Les aventures de OÏ et Marie - #Episode4

1_5.png2_8.png

 

Il y a quelques semaines, nous laissions Oï et Marie poursuivrent leurs aventures au Cap Vert. Partis pour un tour du monde en voilier, Marie et son chien font régulièrement escales dans les plus beaux endroits du monde. Marie a adopté Oï quelques mois avant leur grand départ. Oï a pris une sacré revanche sur la vie ! C'est avec grand plaisir que nous les retrouvons pour l'épisode 4 de leur belle aventure : direction les Antilles, la Colombie, la Polynésie française... En route moussaillon! 

La vie sur le bateau pour Oï

Avant de commencer à vous raconter leur nouvelle étape de voyage, il n'est pas trop tard pour lire ou relire les épisodes précédents de leur voyage : le départ, épisode 2 aux iles canaries et épisode 3 au cap vert.
 
Revenons un peu en arrière pour parler matériel... Avant le départ, Marie a du adapter le bateau pour que son chien y soit en sécurité. Il a fallu faire quelques adaptations comme par exemple, installer un filet tout autour du bateau pour que Oï ne puisse pas passer par dessus bord en cas de turbulences. Marie et son compagnon se sont plusieurs fois félicités de l'avoir installé ! Cela a évité que Oï tombe à l'eau. 
 
Lors du dernier épisode, ils étaient au Cap Vert. Depuis, ils sont passés par les Antilles puis la Colombie. Ensuite, ils ont traversé le Pacifique ! 28 jours de mer ! Que Oï a visiblement bien vécu. Comme à chaque traversée, chaque jour, ils consacrent un temps pour jouer avec lui, le stimuler. Ils jouent à la balle mais aussi à cache cache, font des jeux de pistes, lui apprennent des tours etc... Marie nous a raconté qu'ils avaient du aller récupérer la balle qui était passeé par dessus bord. Une belle occasion de réviser les manœuvres de "l'homme à la mer". 
 

Les Antilles et la Polynésie française

Ils arrivés en Polynésie Française par l'archipel des Marquises. Impossible de faire le spapiers du chien car il n'y a aucun vétérinaire sur les 6 îles de l'archipel ! À chacune de leur escale, Marie doit faire faire des papiers à Oï pour qu'il soit autorisé à débarquer. Cette fois-ci, les gendarmes les ont autorisés à débarquer avec Oï car le chien était à jour dans ses vaccins. Ouf ! Une fois arrivé à Papeete, ils ont pu faire les papiers. Une démarche très longue et coûteuse : 200€ pour un tampon d'après Marie.
 
Aux Antilles, ils ont été confrontés à un problème inattendu... Les poules !! Oï est complètement obsédé par les poules et ne peut s'empêcher de les chasser lorsqu'il en voit. Le soucis c'est qu'il y en a partout d'après Marie !! Dans la rue, dans les maisons, dans les restaurants, à la mairie... Bref, il a été impossible de libérer Oï qui donc du rester en laisse la plupart du temps.
Pour qu'il puisse se dépenser, ils ont du trouver des plans B comme des balades loin des sentiers battus. Les poules vivant près des hommes, dès qu'ils s'éloignaient des villages, ils en croisaient beaucoup moins. En Polynésie, il y a aussi beaucoup de motu. Ce sont des minuscules îles souvent inhabitées et sur lequelles, ils ont pu détacher Oï sans craindre les voitures ou les poules. Dans le cas, où ils ne pouvaient vraiment pas le détacher, Oï se dépenser en nageant : du bateau au rivage, du rivage au bateau... Lui qui avait peur de l'eau lorsqu'ils l'ont adopté est maintenant un excellent nageur ! 
 
Dans les autres archipels de Polynésie, ils ont été confronté à un autre problème : les autres chiens. Dans la plupart des pays qu'ils ont visité jusque là, il y avait beaucoup de chiens de rue, mais souvent de petites ou moyennes tailles. Ils n'étaient pas agressifs et accueillaient Oï avec curiosité sans animosité car ils n'avaient pas de territoire. Les Polynésiens sont fous des chiens. Surtout des pitbulls et des dogs argentins. D'après Marie, ils sont totalement livrés à eux-même, divaguants dans la rue. Ils protègent férocement leur territoire. Marie et son compagnon ont pris l'habitude de se balader avec un bâton et des cailloux pour effrayer les éventuels chien qui viendraient les embêter. La plupart du temps, ils ont peur des hommes, mais pas toujours. Ils se sont donc parfois retrouvés dans des situations assez angoissantes ! Sauf pour Oï qui est focalisé sur les poules et ne voit JAMAIS le danger arriver ! C'est assez désespérant... Marie a croisé un couple de Brésilien qui voyage avec leur Bull-terrier. Ils ont été sévèrement attaqué par trois gros chien à Tahiti. Le pauvre Fejão, leur chien, s'en est sorti couvert de morsures..
 
Évidemment il y a aussi des choses très positives pour Oï qui découvrent pleins de trucs chaque jours. À Nuku Hiva, dans la baie d'Anao, il a été très intrigué par les petits requins pointes noirs qui nageaient entre ses pattes. Il découvre aussi les joies des fruits tropicaux dont il raffole, surtout la noix de coco. Une vie de chien rêvée !

Prochaines étapes: le Chili et la Patagonie

Après leurs aventures dans les mers chaudes, Marie et sa petite famille font route vers le Chili. Une navigation de 30 jours durant laquelle ils vont passer de 30 à 5 degrés. Ils se demandent si Oï aura le temps de se faire une fourrure assez chaude pour affronter les mers du sud ou s'ils vont devoir l'équiper d'un manteau. Ils sont contents de poursuivre leur aventure. En Patagonie, au moins, ils ne seront plus embêtés par les poules ! Par contre, il y a plein de manchots. Ils ont hâte de voire la réaction de Oï face à ses nouveaux voisins. Et moi aussi.

 

--------

J'espère que ce nouvel épisode vous aura encore une fois donner envie de partir avec votre chien. Marie fait régulièrement des vidéos de leurs différentes escales, vous pouvez les retrouver sur sa page Facebook Nomade Voile. Grâce à elle, je voyage un peu par procuration et c'est toujours un plaisir d'avoir de leurs nouvelles. Faites comme moi, abonnez-vous à leur page. Ils vivent des moments extraordinaires tous les 3. Encore une preuve que partager sa vie avec un chien est une sacré chance !

Pour recevoir des bons plans pour TON chien, inscris-toi!