Faire du cani-skate ou dog skating avec son chien

article chien conseils vacances experience interview.pngarticle chien conseil vacances le mag emmenetonchien.com.png

 

Cani-board, Cani-Skate, Dog-skating, Skate-board avec un chien, Skate joering... mais qu’est ce que c’est que ce sport de W’ouf ? C’est faire du skate-board tracté avec son chien. Oui oui, vous avez la bonne image dans la tête... Préférant rester en vie et entière, je n’ai pas eu envie de tester moi-même ce sport extrême avec mon chien. Je me suis dégonflée et j’ai préféré interviewer une experte en la matière. Aussi, je vous propose de découvrir le cani-skate au travers l’expérience de Tsingy et Pauline. Tout d’abord, commençons par une petite présentation de notre duo de Wouafer’s de l’extrême.

Pauline et son chien, berger australien X border collie

Pauline est la plus jeune des Wouafer’s que j’ai interviewé jusque là. Âgée de 12 ans, elle rentre en 4ème d’ici quelques jours. On peut dire qu’elle a la bougeotte et ça n’est pas pour déplaire à son chien qui la suit dans toutes ses aventures. Cani-skate, rando, surf, canoë, baignade… elle profite à fond de aa Lozère natale et de l'Aveyron tout proche avec son chien. Et quand elle fait une pause, elle se met devant sa batterie ou dessine. 

Tsingy ? C’est un berger australien X border collie. Son nom vous dit peut-être quelque chose car c’est notre chien AmbassaDog de l’Aveyron. Aux côtés de sa maîtresse, et donc maman de Pauline, il nous a présenté les lieux et activités à faire avec son chien autour de Millau. Chien tout en muscle, toujours partant pour courir et faire le fou, il est le compagnon idéal pour le cani-skate.

Faire du skate-board avec son chien

Il y a un an en arrière, Pauline avait glissé son skate dans ses valises pour quelques jours de vacances. En rentrant de balade, un peu épuisée, elle a eu l’idée de demander à Tsingy de l’aider un peu. Il a spontanément commencé à tracter. Voilà comment tout a commencé pour eux. Ensuite, Pauline s’est équipée et à équiper son chien et ils ont fait des sorties plus régulières. Elle pratique le long-board, la balade en skate, depuis 2 ans maintenant. Elle ne fait pas de skate “acrobatique”. 

Pour faire du cani-skate, il faut le même matériel que pour tous les autres sports de traction comme la cani-rando, le cani-trail, le cani-cross…  soit un harnais de traction pour son chien, un leash de traction (une laisse élastique) et éventuellement un baudrier pour le maître. Bien entendu, il vous faut : un skate board, un casque !! et des protections genoux, mains et coudes pour votre sécurité.

Pauline pratique sans baudrier. Elle préfère avoir le leash à la main pour pouvoir lâcher son chien en cas de danger comme un chat qui traverse ou d’obstacle sur son passage comme une racine d’arbre qui forme une méga bosse. 

C’est un sport aussi pratiquer par quelques musher car c’est idéal pour faire du sport de traction quand y a pas de neige.

Cani-skate : les étapes pour bien débuter

Il y a deux étapes importantes avant de vous lancer dans le cani-skate : 

  • savoir faire du skate-board tout(e) seul(e) et savoir bien en faire. Il faut maîtriser la vitesse, savoir sauter en urgence de sa planche, éviter les dangers… 

  • apprendre à votre chien des ordres de bases tels que stop, gauche, droite, en avant et ralentir. 

Si votre chien n’a jamais fait aucun sport de traction, il y a peu de chance qu’il réagisse comme Tsingy et qu’il ait le déclic du premier coup. Tracter, ça s’apprend. Il est possible qu’en tractant, le bruit du skate-board qui le suit puisse l’effrayer un peu. Il peut aussi avoir peur que vous lui tombiez dessus. Bref, il va falloir lui montrer ce que vous attendez de lui et ça se fait généralement sur plusieurs séances. 

Pauline conseille aussi de commencer par des petites séances. Selon le type de chien, sa santé, son niveau d’endurance, sa condition physique… il faudra y aller petit à petit jusqu’à des entraînements plus longs et plus complets. Il n’est pas question de dégoûter votre chien avec des sessions bien trop dures pour lui. Si vous n’avez jamais couru et qu’on vous oblige à faire 10km la première fois que vous vous y remettez, vous allez sûrement souffrir, avoir des courbatures et envie de jeter vos baskets pour toujours.

Elle m’a aussi confié qu’il valait mieux commencer dans un endroit très calme où votre chien aura peu de sollicitations à gérer. S’il y a trop de stimulus comme des vélos, des canards, d’autres chiens… il peut avoir du mal à se concentrer, changer de direction sans arrêt, perdre le rythme.. Au début, testez cette activité un peu à l’écart, sans danger donc surtout pas de circulation.

Il faut aussi apprendre à stopper son skate ou à le faire changer de direction en cas de soucis. Il ne doit en aucun cas heurter votre chien, il risquerait de le blesser. Et votre chien en aura sûrement peur pendant quelques séances. Chien échaudé, craint l’eau froide comme on dit !

Quelque soit votre niveau d’entraînement à tous les deux, vous formez une team. Si l’un de vous deux n’a pas envie, prenez le en compte et reportez votre session de cani-skate. 

 

 

equipement vacances chien accessoire.png

kit canicross omnijore ruffwear emmenetonchien.png    harnais canicross short zero dc emmenetonchien.png    harnais canicross xback manmat emmenetonchien.png    Vignette produit (1).png

Cani-skate : mode d’emploi

Pauline vous conseille de démarrer tranquillement chaque session par un échauffement. Quelques jeux avec toutou seront parfaits comme le lancé de bâton par exemple. 

Ensuite c’est parti pour la balade en dogskating. Attention, c’est un vrai sport ! Il vous faudra aider votre chien en poussant avec votre pied dès qu’il en a besoin. Pas question d’être assis(e) ou debout à se faire gentiment tracter. Et bien sûr, il vous faudra donner l'impulsion de départ, celle qui demande le plus d’effort à votre chien.

Il vous faut aussi être en alerte permanente pour guider votre chien et ainsi éviter les racines d’arbre, les autres chiens, les vélos… Un bruit inattendu et votre chien peut faire un changement de direction soudain et c'est la chute. Il faut être hyper concentré et vigilant.

À chaque session, pensez à offrir des pauses à votre chien. Pauline fait du cani-skate sur les nouvelles berges aménagées de Millau, le long du Tarn. Ainsi, Tsingy peut aller se détendre les pattes dans l’eau après chaque séance. Son coin préféré ? La plage de la Gourg de Bades

Pensez à équiper correctement votre chien : le harnais de traction est l’idéal. Choisissez lui adapté à sa morphologie. Surtout pas de collier, ça va s’en dire mais mieux vaut le répéter ;) Emportez toujours de l’eau en quantité suffisante pour votre chien et vous ainsi d’une gamelle pliable pour lui donner à boire quand il a soif. Vérifiez bien l’état de ses pattes après chaque séance. Le skate se pratique sur des surfaces bitumées, pas très douces pour les coussinets du chien… Attention aussi à ne pas le faire courir si le bitume est brûlant en plein été hein..

Il n’y a pas de réglementation précise sur la circulation des skate-board. Ils sont bien sûr interdits sur la route et fortement déconseillés sur les trottoirs. Les pistes cyclables et les quais ou promenades urbaines semblent être de bonnes alternatives.

Pour éviter les cascades périlleuses, apprenez dès que possible à sauter de votre skate en route et à stopper votre chien très rapidement. Mieux vaut faire quelques simulations plutot que de le tester en vrai. N’est ce pas Pauline ? ;) Pauline m’a raconté une petite anecdote qui aurait pu finir plus mal que ça… Un jour, elle est en ville avec Tsingy. Il lui manifeste une forte envie de tracter. Ils se lancent dans une forte descente et au tout dernier moment, lancée à pleine vitesse, elle aperçoit une racine formant une bosse sur le bitume. Elle a voulu sauter du skate, mais dans l’élan, il a finalement atterri sous ses pieds et elle a pris une grossssse gamelle. C’est les risques de ce sport Trop W’ouf me direz-vous mais autant apprendre à les limiter et le plus tôt possible !

 

equipement vacances chien accessoire.png

Bénédicte - Vignette produit_1.png Crochet Anti-tiques_0.png Gourde transportable_1.png Vignette produit (1).png

Le monde du cani-skate

En France, le caniskate est une activité qui se développe petit à petit mais c’est aux USA qu’elle est naît. Surf, skate, paddle… ils sont fous de sports de glisse de l’autre côté de l’Atlantique. Si vous voulez trouver un peu d’inspiration, tapez #dogskating sur Instragram et vous pourrez découvrir quelques influenceurs à quatre pattes partageant ce sport avec leur maître. Je n’ai pas trouvé de groupes Facebook à vous relayer pour trouver des copains pratiquants. Il faut attendre encore un peu que ce sport se démocratise…


J’espère que cet article vous aura donner envie de vous lancer dans ce sport à faire avec son chien. Je remercie Pauline et Tsingy qui nous ont partagé plein de bons conseils. Dès que je suis de passage sur Millau, j’irai suivre un de leur entraînement avec plaisir mais Musher et moi allons nous contenter de sports plus classiques :p

À bientôt les Wouafer’s !

enlightenedTends un peu l'oreille par ici... Il se passe quoi si ton chien marche sur un morceau de verre, se fait piqûer par un oursin, avale une guêpe... ?? Véto en urgence et ensuite -> Option 1 : tu te ruines et tu dis adieu aux restos et au joli paréo ? -> Option 2 : ton chien a une assurance, remboursement assuré ! Renseigne toi ici et pars tranquille.