Faire du cani-skike avec son chien

Hello les Wouafer’s ! Aujourd’hui, je vous parle d’un tout nouveau sport canin : le cani-skike ! Qu’est-ce que le cani-skike ? Ou même tout simplement le skike ? Comment pratiquer le cani-skike ? Est-ce que mon chien peut faire du cani-skike ? Quel est le matériel adapté et nécessaire pour pratiquer le cani-skike ? Si vous êtes adeptes de sports de traction canins avec votre chien comme le canicross, le canivtt, le ski-joering… et que vous souhaitez découvrir un nouveau sport de traction à faire avec votre chien, cet article est fait pour vous ! 

J’ai interviewé Marion, une fan de cani-skike. Elle va tout vous raconter pour que ce sport ne soit plus un secret pour vous ! 

Marion, à toi de jouer, dis nous tout sur ce sport canin que tu partages avec ton chien.

Faire du cani-skike avec son chien : c'est quoi ce sport canin ?

Avant de se lancer dans le cani-skike, il est important de savoir ce que c’est  ! Et à quoi ressemblent des skikes ! En fait, c’est simple, c’est comme des skis mais sur roulettes ! 

Je me suis lancée à la découverte de cette discipline parce que j’aime le roller et je cherchais à essayer le roller tout terrain. Mais ce que j’adore par-dessus tout, c’est partager un moment avec mon chien, un husky de 3 ans qui s’appelle Pichu ! Et la cani-skike était la combinaison parfaite pour mon chien et moi.

Ça fait environ un an que nous avons découvert le cani-skike. J’adooore les sports à sensation et de glisse alors j’ai commencé à faire des recherches et j’ai été en relation avec Manuel Campana qui essaye de faire développer le skike ! Je pratiquais déjà le ski de rando avec mon chien, la cani-rando, la cani-trottinette et d’autres ! Donc découvrir une nouvelle activité à faire avec mon chien a été évident ! 

Musher et Sophie : “ En préparant cet article sur faire du skike avec son chien, j’ai pu échanger avec Manuel Campana ! C’est un passionné de roller qui a trouvé une facilité dans les patins nordiques car il pouvait pratiquer sur différents terrains ! Depuis, il essaye de développer le skike et de le faire connaître, c’est le deuxième vendeur français de ce type de matériel. Le skike est une activité qui se développe petit à petit et Manuel, qui adore le monde du chien, essaye de les allier comme il le peut ! Ce qui lui plait avant tout c’est le partage, le plaisir, la découverte et la folie ! ”

Sur le principe le cani-skike ressemble un peu au cani-roller car c’est un sport de traction avec son chien. Le partage avec son chien est le même mais cela reste quand même différent car ça s’apparente au ski. C’est un sport canin qui allie la glisse, le partage avec avec son chien mais également les sensations un peu extrêmes. Si on veut une sensation un peu différente c’est le top ! 

Musher et Sophie : “D’ailleurs les Wouafer’s, si vous souhaitez découvrir le cani-roller avec votre chien, jetez un oeil à cet article : Faire du cani-roller avec son chien !

Si vous n’avez jamais entendu parler ou tester le cani-skike, je vous dirais “FONCEZ !!”. Si vous êtes attirés par les sports canins de traction, cette discipline peut vous plaire. 

Bien sûr il faut de la préparation, on ne se lance pas comme ça. Même si ce sport se rapproche du roller et de la glisse, c’est complètement une autre façon de faire ! Si on a déjà la sensation de la glisse avec son chien, c’est plus facile à gérer, on apprend plus facilement. En fait, il faut se préparer en deux fois. C’est-à-dire d’abord maîtriser le skike sans son chien, pour s’approprier cet objet, savoir se diriger, glisser, freiner, connaître la sensation seul et le matériel. Quand cette première préparation est faite, c’est partiiii pour tester avec son chien. Aussi, c’est important de commencer en marchant et quand on est à l’aise on peut augmenter les allures ! Quand on est à l’aise, on l’associe avec son chien et après ça roule, c’est le cas de le dire ;) 

Musher et Sophie : “E n complément de cette préparation, j’ajouterai qu’il faut aussi préparer son chien. Il ne suffit pas de lui enfiler un harnais de traction pour qu’il comprenne ce que vous attendez de lui ! Et même s’il vous tracte, lui aussi aura besoin d’entraînement. En fonction de sa condition physique, de son âge, de la chaleur, du terrain…. vous devrez adapter votre sortie pour respecter les envies et possibilités de votre chien."

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous êtes des adeptes des sports canins ! Alors, si vous voulez découvrir une sélection de sports de traction à faire avec votre chien, venez découvrir le Top 10 des sports de traction à partager avec votre chien !” 

Je pratique ce sport seule. Je ne connais pas encore de groupe qui font du cani-skike. C’est un sport qui se développe mais il est encore peu connu. 

Pour commencer, c’est bien d’avoir quelques explications au niveau du matériel, ça rassure. Si on ne connaît pas le monde de la glisse, c’est mieux de pouvoir découvrir avec un professionnel pour ne pas prendre de mauvaises habitudes. En tout cas, les freins sont super efficaces et ça, ça met en confiance !

 

Quel matériel pour faire du skike avec son chien ?

Pour s’initier au cani-skike, il faut du matériel pour nous et pour le chien. 

Pour l’humain, il faudra évidemment des skikes, de bons bâtons et après c’est selon la conception de la sécurité de chacun; genouillères, coudières, casque de protection. 

Généralement, je mets le casque, pour le reste cela dépend du terrain et de la dangerosité. 

C’est un sport qui se pratique en duo, en binôme ! Il faut être à l’écoute de son chien car parfois, c’est comme nous, il ne veut pas, n’a pas envie, ne le sent pas… bref il n’est pas réceptif. 

En ce qui concerne son équipement, il lui faut un harnais de traction. Le mien je l’ai acheté dans un magasin spécialisé à Grenoble, la marque du harnais c’est Islandis. Il faut également une bonne longe élastique pour bien amortir les chocs. On peut aussi s’équiper d’une ceinture baudrier mais perso j’ai une ceinture classique juste au bas des hanches et ça me correspond bien. 

 

 

 

Vous ne savez pas quel matériel choisir pour votre chien ? Découvrez l'article : Bien choisir le matériel de traction de son chien

 

Comment faire du cani-skike avec son chien ?

Si on n’a pas de connaissance et de pratique dans les sports de traction, il faut déjà commencer en marchant. Il ne faut pas forcément commencer par un autre sport avant de se lancer dans l’aventure du cani-skike mais vraiment il faut apprendre d’abord seul et en commençant avec les allures simples puis ensuite associer votre chien. 

Bien sûr, il faut commencer à préparer son chien physiquement. Il faut faire attention à son cardio donc d’abord en faisant des petites sections puis on y va crescendo. Le plus important c’est vraiment d’être à l’écoute de son chien, de lui apprendre à gérer sa vitesse et qu’il maîtrise les ordres de base comme gauche, droite, en avant et STOP !

Mon chien, lors de nos premières sorties en skike, partait à fond direct donc j’ai travaillé avec lui pour aller plus doucement puis plus vite … Maintenant il arrive à se gérer, il tracte puis récupère et ensuite il re-tracte. 

Nos sessions de cani-skike durent environ 1h30/2h ce qui représente à peu près 8/10 kms pour quelqu’un de bien préparé. Mais ça va vraiment dépendre du terrain et 8kms c’est déjà pas mal ! Moi je travaille sur le plat avec mon chien et je fais aussi de la montée et quand on descend je laisse souvent mon chien en libre. 

Il faut également lui apprendre des ordres de direction de base comme le stop qui est très important, le devant quand il peut tracter et avancer, le à gauche/droite, le sert à gauche/droite quand il faut se décaler un peu. Il est aussi important d’apprendre à son chien le “doucement” si on ne veut pas finir aux urgences ;). L’intonation fait beaucoup…. Je communique beaucoup avec mon chien durant la session de cani-skike, il faut être en lien avec son chien et le motiver, le féliciter beaucoup. Même s’il faut aussi être plus ferme quand Monsieur décide de n’en faire qu’à sa tête et lui dire que ce n’est pas bien pour limiter les risques pour lui comme pour moi. C’est important.

 

Conseils pour faire du cani-skike avec son chien

 Avant de vous lancer dans le cani-skike avec votre chien, je dirai qu’il faut d'abord aimer les sports de traction avec votre chien. Ce sport est génial pour créer un lien unique et fort avec votre chien. Et ça doit toujours se pratiquer dans l’amusement et dans le positif ! Dans le respect de votre chien. J’aime pratiquer le cani-skike parce que je sais que ça me donne le sourire mais que ça lui donne aussi le sourire à lui ! Le conseil, c’est vraiment d’être en partage avec son chien et d’être dans le positif pour vous rendre heureux tous les deux. 

En ce qui concerne les lieux où pratiquer le cani-skike, comme c’est un sport nouveau, il n’y pas vraiment de spots identifiés; donc je teste des chemins autour de chez moi. 

Les skikes passent vraiment partout grâce à leurs pneumatiques, même sur les galets ! Bon évitons les gros rochers bien sûr ! 

Pour pratiquer le cani-skike avec son chien, il faut vraiment éviter les routes pour le bien-être de votre chien. On peut se permettre de faire du skike avec son chien sur une petite portion de goudron mais il faut vraiment que ce soit une toute petite portion ! 

Aussi, je ne pratique pas le cani-skike quand il fait chaud car je veux que mon chien se sente bien, alors j’en fais à 18 degrés max de température quand mon chien me tracte. 

Après, j’aime beaucoup les descentes et la vitesse, j’aime monter puis redescendre. Les routes forestières qui sont assez plates, elles sont plus agréables que des petits chemins où il n’y a pas trop d’amplitude. Sur le plat quand c’est large, c’est chouette quand je peux faire le pas du patineur. Mais je n’ai pas vraiment de chemins préférés ou adéquats, du moment que ça passe, je fonce ! Et je m’éclate avec mon chien en skike.

 

WAW !! Eh bien, merci Marion de nous avoir fait découvrir ce nouveau sport canin de traction ! Je suis sûre que tu as donné envie à tous les Wouafer’s amateurs de sports de traction de sauter le pas avec leurs chiens ! Pour ma part, j’aurai adoré essayer ce sport mais Musher n’étant pas adepte de traction, je me vois mal atteler mon mari… lol!