Voyager à travers l'Europe avec son chien

Aujourd’hui, j’interviewe Alix, une aventurière qui a tout abandonné pour partir en voyage à travers l’Europe avec son chien. Elle est partie un an à l’aventure avec son chien et son copain, Duncan. Ce voyage plein de péripéties est impressionnant. Leur road-trip en van aménagé avec leur chien a demandé beaucoup de préparation. Leur voyage est centré sur le thème de l’escalade, ils vont de spot en spot de pays en pays. Il a donc fallu préparer ce voyage pour Alix et Duncan mais aussi surtout pour leur chien, Fish ! 

Dans cet article, Alix vous dévoile toute la préparation qui se cache derrière ce voyage fantastique et bien sûr, elle vous présente toutes les étapes de leur voyage qui a débuté il y a quelques semaines. Découvrez les premières semaines de leur fabuleux road trip en Europe avec leur chien et leur passion pour l’escalade. Alix a été marqué par leur passage dans les Balkans et nous partage plus particulièrement ses expériences en Albanie avec son chien. 

Vous vous demandez si leur chien fait lui aussi de l’escalade ? Vous saurez tout en lisant cette jolie interview !

Alix, Duncan et leur chienne adorée

Salut, moi c’est Alix et depuis le début du mois d’octobre 2020, je voyage avec mon copain Duncan et notre chien, Fish. Nous avons pris une année sabbatique pour faire un road trip à travers l’Europe et la thématique de notre voyage est l’escalade, qui est notre passion commune. 

Duncan est Écossais, et l’Écosse fera bien sûr partie de notre tour de l’Europe mais plutôt en Juin : mois stratégique pour avoir un peu de chaleur, tout est relatif, tout en évitant les midges, ces insectes diaboliques très présents l’été en Ecosse.

Nous avons adopté Fish l’année dernière alors qu'elle n’était encore qu’un chiot et je l’ai préparée depuis toute petite pour qu’elle puisse nous suivre tout au long de ce voyage en Europe. 

Musher et Sophie : Vous voulez en savoir plus sur la rencontre d’Alix, Duncan et de leur chienne Fish ? Ça tombe bien, Alix nous a donné tous les détails dans son Portrait Wouafement Bien. Allez vite le découvrir ! ;)

Depuis qu’elle est petite je l’éduque de façon positive et douce, et nous l’avons habituée très jeune aux trajets en van aménagé et à de longues marches. Et maintenant, elle profite à fond de ce road trip en Europe avec nous !

chien qui court_1.gifFLASH DOG  : Comme le dit Alix, l’éducation est très importante pour emmener son chien en voyage ou pour qu’il partage des activités avec vous. Si vous aussi vous souhaitez éduquer votre chien avec une méthode bienveillante et positive, je vous recommande les formations de Canidélite en ligne. Ce sont des formations très complètes qui vous permettront de créer des liens beaucoup plus forts avec votre chien et de l’éduquer grâce à des jeux et des exercices.

Fish est un chien très sportif. Son sport favori est la natation. On se dit souvent qu’elle porte quand même bien son nom ! Elle est comme un poisson dans l’eau. L’été dernier nous avons passé quelques semaines en Charente-Maritime et nous choisissons des plages autorisées aux chiens. A 5 mois elle nageait déjà loin avec nous, même trop loin parfois, elle n’était jamais fatiguée ! Je l’ai également initié au paddle, elle a tout de suite compris. Sans hésiter je dirais que l’endroit qui la rend la plus heureuse est un endroit où elle peut jouer dans l’eau… mer, océan, rivière… Cela arrive assez régulièrement que les spots de grimpe soit proche d’un cours d’eau, et alors là c’est le paradis pour Fish !

Faire de l’escalade avec son chien

Avant notre départ, lorsque nous habitions Paris, nous partions autant que possible faire de l’escalade de bloc dans la forêt de Fontainebleau, avec Fish et le van. Ce type d’escalade ne nécessite ni corde ni matériel si ce n’est un crashpad (matelas d’escalade) et des chaussons. L’idée est de grimper des rochers d’environ 5m de haut. Nous avons toujours laissé Fish en liberté et elle restait dans notre périmètre, un œil sur nous. Elle adorait ça ! C’est comme ça que nous l’avons familiarisée à ce sport. 

En voyage, nous pratiquons de l’escalade sportive; sur corde. C’est le but de notre roadtrip à travers l’Europe : aller de spot en spot pour profiter de notre passion et découvrir les pays au fil de nos grimpes. Notre chien s’est vite habitué à voir l’un de nous disparaître à la verticale. Lorsque nous arrivons sur un spot d’escalade, la première chose que nous faisons c’est de vérifier que l’endroit soit sécurisé pour elle. Si c’est le cas, et si les autres personnes présentes sont ok qu’elle gambade comme elle le veut, nous ne l’attachons pas. Jusqu’à présent nous avons presque toujours été seuls en bas des voies : basse saison + covid je suppose. Donc elle a toujours été en liberté. Nous lui faisons 100% confiance. Nous lui installons son « coin » : sa couverture et de l’eau, et nous jouons avec elle quand elle en a envie. Comme nous restons souvent une journée entière, elle fait également ses petites siestes sous les voies. 

Les jours sans escalade, Dunc va parfois faire des trails dans les montagnes. Au grand désespoir de Fish, il ne l’emmène pas encore. Nous préférons attendre qu’elle ait un peu plus d’1 an avant de commencer le « cardio ». Même si Fish arrive à nous suivre partout maintenant. Elle nous a parfois impressionnée avec ses sauts, ses passages de pierriers, ses mini escalades !! Souvent nous ne savons pas ce qui nous attend lors des marches d’approches jusqu'à nos spots d’escalade. Nous prenons toujours avec nous son harnais pour les éventuels passages difficiles où elle aurait besoin d’être soulevée. En Italie, nous avons une fois dû traverser une grotte en spéléologie pour arriver sur notre spot d’escalade. Nous avons dû soulever Fish à l'aide d’une corde et de son harnais sur certains passages, tout cela à la lampe torche ! Quand je vous dis qu’elle a déjà tout fait… 

 

emmenetonchien - vacances avec chien.gifNOTRE SÉLECTION PRODUIT

       

Vous ne voyez pas d'images produit ? Désactivez votre Adblock ou bloqueur de publicité et vous aurez accès à tout le contenu.

 

Voyager en van avec son chien

Concernant la vie en van avec notre chien, nous sommes passés par la phase « vomi » pendant quelque temps…Il a fallu que notre chien s’habitue, et les vomitos se sont espacés naturellement. Quand elle était encore toute petite, notre chien voyageait sur mes genoux, puis maintenant elle a son coin derrière nos sièges. Comme je l’ai dit, la clé est de l’habituer progressivement : nous avons commencé par quelques week-ends dans le van, puis nous sommes partis « tester » la vie sur les routes faire le tour de la Bretagne avec notre chien pendant 15 jours, fin juin. C’était absolument génial ! Expérience très réussie et Fish a évidemment validé cette région pleine de baignades ! La Bretagne en van avec son chien, je le recommande à 100% !!!!

S’en ai suivi 3 mois de préparation : consistant principalement à peaufiner l’aménagement du van, en y ajoutant des petites touches personnelles et davantage de rangements, vendre nos biens, faire de l’administratif….L’itinéraire a été vu dans les grandes lignes. J’avais préparé en détails notre tour de la Bretagne et j’ai appris qu’il fallait avant tout lâcher prise et se laisser porter. C’est ce que l’on fait en ce moment et c’est magique ! En effet, on ne peut JAMAIS prévoir combien de temps on va rester à un endroit, cela dépend de la qualité de l’escalade, du lieu, des gens que l’on rencontre et surtout de la météo. 

Nous voyageons tous les trois mais nous rencontrons souvent des connaissances ou d’autres voyageurs. En octobre, nous sommes restés en France et nous avons visité beaucoup d’amis, des grimpeurs principalement. En Bourgogne, dans le Jura, dans les Alpes, dans la région de Sisteron, de Gap, de Marseille, puis de Nice. Nous dormions principalement en « sauvage », et parfois chez les amis. 

Dans les Balkans nous avons fait une super rencontre : trois frères et sœurs bretons qui voyagent en vélo jusqu’en Mongolie. On s’est vu de nombreuses fois sur la route : en Croatie, Monténégro et Albanie. Nous avons même passé Noël ensemble !

Parce que nous l’avons habitué très vite, Fish est à l’aise pour dormir dans des endroits nouveaux, tant qu’elle a son coin avec ses couvertures. Naturellement, le chien ne va pas aimer changer d’endroits tous les jours, il aime avoir son « territoire ». Mais Fish est une vraie aventurière, elle semble adorer ça; encore une question d’habitude dès son plus jeune âge… !

Nous roulons dans un Mercedes Vito de 1998, aménagé et avec un toit relevable. Nous retournons le siège passager, et installons le « panier » de Fish à l’avant. Elle y a largement la place pour dormir et c’est son espace, elle le sait. Nous sommes heureux qu’elle ait associé le van à son « safe place » où se réfugier si elle est fatiguée ou si elle a besoin de se sentir au calme.


L’idée de voyager en van avec un chien dans le but d’aller grimper un peu partout nous trottait en tête depuis un bout de temps ! Les spots d’escalade sont la plupart du temps dans des endroits reculés, en pleine nature, et c’est un vrai bonheur de pouvoir dormir « sur place ». D’ailleurs Dunc et moi nous sommes rencontrés dans une salle d’escalade. Pendant notre voyage, nous privilégions l’escalade sportive, c’est-à-dire là où les falaises sont déjà équipées. Dunc fait également de l’escalade « traditionnelle » : à l’inverse, les falaises ne sont pas équipées et il place des équipements pendant sa montée. Ce type d’escalade est le plus populaire au Royaume-Uni, et également plus difficile.

Le grand départ d’Alix, Duncan et de leur chienne, Fish

Nous sommes partis le 6 octobre 2020, et dans la valise de Fish il y avait ses jouets, sa trousse de toilette, son passeport européen évidemment, ses croquettes, sa gamelle de voyage, des friandises, sa brosse, un collier de rechange, son harnais, sa longe… Sans oublier sa trousse de secours et son carnet de santé ! En général, elle doit voir un vétérinaire avant chaque passage de frontières. 

Malheureusement, je n’ai pas trouvé une marque de croquettes qui soit vendue dans toute l’Europe. Si quelqu’un a des recommandations je suis preneuse ! Jusqu’à présent elle a eu des Purina Pro Plan puis des Taste of the Wild, avec période d’adaptation évidemment.  

Jusqu’à maintenant nous avons visité la France, l’Italie, la Croatie, le Monténégro et l’Albanie. Nous avons « transité » par la Slovénie et la Bosnie. Aujourd’hui nous attendons patiemment de savoir si la Grèce va ouvrir ses frontières. C’est le pays que nous attendons le plus car il y a des centaines de spots d’escalade, une météo ensoleillée et des paysages à couper le souffle ! Nous croisons les doigts. Rendez-vous le 7 janvier pour avoir la réponse !

valise.gifEmmèneTonChien.com c'est aussi :

Emmenetonchien.com. - vacances chien - hebergement acceptant les chiens.jpg . Emmenetonchien.com - vacances chien - quoi faire avec son chien - activite a faire avec son chien.jpg . Emmenetonchien.com - restaurant chien bienvenu - vacances chien.jpg . 

Vous ne voyez pas d'images ? Désactivez votre Adblock ou bloqueur de publicité et vous aurez accès à tout le contenu.

Voyager en Albanie avec son chien

Le pays qui nous a le plus marqué jusqu’à présent est l’Albanie. Tous les jours nous y voyons ou nous y vivons des choses incongrues. L’Albanie est un pays en transition économique, il est l’un des plus pauvres d’Europe. Très marqué par 45 ans de dictature, jusqu’en 1991. Les chiens errants sont innombrables. Il y a très peu d’associations animales. Ce que l’on y voit dans les rues peut être très difficile. Les chiens errants sont très nombreux, et luttent pour survivre...

Il nous est arrivé plusieurs fois de dormir au milieu de nul part avec le van, et de voir arriver un chien squelettique suppliant des yeux pour de la nourriture. Dans ce cas, nous lui donnons des croquettes de Fish. 

D’ailleurs, nous laissons Fish jouer avec les chiens errants sans soucis ! Par expérience, ils sont très doux et ne cherchent qu’à survivre. 

Mon conseil avant de voyager en Albanie avec son chien : bien le vermifuger, lui mettre du produit anti-puces, et vérifier que ses vaccins soient bien à jour. 

En revanche, il faut absolument se méfier des chiens de garde et de berger. Pour soi ou pour son chien. Duncan est allé courir dans les montagnes hier et il s’est fait poursuivre et mordre, nous avons terminé à l’hôpital. Dunc a eu la peur de sa vie.

J’ai mentionné plus tôt des visites chez le vétérinaire pour Fish : en effet elle a eu une grosse masse, une sorte de boule énorme, au niveau de son épaule. Nous avons dû aller voir plusieurs vétérinaires avant de trouver un vétérinaire compétent qui pourrait la soigner. Heureusement, la boule disparaît de jour en jour grâce au traitement administré par le vétérinaire. Plus de peur que de mal !

L’Albanie est un pays plein de péripéties et ce voyage en Albanie a été un gros choc culturel !

Dans les Balkans, les chiens sont acceptés dans les restaurants mais en terrasse. Nous avons remarqué qu’au Monténégro et en Albanie, les chiens de compagnie sont des chiens de race, beaucoup de huskys ou de labradors. Des petits chiens également. Il y a un fort trafic de chiens de race dans les pays de l’Est. Cela ne viendrait pas à l’idée des gens d’adopter un chien des rues, et c’est très triste. D’ailleurs, les habitants en ont très peur. Et comme Fish ressemble énormément aux chiens errants albanais, la majorité des personnes s’écartent sur notre passage, c’est assez déroutant !

Et pourtant, l’Albanie reste notre pays favori car nous y avons fait des rencontres incroyables. Les Albaniens sont des gens au grand cœur qui feront absolument tout pour aider. Nous ne comptons plus les quantités d’oranges, de citrons, de grenade ou de kaki qui nous ont été offerts en chemin. Il y a aussi des Albaniens que nous avons rencontrés et qui nous ont accueilli chez eux ! 

Jusqu’à présent, nous avons trouvé très facile de voyager avec Fish, à aucun moment nous avons dû renoncer à un endroit ou à une activité. D’ailleurs, nous préférons ne jamais la laisser seule dans le van. Malgré des mois et des mois d’apprentissage, elle ne maîtrise pas la solitude. Nous l’avons laissée seule 10 minutes un jour où nous visitions une ferme au Monténégro et elle avait tellement gratté à la fenêtre que ça a abîmé les bords… Il y a encore beaucoup de progrès à faire !

Si tout va bien, notre itinéraire sera la Grèce, la Sicile, la Sardaigne, l’Espagne, l’Ouest de la France, le Royaume-Uni et la Scandinavie, avant le retour définitif en France prévu fin août. Nous aurons donc quelques traversées à faire en bateau avec Fish, nous vous raconterons. wink

Nous évitons de trop planifier, et préférons vivre au maximum le moment présent, en fonction des nouvelles réglementations, de nos rencontres, etc. 

 

Je serai plus que ravie de répondre à vos questions sur chaque destination ou sur la vanlife avec son chien, s’il y en a ! Vous pouvez me poser toutes vos questions sur Instagram : @alix_eyes

Le conseil que je donnerai avant tout c’est de partir avec un chien bien préparé, que l’on a habitué petit à petit. Qu’il soit bien dans ses pattes et capable d’être à l’aise et heureux dans toutes les situations.

A très vite !

 

Woauh ! Merci Alix pour ce super récit de voyage ! Ça donne envie de tout abandonner pour voyager et découvrir le monde comme tu le fais avec Duncan et Fish ! Mais que deviendraient EmmèneTonChien.com et les Wouafer’s si je plantais tout demain pour partir à l’aventure ? En tous cas, nous avons tous hâte de découvrir la suite de ton voyage avec ton chien et tes prochaines aventures. Fais nous signe pour une prochaine interview. wink

 

------

 

EmmèneTonChien.com c’est un Mag’ avec plus de 500 articles destination ou expérience. C’est aussi le site de vacances préféré des 18 millions de français qui ont un chien. Vous y trouverez des milliers d’hébergements acceptant les chiens, restaurants et activités à partager avec votre chien pour vos vacances et vos loisirs avec famille ! Découvrez-les vite en naviguant sur le site et si vous avez une adresse dog-friendly à nous partager, ajoutez-la ici : Ajouter une AdresseTropW’ouf