Vacances sportives dans les Hautes Alpes avec mon chien

article chien conseils vacances experience interview.pngarticle chien conseil vacances le mag emmenetonchien.com.png

 

Aujourd’hui, je vous propose un petit détour enneigé dans les Hautes-Alpes avec Méphisto et Manon, un duo que vous avez déjà rencontré sur le site. En effet je leur ai consacré un portrait Wouafement Bien il y a quelques temps. Vous pouvez d’ailleurs le voir ou le revoir en suivant ce lien Méphisto et Manon, deux fans de cani-raquettes.

Cette fois-ci, Manon et son beau chien loup tchécoslovaque ont eu envie de nous partager leur super weekend à la montagne et les 2 activités dog-friendly qu’ils ont pu tester : le ski joering avec un chien et la descente en luge avec un chien… Accrochez-vous, vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! Je laisse la parole à Manon et son chien…

Le ski joëring : du ski de fond tracté par les chiens

Un petit rappel avant de vous raconter mon expérience.. Le ski-joering c'est faire du ski avec son chien attelé. Il court devant vous et vous tracte avec un harnais de traction spécifique. Ça se pratique aussi avec un cheval.

Pour cette première activité des vacances aevc mon chien, je dois vous avouer que les débuts ont été mouvementés.

N’ayant jamais fait de ski de fond, j’ai trouvé difficile de rapidement maîtriser le sport d’une part et d’y ajouter la gestion du chien en traction d’autre part. Après quatre chutes mémorables pour mon dos et mes fesses, j’ai préféré laisser la main à Cathy et Alexandre, tous deux skieurs chevronnés. J’ai, de fait, pu immortaliser leurs exploits avec les chiens en vidéo et en photo !

Concernant l’équipement, je vous conseille de prévoir bien sûr les skis, bâtons et chaussures. N’oubliez pas des vêtements pas trop chauds car l’activité est intense : la combinaison de ski de piste n’est pas adaptée, optez pour un legging doublé et une polaire à zip. Pour votre chien : le harnais de traction est indispensable pour ne pas le blesser dans l’effort. Mon chien porte un harnais de la marque Neewa. Il faut aussi une laisse de traction avec une partie qui amortie les chocs et une ceinture sur laquelle on fixe la laisse. Elle doit être confortable et solide. Je porte une ceinture efficace de la marque coneck’t.

Musher et Sophie : “Pour cette activité, il vous faut le même matériel que pour la cani-rando, le cani-cross, le cani-raquette… Comme il s’agit encore une fois d’un sport de traction, il faut en effet, que votre chien soit équipé en conséquence. Il faut donc faire attention à sa morphologie pour choisir un harnais adapté. Si sur les chiens typé nordique, les harnais type xback sont parfaits pour les chiens plus courts comme Musher, les harnais type Short zéro DC sont mieux. Il faut savoir équiper son chien ;) Pour en connaître davantage sur l’équipement que je vous recommande, découvrez aussi : Cani-cross ou cani-trail - courir avec son chien

Concernant la piste de ski de fond, il faut savoir que toutes ne sont pas ouvertes au ski-joeing. En effet, les chiens font des traces gênantes dans les rails. Cathy avait demandé l’autorisation d’emprunter une piste de ski de fond très peu fréquentée des Hautes-Alpes, en particulier en cette période de fin de vacances scolaires. Il faut se renseigner auprès des différentes stations... Les débuts en ski-joering ont été difficiles. Les skis de fond ne possèdent pas de carre, il est donc compliqué de trouver son équilibre. Les chutes sont régulières au début mais il faut persévérer pour profiter à fond de cette activité de glisse avec son chien !

Musher et Sophie : “ Je confirme ! Mon coccyx grince depuis mon premier essai de ski de fond. J’avais testé l'activité sans chien pour un premier coup. Sur le plat, je maitrisais pas mal mais à la première descente : la chuuute! Depuis mon cher et tendre me tâne tous les hivers pour qu’on retente l’expérience et avec Musher cette fois-ci. L’hiver prochain, promis, je franchis le cap ;) ! Pour avoir plus d'infos sur ce sport Trop W'ouf, je vous propose de lire ou relire l'article dédié au ski-joering avec son chien

J’ai donné la parole à Alexandre pour nous décrire les sensations ressenties en étant tracté par Méphisto : « Il faut d’abord une bonne maîtrise, tant des skis, de la trajectoire que du chien. J’ai vraiment adoré sentir toute la puissance du chien que l’on essaye d’utiliser au mieux en développant la cohésion et la complicité avec lui. Il faut anticiper ses écarts (odeurs, changements de trajectoire), et l’aider à gérer son effort pour ne pas qu’il s’épuise dès le départ. Il faut réussir à trouver un équilibre, une harmonie et une synchronisation avec son chien ». De très bons souvenirs donc pour cette activité de ski joëring avec notre chien qui nécessite tout de même un peu de pratique et de patience. Cathy en fait assez régulièrement avec son chien et de fait, elle fait preuve d’une aisance incroyable. Quant aux chiens, ils se régalent et en redemandent, mais attention d’être bien attentif aux éventuels signes de fatigue pour éviter la blessure.

 

equipement vacances chien accessoire.png

kit canicross omnijore ruffwear emmenetonchien.png    harnais canicross short zero dc emmenetonchien.png    harnais canicross xback manmat emmenetonchien.png    Vignette produit (1).png

Canirando, raquette et descente en luge

Un coup de cœur spécial pour cette deuxième activité : Cathy a vraiment eu une idée très originale qui va inspirer, je l’espère, les âmes d’enfants et d’aventuriers !

Notre première étape a été la montée jusqu’au refuge Napoléon du col de l’Izoard, qui se fait en raquettes, ski de randonnée ou à pied lorsque la neige est bien tassée. Il faut se garer dans le village du Laus et s’y équiper. Avec les chiens, nous avions choisi de partir en cani-raquettes en traction, avec les mêmes équipements de trait que pour le ski-joering pour les chiens et des vêtements chauds pour nous.

Nous sommes partis à 16h30 et avons flâné un peu trop, ce qui nous a valu une belle frayeur à l’arrivée car la nuit était tombée et commençait à devenir très froide. Il ne faut pas sous-estimer le temps de trajet pour monter qui est d’environ 2h30, ainsi que les dangers de la montagne, surtout de nuit. Enfin, il faut être en bonne forme physique puisque le dénivelé positif est de 600 mètres. L’arrivée au refuge Napoléon du col de l’Izoard est féérique : l’endroit est très beau et très isolé dans la nature. En été l’accès en voiture est parfaitement dégagé. L’accueil y est très chaleureux avec des chaussons destinés aux randonneurs, une grande salle conviviale et des petits plats maison délicieux : un réconfort bien mérité après la montée sportive ! Le génépi est à consommer avec modération … :)

Pour découvrir cet endroit, mieux vaut réserver, surtout le soir. Cependant, vous pouvez aussi y aller en journée et déjeuner au refuge le midi. Les chiens ont été traités comme des rois, ils ont eu de l’eau et nous avions prévu leur repas qu’ils ont pris au calme dans une petite salle isolée et bien chauffée. Pendant notre repas, ils dormaient à nos pieds dans la salle principale, sous le regard attendri des autres convives.

La partie la plus géniale de cette aventure est la descente : des luges sont gentiment prêtées par le refuge aux randonneurs pour effectuer à peu près 1h30 de glissade jusqu’au parking du point de départ. N’oubliez pas vos lampes frontales pour pouvoir profiter en toute sécurité des sensations de la luge en pleine nuit ! Les chiens avaient également de petites loupiotes à leurs colliers. Ils ont couru à nos côtés pendant toute la descente, l’ensemble était vraiment magique ! La lampe éclairait la piste, nos pieds et les chiens galopant à notre suite. Vive la cani-luge !!

Ce sont des souvenirs inoubliables d’un superbe moment partagé avec nos loulous. Il faut penser à bien se couvrir car la vitesse de la luge accentue la sensation de froid déjà bien présente à cette altitude et à cette heure, soit 2300m à 23h ! Pensez aussi à prévoir des moments de pause pour que les chiens ne soient pas épuisés arrivés en bas. Malgré la fatigue et l’énergie dépensée pour la montée, cela reste une expérience inoubliable et fantastique, merci encore à Cathy pour son accueil et ses idées géniales à faire avec nos chiens.

La montagne avec son chien c’est vraiment magique. J’en redemande ! Eh bien, que de découvertes et de belles aventures.

 

------

Voilà une région qui donne envie d’être explorée ! Merci à Manon et Mephisto pour cette adresse Trop W’ouf et ces activités à ne manquer sous aucun prétexte ! Si vous voulez les contacter ou les découvrir, voici leur compte instagram. En tous cas, moi, l’hiver prochain je sais ce que je fais! Il me tarde de faire une descente en luge d’1h30 !!!!! Trop W’ouf ce truc! Si vous êtes fous de neige et de sensations fortes découvrez aussi : Trotti-ski, une activité hivernale à partager avec son chien, Trek dans les Pyrénées avec un chien, Partir au ski avec son chien: précautions à prendre