Randonner avec son chien, ça ne s'improvise pas !

Musher a la meilleure place, non?

bandeau article dog story et boutique (3).png

Peut-on emmener son chien randonner avec soi ? Sur Emmenetonchien.com, je fais tout pour que vous puissiez partager un maximum d’activité avec votre chien pendant les vacances mais attention la randonnée ça ne s’improvise pas ! Je parle ici de randonnée et non d’une simple balade. La randonnée c'est plus de 10 kilomètres sur quelques heures de marche, du dénivelé parfois et même sur plusieurs jours avec de l’itinérance.

Randonner avec son chien: une bonne idée ?

Tout d'abord, avan de vous lancer, il vous faudra choisir un itinéraire de randonnée. Quand vous choisissez votre parcours de rando, pensez à le choisir en fonction de vos capacités à vous. 700m de dénivelé positif sur 10km:si vous souffrez des hanches, l'idée est très mauvaise... Votre chien est plutôt sportif ou plutôt pantouflard? Est-il en pleine forme ou a-t-il des problèmes de santé? Prenez donc aussi en compte les capacités physiques de votre chien au moment de sélectionner votre terrain de jeu. 

Si votre chien n’est pas sportif, abandonnez l’idée d’une rando avec lui. Il souffrira trop! Une fois parti, il vous faudra assumer et assurer car si votre chien est trop épuisé pour terminer la rando : il vous faudra le porter. Prenez ça en compte!

Selon son poids, sa taille, son âge, sa race et son caractère: la rando sera plus ou moins une activité pour lui… Tous les chiens ne sont pas fan de randonnées. Comme chez nous les humains d'ailleurs. Alors s'il n'aime pas ce type d'effort, pas la peine de le forcer. À noter que les petits chiens auront plus de difficulté pour gravir les obstacles et ceux avec de petits museaux auront vite des difficultés respiratoires par exemple. Mais j'ai déjà croisé des bouledogues français en pleine montagne et qui s'éclataient comme des foufous donc pas de généralités sur le sujet. Ça dépend de chaque chien. En tous les cas, randonner avec son chien est une belle activité à faire avec son chien

Mon chien peut-il me suivre n'importe où?

Votre chien est apte à la pratique de la randonnée ? Il reste alors à trouver l'endroit idéal. Les chiens sont interdits (même en laisse) dans les parcs nationaux, certains parcs régionaux et certaines réserves naturelles – pour ne pas perturber la faune. Certains refuges et gîtes d’étape refusent également les animaux. Il faut donc bien vous renseigner avant de partir. Enfreindre cette interdiction vous expose à une forte amende.

Pour plus d'infos sur les différents massifs qui auorisent les chiens, lisez l'article "j'emmène mon chien à la montagne". 

Musher et Sophie dans les Pyrénées

Une fois la zone réperée, assurez-vous que le circuit de randonnée ne comporte aucun obstacle de type pont de singe, zone à escalader, passage en bord de falaise.... Il faut s'adapter à son compagnon de rando. Impossible de lui faire franchir ces obstacles s’il ne tient pas dans votre sac à dos ou si vous n’avez pas de harnais spécial pour le porter.

Musher a une peur panique du vide. Si elle doit sauter entre deux rochers avec plus d'un mètre de vide, il me faut sacrément la rassurer avant qu'elle se décide à sauter. J'ai déjà du rebrousser chemin n'ayant rien pour la porter en toute sécurité ou faire un détour de quelques kilomètres pour éviter une zone trop dangereuse.

Musher est un chien d’eau. Elle adore les randos mais j'essaie toujours de choisir le parcours en fonction du critère eau. À chaque baignade, elle recharge ses batteries. C’est surprenant ! Quelques ploufs et la voilà repartie devant moi plus motivée que jamais. Chacune de nos randos croise ou longe une rivière!

Randonner avec du matériel adapté

Trois possibilités pour randonner avec votre chien:

  • il évolue en totale liberté à vos côtés ce qui suppose que le rappel soit un ordre acquis auquel il obéit très bien.
  • vous pratiquez la cani-rando : le chien vous aide en étant relié à vous avec du matériel de traction.
  • vous partez sur plusieurs heures/jours et vous avez besoin que votre chien porte son propre matériel.
Musher et son maître devant le Mont Blanc

Pour partir en randonnée avec votre chien en toute sécurité, il faut quelques indispensables :

  • de l'eau pour éviter toute désydratation (c'est souvent ce qui pèse très lourd)
  • son collier avec une médaille permettant de l'identifier
  • sa laisse pour pouvoir le rattacher en cas de danger ou pour traverser certaines zones protégées ou si vous croisez un troupeau
  • une trousse de secours pour les entailles aux pattes, les piqûres, les bobos en tous genres avec bien sûr la liste des vétérinaires sur le parcours ou aux alentours
  • son passeport
  • une gamelle en toile pour les pauses ravitaillement
  • quelques bonbons énergétiques spécial chien en cas de fringales. Les chiens aussi en souffrent, et oui! Musher en grande gourmande qu'elle est n'oublie jamais les pauses goûter! Elle mange du saumon séché, ça pue mais c'est hyper calorique!
  • bottines en cas de blessures aux pattes. Si un coussinet est abîmé, votre chien va boiter et la randonnée va très vite se transformer en calvaire.
  • un tapis? J'ai toujours avec moi une serviette microfibre qui lui sert de tapis. Ça prend peu de place dans le sac à dos mais ça permet quand on s'arrête de lui délimiter un espace à elle comme son tapis à la maison. Elle apprécie beaucoup. Sans ce "tapis", elle ne se pose pas et ne se repose jamais...

Maintenant à vous de choisir si vous mettez tout cela dans votre dos ou si votre chien peut en porter un peu sur son propre dos... Sachez que votre chien ne peut pas porter plus de 10% de son poids. ATTENTION : impossible aussi de lui mettre 10% de son poids sur le dos sans une phase d’habituation ou d’entrainement si vous préférez. Avant le départ, il va falloir tester le sac sur plusieurs balades avec de plus en plus de poids et des balades de plus en plus longues. Attention, cela n’est possible qu’avec un chien en parfaite santé, sans problème de dos, d’articulation ou d’arthrose. Pensez que votre chien est comme vous, si vous avez mal au dos et qu’on vous fait porter 10% de votre poids pendant plusieurs heures, quel sera le résultat?

Si vous avez le moindre doute sur ses aptitudes: direction le vétérinaire pour un check-up!

Le choix du sac est primordial. Il doit parfaitement s’ajuster à l’anatomie de votre chien pour ne pas le blesser pendant l’effort. Son poids est un des premiers critères de choix ainsi que ses équipements. Prochainement, je vous proposerai un article comparatif de plusieurs harnais de bâts.

Petite astuce: Pensez à bien emballer ce que vous mettez dans le sac de bats, en cas de pluie ou si votre chien saute dans l’eau avant que vous n’ayez eu le temps de lui ôter son harnais : ça évitera de faire de la bouillie de croquettes par exemple...

La cani-rando

Votre chien peut vous aider pendant la randonnée ! Attention il ne pourra pas porter un sac ET vous aider. Il vous faudra choisir ! Certains chiens sont plus à l’aise que d’autres dans l'exercice. Musher est assez partante pour me donner un coup de main. J’avoue qu’elle préfère être libre, la truffe au sol et sniffer les bonnes odeurs à sa guise. Mais dans les endroits en peu dangereux ou protégés, je l’accroche à moi. Je porte un harnais spécial relié à une longe élastique fixée sur le harnais de traction de Musher. Là encore le choix du matériel est crucial. Je vous en dirai plus dans un prochain article. Le matériel pour cette pratique est le même que pour la pratique du canicross. 

Les dangers de la randonnée

Pour randonner en toute sécurité, il y a plusieurs points sur lesquels vous devez être vigilants. Rien de bien méchant, juste des points de bons sens que je préfère répéter ici par acquis de conscience.

  • Vous êtes responsable de votre chien et de ce qu’il fait. Ne le laissez pas divaguer et aller à la rencontre de tous les randonneurs que vous croiserez ou autres animaux. Certaines vaches de montagne n'apprécient que moyennement que votre chien viennent sniffer de près leurs petits veaux. Un coup de corne serait désastreux....
  • Votre chien doit absolument obéir au rappel si vous voulez le laisser en liberté. Certains chiens ont un instinct de chasseur, d’autres sont plutôt fugueurs. Adaptez-vous à votre chien et n’hésitez pas à le rattacher quand vous approchez un camp de marmottes par exemple ou un endroit où paissent quelques moutons...
  • Vous devez absolument le rafraichir et lui offrir une gamelle d'eau très régulièrement. Vous pouvez aussi l'arroser pour éviter les coups de chaleur. Musher porte un gilet rafraichissant que je mouille très régulièrement. Attention en montagne le soleil tape fort, les chiens à la peau claire peuvent prendre des coups de soleil. Protégez-les! Mieux vaut partir tôt et ne pas marcher en plein cagnard!
  • Faites des pauses pour jouer avec lui ou tout simplement pour vous reposer. Si vous en ressentez le besoin, lui aussi. Rien ne sert de courir, il faut.... vous connaissez la suite :) Musher adore particulièrement les pauses baignade et sieste contre moi!
  • Vérifier l’état de ses pattes régulièrement! Comme pour vous dans vos chaussures, ça peut chauffer pour ses pattes ! Si vous craignez les ampoules, il craint aussi les blessures aux pattes. C'est là que les bottines seront très utiles en cas de pépin dans les zones un peu accidentées. Si votre chien ne peut plus poser la patte car vous n’avez rien pour le soulager, c’est retour à la maison plus vite que prévu et terminé les vacances! Une plaie sous les pattes c'est quelques jours de repos obligatoires pour une cicatrisation rapide...
  • Votre chien rentre-t-il dans votre sac à dos? en cas de soucis, avez-vous pensé à un plan B pour transporter votre chien?
  • La montagne peut-être dangereuse. Si votre chien court dans tous les sens, sans faire attention où il met ses pattes et sa truffe, il peut tomber dans une ravine, croiser une méchante vipère qui n'hésitera pas à lui montrer qui est le patron ou bien un patou qui risque de devenir très méchant si votre chien va jouer au milieu de son troupeau. S'il est foufou vous allez devoir être vigilant pour lui !
  • Vous allez peut-être croiser des névés, ces tas de neige encore présents à certains endroits même l'été... Musher adore glisser dans la neige. Attention à ce que votre chien n'ingère pas cette neige. Il serait malade à coup sûr! Nous avions bien surveillé Musher malgré tout elle a été malade pendant 48h après sa dégustation de neige! Méfiez-vous.

À LIRE AUSSILe cani-vtt, une activité avec son chien à tester absolument, Attention aux coups de chaleur l'été

  • Vous avez envie d'ajouter quelque chose à cet article : laissez un commentaire sous l'article. 
  • Vous avez aimé l'article ? Likez-le en cliquant sur le bouton ci-dessous et partagez-le sur Facebook avec vos amis grâce au bouton de partage ci-dessous 

 

bandeau article dog story et boutique (1).png

Giletréfléchissant.png          collier (1).png          Antimoustiques.png

 

débuter le canicross avec son chien.png