Le caniVTT en compétition : Témoignage d’une championne internationale

Cet article est dédié à tous les fans de caniVTT. Aujourd’hui, vous avez la chance de pouvoir découvrir l’expérience d’Anne, championne internationale de caniVTT. Une athlète incroyable, qui vous raconte sa progression en compétition de caniVTT et vous dévoile comment elle a réussi à atteindre un tel niveau. Et bien sûr, elle vous parlera avant tout de ses chiens car le caniVTT est un sport de duo. C’est un sport de team. Anne n’a pas été championne toute seule vous verrez... Rien n’aurait été possible sans ses chiens. Bonne lecture les Wouafer’s ! 

Si vous n’avez pas encore commencé le caniVTT et que vous souhaitez vous lancer ou seulement vous renseigner, vous pouvez également consulter l'article dans lequel Anne donne d’excellents conseils aux Wouafer’s souhaitant débuter le caniVTT

Anne partage sa vie avec ses 5 chiens, mais elle pratique la compétition essentiellement avec Tails, sa chienne qui est croisée braque et lévrier.

La progression d’Anne en CaniVTT

Je pratique le caniVTT depuis 15 ans. J’ai découvert la discipline un peu par hasard : mon premier chien, un Jack Russel, était plein d’énergie et je m’étais mise au Canicross pour essayer de le calmer un peu. 

Lors de ma première petite course de Canicross, j’ai aperçu des départs en caniVTT, et j’ai trouvé ça tellement fun que depuis ce jour là je me lève, je mange, je me couche, je vais travailler en pensant à ce sport qui est devenu une véritable passion pour moi et mes chiens. En 15 ans j’ai progressé doucement mais sûrement. 

Je n’ai jamais eu de prédispositions particulières pour ce sport et on m’a souvent évoqué mes petits cuisseaux qui ne payent pas de mine et contrastent avec ceux d’autres sportifs ! J’ai toujours actuellement de gros points faibles malgré mes heures d’entraînement, mais je me suis prise au jeu et j’ai développé d’autres qualités pour parvenir à être malgré tout compétitive et ne pas être le boulet de mes chiens. J’ai ainsi passé des heures à perfectionner mes techniques d’entraînement, analyser mes erreurs, apprendre, je me suis remise en question... J’ai fait de la préparation mentale, qui est un entraînement à part entière afin d’être plus « fiable » et plus performante pour mes chiens, afin de ne plus leur transmettre mon stress, être avec eux tout simplement sans qu’ils pâtissent de mes émotions.

Eh oui, il fût un temps où j’échouais systématiquement au pied du podium des championnats d’Europe. Il fut un temps où mon chien tremblait et se couchait lorsque l’heure du départ arrivait ... Cela a provoqué une grosse prise de conscience pour moi. Partager des super moments avec son chien, ne faire plus qu’un dans l’effort, se donner l’un à l’autre, c’est magique mais le toutou n’est là que pour le fun, pour la course avec les copains et en aucun cas pour subir le mal-être de sa propriétaire déconfite par l’importance, toute relative, de l’objectif ! Grâce à eux j’ai appris sur tous les plans et ils ont littéralement transformé ma vie.

Bizarrement après avoir un peu travaillé sur moi, ma pratique sportive s’en est trouvée grandie ! Je parviens à présent à prendre le départ de championnats internationaux sans appréhension excessive, concentrée sur l’objectif, bien dans ma tête. Les résultats ont immédiatement été au rendez-vous et j’ai enfin pu goûter aux joies des podiums internationaux.

 

emmenetonchien - vacances avec chien.gifNOTRE SÉLECTION PRODUIT

   

Vous ne voyez pas d'images produit ? Désactivez votre Adblock ou bloqueur de publicité et vous aurez accès à tout le contenu.

 

Le palmarès d’Anne Fulleringer en CaniVTT

Je ne suis jamais bien à l’aise avec l’inventaire des résultats sportifs mais si je dois sortir les principaux, ceux qui m’ont le plus marqués :

- Avec ma chienne, on a été championnes d’Europe ICF (Fédération International de Canicross) en 2017 : personne ne nous attendait, ma chienne n’avait aucune expérience, j’ai chuté sur la 2eme manche et j’effectue la moitié du parcours avec un pneu arrière à plat mais on a quand même réussi ! 

- championnes du monde ICF 2018 : le parcours ne nous correspondait pas car ma chienne est très légère pour une chienne de canivtt. Beaucoup de personne ne s'imaginaient pas du tout gagner et j’ai pris un max de plaisir à faire mentir ces gens ! 

- championnes d’Europe ICF 2019 : le parcours était rendu très physique et technique par son importante quantité de boue. Beaucoup de personnes pensent que les parcours acrobatiques sont fait pour moi et il faut reconnaître que j’ai un peu cette capacité à donner le maximum dans les portions techniques pour compenser mon manque de puissance. Ce fut une belle victoire.

- vice-championnes du monde IFSS (Fédération Internationale des Sports de traîneaux) 2019 : Une chienne légère avec une cycliste qui manque un peu de puissance sur un parcours très physique ça offre un joli spectacle ! On a tout fait au mental en arrivant sur la ligne d’arrivée au bout du rouleau ! Je ne sais même pas comment j’ai pu parvenir à franchir cette ligne tellement mon corps me disait « stop ». Ma concurrente suédoise devant nous a offert un spectacle grandiose avec une performance hors norme et inégalable. Je pense que ce championnat restera gravé à jamais dans ma mémoire ! Cette suédoise m’a prouvé que rien n’était impossible dans la vie, et que les limites sont là pour être repoussées. 

Bref, j’ai vraiment eu la chance d’avoir des chiens extraordinaires, à la fois volontaires, attentionnés, indulgents. Ils ont tous leur petite personnalité mais ils ont tous joué un rôle important dans ma vie en me faisant vivre des moments magiques, en me faisant faire des rencontres extraordinaires en pratiquant le caniVTT. Ce sport m’a littéralement transformée.

chien qui court_1.gifFlash DOG  : Vous souhaitez former une vraie team de cani-riders avec votre chien ? C'est un sport intense qui se partage à 200% avec son chien. Pour vivre de beaux moments, il faut être en harmonie et en osmose avec son chien. Votre chien doit vous écouter et vous obéir. Découvrez tous les secrets de votre chien grâce au Défi 1 de 21 jours d'Educ-Dog : 21 tutos pour mieux le comprendre et revoir les bases de son éducation. Je vous le conseille, vous découvrirez assurément plein de choses sur votre compagnon à quatre pattes ! Le défi a déjà séduit des milliers de Wouafer's : tentez-le et partez sur les chemins ensemble !

Le défi d’Anne : Transmettre sa passion pour le caniVTT

Mon défi, pour les prochaines années, est de parvenir à faire partager au plus grand nombre ces quelques années d'expériences et d’apprentissage.

J'aimerais faire prendre conscience aux gens que tout est possible, que les champions sont souvent des gens "normaux", qu'ils se sont juste donnés les moyens d'atteindre leurs objectifs, des gens qui ont évolué de façon structurée et disciplinée, qui ont connu des échecs mais on su en tirer profit, qui ont pris le temps de créer une belle relation avec leur chien. Si des personnes lambdas sont parvenus à devenir des champions juste grâce à leur volonté et à leurs efforts, on en est tous capables. J’en suis persuadée.

J'interviens ponctuellement sur des week-ends pour parler de tout cela avec d'autres passionnés et je trouve cela aussi enrichissant que de performer en compétition. J'ai d'ailleurs créé dernièrement un site web sur lequel je publie quelques petits articles : www.wuw-coaching.fr 

Je ne pourrais vous dire quelle est ma course de caniVTT préférée en France car il y a tellement de belles courses ! La France regorge de belles régions et donc de jolis parcours de caniVTT. De plus, les organisateurs sont généralement très accueillants, passionnés et chaleureux. C’est un vrai plaisir de participer à des courses de caniVTT.

Musher et Sophie : “D’ailleurs, nous avons répertoriées 10 supers courses de canicross et caniVTT en France. Vous pouvez aller consulter l’article pour découvrir les particularités de chaque course.”

Le caniVTT pendant la crise du Covid-19

Cette année a été un peu particulière pour tout le monde. Durant le confinement, bien entendu, les entraînements des chiens ont dû être mis en stand by et la sortie quotidienne ne s'est effectuée que sur une petite ligne droite proche de la maison, en libre, afin que les chiens puissent se dégourdir les pattes. 

J'ai poursuivi pour ma part les entraînements sur un home trainer dans mon garage : je suis le maillon faible de l'équipe alors il faut que je bosse dur pour essayer d'être à la hauteur ! 

À présent, les courses reprennent doucement mais il n'y aura pas de championnats internationaux pour nous en 2020, c'est donc une année un peu particulière sans gros objectifs à la clé. 

Si cela m'a un peu perturbée au début, j'ai rapidement trouvé d'autres sources de motivation pour continuer à avancer, 2020 sera une période de transition pour nous.

Les précautions à prendre lorsqu’on pratique le caniVTT

Anne nous l’a déjà rappelé dans l’article débuter le CaniVTT avec son chien mais il est important de rappeler les précautions nécessaires pour pratiquer le caniVTT, que ce soit un loisir ou un sport de compétition.

La pratique du caniVTT nécessite une vigilance constante afin de pouvoir réagir rapidement en cas de réaction imprévu du chien devant le VTT, il faut veiller à ne jamais aller au delà de ce que peut faire son chien dans de bonnes conditions.

En VTT, la vitesse peut vite devenir un peu soutenue, surtout si le terrain est roulant. Sans s'en rendre compte, on peut alors vite imposer un rythme un peu trop soutenu à son chien ou enchaîner les kilomètres sans s'en rendre compte.

Parfois le chien transmet des petits signes assez discrets qui peuvent alerter le cycliste derrière, mais cela implique que l'on soit vigilant et que l'on connaisse très bien son chien.

Il faut donc faire bien attention à ne pas épuisé son chien, faire attention à ses besoins et connaître ses limites.

De plus, ne donnez pas à manger à votre chien dans les 2 heures avant ou après l’effort car cela pourrait provoquer un retournement d’estomac chez votre chien. Cela peut s’avérer mortel. 

N’oubliez pas, le caniVTT doit rester un plaisir pour votre chien et pour vous. Évitez de transmettre votre stress à votre chien lors des compétitions, et gardez en tête que votre objectif est avant tout de partager des instants de bonheur avec votre chien !
 

Encore un grand MERCI à Anne pour ce super témoignage. C’est vraiment une magnifique façon de nous présenter le caniVTT en compétition. Tu nous transmets ta passion et ton amour pour tes chiens à travers ce témoignage et c’est ça le plus beau. Comme quoi, c’est aussi grâce à l’amour que vous portez à vos chiens que vous avez pu en arriver là aujourd’hui.

Vous pouvez également consulter l'article dans lequel Anne donne plein de bons conseils pour débuter le caniVTT.

Si vous souhaitez contacter Anne ou suivre son parcours de plus près, allez visiter son compte Instagram @anne_fulleringer

EmmèneTonChien.com c’est un Mag’ avec plus de 500 articles destination ou expérience. C’est aussi le site de vacances préféré des 18 millions de français qui ont un chien. Vous y trouverez des milliers d’hébergements acceptant les chiens, restaurants et activités à partager avec votre chien pour vos vacances et vos loisirs avec famille ! Découvrez-les vite en naviguant sur le site et si vous avez une adresse dog-friendly à nous partager, ajoutez-la ici : Ajouter une AdresseTropW’ouf