Julien et Cooper : deux motards chevronnés

Je suis ravie de vous présenter Julien et Cooper dans ce nouveau Portrait Wouafement Bien. C’est un très beau duo qui passe son temps sur les routes à voyager en moto. Italie, Croatie, Liban, Grèce, Monténégro…. Vous l’aurez compris Julien et son chien parcours le monde en moto. Ils ont visité 10 pays, et ont actuellement entre 7000 et 8000 km au compteur de leur bolide. 

Je laisse maintenant la parole à Julien. Il nous présente son jack russel adoré ! Une vraie boule d’énergie, toujours partant pour prendre la route. J’adore leur histoire ! 

Julien, à toi de jouer ! :)

Je suis un extraterrestre

Je suis un jeune homme de 27 ans, diplômé d'une école d’informatique. J’ai arrêté de travailler pour commencer à me "sentir vivant" et réaliser mes rêves sans trop tarder. Le plus important à savoir à mon sujet, c'est que je suis un « extraterrestre ». 

En effet, j'ai découvert ma douance tardivement et cela m'a permis de comprendre mes modes de fonctionnement et de mieux analyser mon parcours scolaire et professionnel atypique. Je suis une personne de nature curieuse et débrouillarde. J’aime l’inconnu et l’autonomie. Je ne me mets jamais de limite dans tout ce que j'entreprends. Ce mode de fonctionnement m'a beaucoup aidé pour avancer et atteindre mes objectifs. Cependant, en société cela m'a beaucoup desservi. C’est pas facile d’être “surdoué”.

Les choses ne vont pas suffisamment vite à mon sens et l'implication que je peux mettre dans mon travail est perturbante pour les autres. Je fais tout avec passion, engagement et détermination. Mes précédents patrons m'ont d'ailleurs recrutés pour ma combativité avérée.

Je ne baisse jamais les bras tant que toutes les pistes n'ont pas été explorées. Je me montre loyal et engagé lorsque les causes sont en adéquation avec mes valeurs. Mon côté téméraire est cependant anéanti par mes émotions que je ne parviens toujours pas à gérer en société. Je suis sans cesse déçu et triste de rencontrer des personnes qui profitent allègrement de mes capacités sans même prêter attention à la personne que je suis. Notre société manque à mon sens de bienveillance. 

Mon projet de voyage arrive à un moment de ma vie ou j'ai besoin d'apprendre à me connaître davantage et de me recentrer. “Qui veut apprendre à se connaître commence par explorer le monde” comme disait Paulo Coelho

Ce voyage que j’entreprends avec mon chien est pour moi un projet et un réel challenge. Je ne sais pas ce que ce voyage va m'apporter ni même me faire vivre, mais je suis curieux de tester ma capacité d'adaptation et de relever tous les défis qui se dresseront devant moi. J'espère sortir grandi de cette expérience.

 

emmenetonchien - vacances avec chien.gifNOTRE SÉLECTION PRODUIT

    

Vous ne voyez pas d'images produit ? Désactivez votre Adblock ou bloqueur de publicité et vous aurez accès à tout le contenu.

Cooper, mon fidèle compagnon de route

Cooper est un Jack Russell âgé de 5 ans. C'est à la SPA de Clermont-Ferrand que nous nous sommes rencontrés. Ca a été le coup de foudre immédiat, dès ma première visite. Je tiens d’ailleurs à remercier Coralie Fournier ainsi que Carine Farge pour m'avoir accompagné dans ma démarche d'adoption. Il y a longtemps que j’aspirais à partager ma vie en compagnie d’un chien, mais je ne parvenais pas à franchir ce cap. C'était pour moi une grande responsabilité et surtout mon premier chien ! J'ai longuement hésité entre un Dobermann, un Berger allemand et un Jack Russell en dédicace au film "The Mask" de Jim Carrey qui a marqué mon enfance. Mon choix s'est arrêté sur un Jack Russell. En effet, sur la moto, sa petite taille est un avantage !

Cooper est très intelligent, il comprend vite. Il a l'avantage de ne pas aboyer et d'être calme. Bien sûr, il a ses quart-d'heures de folie qui sont un vrai régal !

Portrait Wouafement Bien - Emmenetonchien_0.JPG

Les Jack Russell sont réputés pour être de vraie boule d'énergie, hyperactifs et très intelligents. Je me retrouve en lui dans sa manière d'être au quotidien. Tout le monde trouve Cooper très calme paradoxalement, je pense, à ce sujet que les chiens ressemblent à s’y méprendre à leurs maîtres. Cooper et moi-même sommes de faux calmes. 

Nous aspirons tous les deux à une certaine sérénité et à côté de cela, nous formons un duo plein d’énergie, toujours motivé pour bouger. Le "Non" ne fait pas partie de notre lexique.

La moto : une passion

Les balades à moto sont notre passion ! C’est notre manière à nous de nous sentir libre. Et pourtant, mon rêve d’obtenir une moto un jour était très mal embarqué… Mes parents me l'ont toujours interdit. Ma mère étant infirmière en Bloc Opératoire d’urgences à Lyon voyait arriver par le SAMU de nombreux motards accidentés. Certains parfois très gravement… 

À mes 18 ans, après l'obtention de mon permis voiture, j'ai souhaité profiter de la validité de mon code pour passer le permis moto. Je travaillais en alternance, mes parents n'étaient pas au courant de cette initiative personnelle. D'ailleurs pour l'anecdote, à l'obtention de mon permis, mes parents ont reçu mon nouveau permis de conduire par courrier, découvrant par eux-même cette « mauvaise nouvelle » ! Leur réaction a été sans appel, ils ne voulaient absolument pas me voir sur une moto et encore moins devoir participer au financement de mon futur bolide !

Quatre années se sont écoulées, j'avais toujours cette envie d'acheter ma première moto. Mes parents étaient fous à chaque fois que je leur en parlais. Malgré le discours pédagogique de mes parents, mon père à tout de même cédé et a fini par s'offrir un Piaggio MP3 500 LT. Hmmm... Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ! En même temps, je ne peux pas le blâmer, c'était son rêve après avoir voyagé partout en France et à l’étranger à pied et à vélo. Il aspirait à plus de confort. N'ayant pas le permis moto, à mon sens, il a fait le meilleur choix en achetant un Piaggio MP3 qui avait une bonne stabilité, de quoi le rassurer pour ses prochains périples..

Nous avons durant quatre années voyagé ensemble sur ce scooter et parcouru de très nombreux kilomètres. l'Espagne, le Portugal, Toute la France !, l'Italie, la Sardaigne, la Corse, le Luxembourg, la Belgique, Amsterdam, etc. Tout cela nous a permis de nous faire une réelle expérience du voyage en duo et de découvrir ces sensations ensemble avec une très belle complicité entre père et fils que je n’oublierai jamais ! Avec le temps, mon père a fini par accepter que je m'offre ma première moto avec toutes les options de sécurité et un blouson airbag. C'était à ses yeux une moto de voyage, de confort, et non de course. J'ai aussi la chance d'avoir une mère formidable aux qualités humaines incontestables qui a joué un rôle important dans cette période délicate pour toute la famille.

Suite à l’adoption de Cooper, partir à l’aventure avec mon chien, découvrir le monde, être livré à nous-même fut ma seule obsession. Après une année de préparation, nous avons pu concrétiser notre rêve ! Nous voilà maintenant sur les routes du monde entier…

 

------------------

Si vous voulez découvrir leurs aventures, je vous invite à découvrir l’article “Voyager avec son chien en moto”. Julien et son chien y donnent de précieux conseils pour vos futurs road-trip en moto avec votre chien. Je vous conseille la lecture de cette article !