Le harnais d’hélitreuillage pour chien : la rando sans limite

article chien conseils vacances experience interview.pngarticle chien conseil vacances le mag emmenetonchien.com.png

 

J’adore randonner avec mon chien. Musher et moi partons régulièrement en itinérance sur plusieurs jours et de préférence en montagne. Nous optons très souvent pour le bivouac. Ainsi, nous découvrons des coins de France assez reculés et des paysages merveilleux dans une nature très préservée. Le bonheur ! Même si je prépare nos randonnées, j’ai déjà eu la mauvaise surprise de découvrir une échelle sur mon parcours. Et alors me direz-vous ? Pour Musher et moi, les échelles sonnent bien souvent la fin de la partie. Je vous explique dans ce nouvel article la solution que j’ai trouvé pour passer tous les obstacles en randonnée avec mon chien : le harnais d’hélitreuillage. Plus rien ne nous arrête !

Randonnée en montagne avec son chien

Avant de vous présenter le harnais d’hélitreuillage que j’ai testé, laissez-moi vous rappeler quelques informations pour partir randonner sereinement avec votre chien : 

  • la rando avec son chien : oui, mais pas pour n’importe quel chien…. si votre chien n’est pas sportif ou n’est pas en pleine santé, pensez toujours à adapter votre pratique à ses capacités. Il vous faudra peut-être même à renoncer à l’emmener avec vous.

  • la rando avec son chien : oui, mais pas n’importe où ! Les chiens ne sont pas admis dans certains espaces protégés comme les réserves naturelles, parcs nationaux…. ou ils peuvent être admis qu’à certaines conditions telles que le port de la laisse, une restriction au moment de la nidification…. Assurez-vous que votre chien soit autorisé sur le circuit que vous avez choisi sur l’article Où randonner avec son chien. Adaptez aussi votre comportement en cas de rencontre d’un patou...

  • la rando avec son chien : oui, mais pas sans le matériel adapté ! Prévoyez de l’eau en quantité suffisante pour vous ET pour lui. En montagne, la météo peut changer du tout au tout en quelques minutes : soyez certains d’avoir l’équipement adéquat pour vous & pour votre chien. Emportez toujours votre trousse de secours et la trousse de secours de votre chien, des bottines si jamais il se blesse aux pattes, son gilet rafraichissant s’il fait très très chaud, sa laisse, son collier ou son harnais avec sa médaille ou son matériel de cani-rando : harnais de traction, harnais de canicross...

 

equipement vacances chien accessoire.png

Vignettes produit - bouton voir produit (3).png    Vignettes produit - bouton voir produit (4).png    Vignettes produit - bouton voir produit (5).png    Vignette produit (1).png

Le harnais d’hélitreuillage : idéal pour les randonnées compliquées

La dernière fois que ça m’est arrivé, c’était pendant une randonnée dans le parc national des Calanques. Nous avions étudié un itinéraire pour rejoindre la calanque de Morgiou. Sauf que nul part, nous n’avions identifié la présence de deux échelles sur notre itinéraire de randonnée. Arrivés à hauteur de la première échelle, nous avons cherché par tous les moyens à la contourner mais c’était impossible avec le chien. Il n’était pas question de nous mettre en danger au prétexte de terminer la rando coûte que coûte. Nous avons donc rebroussé chemin et trouvé un plan B en descendant vers la calanque de Sormiou. Nous avons suivi le littoral sur le GR 98 suivi qui rallie Marseille et Cassis par les calanques. Pour descendre à la calanque de Morgiou, il nous fallait passer une dernière échelle, totalement inévitable. Mon mari est descendu faire une splendide photo pendant que je gardais Musher. Puis je suis descendue faire la même et nous avons du, contraints, forcés et frustrés, rebrousser chemin à nouveau avec Musher. La pauvre n’y était pour rien mais je pestais de ne pas avoir pu profiter de cet endroit magnifique avec elle. Elle aurait adoré s’y baigner. Quelle déception. Tout ce chemin pour rien ! Alors, de retour à la maison, j’ai cherché une solution pour pouvoir la faire descendre sur ces fameuses échelles qui nous gâchaient la vie en rando !

Pour un “petit” chien, la question ne se pose pas vraiment. Soit vous le prenez dans vos bras et vous descendez avec lui soit vous le portez dans votre sac de rando ou même un sac à dos pour chien. Les petits chiens moins sportifs adorent ce genre de sac. Ils font quelques kilomètres à vos côtés profitant des joies de la rando et terminent la sortie dans le sac sur votre dos. C’est top pour des chiens peu sportifs, avec des ennuis de santé ou très jeunes ou séniors. Vous trouverez plein d’infos sur les sacs à dos pour transporter son chien dans cet article. 

Mon chien étant un labrador, elle ne rentre pas dans un sac à dos pour chien !! CFQD ! Il me fallait donc trouver une autre solution 100% sécurité pour elle. Et pour corser l’affaire, elle a un vertige terrible, donc même si j’avais bien repéré le harnais Ruffwear doubleback, il ne correspondait pas à nos besoins. C’est un super harnais qui permet de monter ou descendre son chien en rappel le long d’une paroi. Mais il suppose que le chien soit à l’aise avec le vertige. Musher ne pourra jamais se mettre dans le vide et se laisser glisser le long d’une échelle ou paroi… J’ai déjà vu des chiens accompagner leur maître en escalade grâce à ce matériel. Incroyable ! C’est une pratique exclusivement réservée aux initiés !!!!! 

Pour ma part, j’ai donc dû trouver une autre solution. Le harnais d’hélitreuillage de Julius K9 répond parfaitement à nos besoins. C’est pile poil ce que je cherchais. C’est un harnais utilisé par les forces spéciales en mission avec leur chien. Ce que j’aime dans ce système c’est que le chien est accroché en sac à dos sur son maître. Ainsi, Musher n’est pas seule dans la descente, elle est dans mon dos avec moi. Même si ça semble “simple” comme ça, il n’empêche que monter ou descendre une échelle avec 28 kilos dans le dos et dans un format imposant n’est pas si aisé. Il vous faut donc être certain de pouvoir le faire en toute sécurité pour vous et votre chien. C’est un matériel très technique, de haute qualité et plutôt cher mais c’est parfait pour ma pratique. Le chien est comme dans un sac avec 4 trous pour ses pattes. Impossible qu’il tombe. Le seul bémol à ce matériel est son poids et son encombrement. Aussi quand je pars à la journée et que je sais que je vais croiser des échelles, je le prends mais quand je pars en treck avec mon chien, je ne peux pas porter ce matériel en plus de la tente, duvet, des croquettes…

Désormais, plus aucune échelle ne nous résistera !!  Alléluia !! Ce WE, nous partons pour un treck de 2 jours dans les Cévennes. Nous prévoyons 40 km de randonnées. On va se régaler. Pour info, le Parc national des Cévennes est réglementé : les chiens doivent être tenus en laisse et les bivouacs sont autorisés à certaines heures et sur certains secteurs seulement.

Si vous voulez réviser un peu les basiques et avoir d’autres conseils pour vous lancer : découvrez l’article Randonner avec son chien, ça ne s’improvise pas. Belle sorties à vous !