Parcourir la Suisse Romande avec son chien | Épisode 1 - De Saint-Ursanne à Dardagny

Florine, Mo et Bow

Quand je pense à la Suisse, les premières choses qui me viennent à l’esprit sont les grands espaces, les vertes prairies mais surtout, le chocolat (dont on ne parlera pas trop ici pour le bien-être de nos toutous les plus gourmands !).

Je vous avez déjà présenté le top 5 des activités à faire en Suisse avec son chien ou encore les plus belles randonnées à y découvrir avec toutou et je reviens aujourd’hui avec une nouvelle aventure à vous partager en trois épisodes !

Alors oui, avec Musher on a bien traversé la frontière quelques fois mais jamais pour y séjourner très longtemps, alors quoi de mieux que de laisser la parole à Florine et sa petite équipe pour nous raconter son magnifique périple dans la région de la “Röstigraben” ?

Florine, la parole est à toi !

 

 

enlightenedÀ retenir :
  • On connaît souvent la Suisse pour ses grandes villes internationales mais on la connaît moins pour ces petits villages charmants et baignés de nature. Tout plein de petits coins de paradis en pleine montagne ou au bord des lacs à découvrir avec son chien ;
  • Si vous cherchez une activité sympa, sportive et qui sort de l'ordinaire à partager avec votre chien à Porrentruy, alors vous allez adorer parcourir le Circuit Secret ;
  • Au cours de vos balades dans cette région de la Suisse Romande, faites attention à ne pas déranger le travail des agriculteurs qui y cultivent leurs terres.

 

enlightenedPsst… Noël approche à grands pas, je t'ai préparé le top 10 idées cadeaux pour faire plaisir à ton chien. De quoi te donner de belles idées à glisser au pied du sapin. Je te laisse poursuivre ta lecture... 

 

PARCOURIR LA SUISSE ROMANDE EN UNE SEMAINE À BORD D’UN VAN AVEC SON CHIEN

La Suisse : ses montagnes sauvages, ses lacs translucides, son air pur…réputée pour ses atouts naturels, la Suisse mérite aussi d’être connue pour ses plus beaux villages et ses valeurs culturelles. On vous emmène autour de ces bourgs préservés, du côté ouest de la « Röstigraben », la barrière de Röstis comme on dit en Suisse, cette frontière invisible à l’œil nu entre la partie alémanique et la partie francophone. 

Des bords du Doubs, à la frontière française, aux communes les plus au sud du pays, en passant à proximité de l’internationale Genève, nous vous emmenons découvrir pendant sept jours des villages réputés pour leur architecture, leur histoire, leur culture…mais aussi des villages qui, pour certains, mériteraient d’être mieux connus pour les possibilités d’y voyager avec son chien

Mais d’où est venu ce projet, au juste ? 

Pour mon travail de diplôme en tourisme, je me suis penchée sur le tourisme dogfriendly. Et quoi de mieux que d’appliquer ses recherches en pratique et d’observer le terrain ? Après avoir étudié le cas de la ville de Bienne dans le cadre de ce travail, j’ai voulu aller plus loin…et changer de format. Et si les villages reconnus par l’association des plus beaux Villages de Suisse étaient de parfaits candidats pour le voyage avec un chien ? Après tout, leurs avantages sont multiples : souvent entourés de nature, une bonne partie des activités se font à l’extérieur, ce qui diminue le risque de se voir refuser les visites à l’intérieur « à cause du chien ». Les restrictions concernant les chiens y sont plus rares qu’en ville ou que dans les parcs naturels et zones sauvages protégées. Nombreux sont les habitants à posséder eux-mêmes un chien et leur accueil y est plutôt favorable, au moins en laisse pour les zones les plus touristiques.

 

enlightenedLes astuces de Musher et Sophie : "Pour rester dans le thème et si vous êtes plutôt des adeptes de balades en ville, je vous partage aussi plein de conseils pour passer un week-end à Genève avec votre chien !”

 

Pour mener à bien cette expédition, une chose primordiale me manquait toutefois : un chien à moi que je puisse prendre en voyage. Je me suis alors entourée d’une équipe, faisant appel à ma tante et son chien prénommé Mo, un setter irlandais croisé. Âgé d’un an et récemment adopté par ma tante à quelqu’un qui ne pouvait plus le garder pour des raisons de santé, c’était l’occasion de lui faire découvrir le monde et de renforcer notre relation avec lui. Prêté par une amie de ma tante pour ses vacances, Bow, boxer croisé de 11 ans, nous a rejoint le deuxième jour de notre voyage. Deux chiens, deux humaines, un bus VW qui nous permettrait de passer une nuit en camping et c’était parti pour l’aventure du roadtrip !

Notre itinéraire tracé, nous mettions les voiles le dimanche 17 juillet 2022, d’abord uniquement avec Mo, en direction des premiers villages.

Un Roadtrip 100% Dogfriendly

Saint-Ursanne et Porrentruy, deux villages à visiter avec son chien

Notre premier jour de voyage se profile autour de villages jurassiens. Au bord des rives du Doubs, St-Ursanne nous a accueillis à l’occasion de son marché artisanal, où nombreux sont les chiens à accompagner leurs maîtres. Interdits toutefois dans l’enceinte du cloître et de la collégiale, nous recommandons de visiter les abords du village et les jolies ruelles, voire de tenter une promenade le long de la rivière. Les plages publiques acceptent les chiens tenus en laisse. Sur place on pensera à déguster la fameuse truite du Doubs !

enlightenedLes astuces de Musher et Sophie :  “Si vous voulez en savoir encore plus sur vos futures vacances dans le Jura avec votre chien, vous pouvez aller lire les précieux conseils de Pica et Léticia sur le sujet.


À Porrentruy, après avoir déjeuné Au Petit Café de la Gare, un restaurant qu’on recommande, une activité plutôt exceptionnelle nous attendait : le Circuit Secret. En possession d’une clé, nous pouvons ouvrir des portes inaccessibles au public et visiter des lieux cachés. Des tréfonds des cachots au sommet des tours du Château de Porrentruy en passant par les venelles de la vieille ville, nous découvrons le passé moyenâgeux du village et de la région, parfois au travers d'animations sonores et visuelles. Et il faut dire que cette aventure a été appréciée de Mo, intrigué par les projections et effets audios. Il se sera quand même fait une belle frayeur face à un cochon en carton qu’il aura pris pour un vrai. Le Circuit Secret est une activité accessible à toute personne ou tout chien qui peut marcher environ deux heures, entrecoupées de pauses, et monter des marches assez hautes ou être porté. À noter que les clés se récupèrent soit dans les bureaux d’accueil de Jura Tourisme, soit au musée de l’Hôtel-Dieu.

 

Le Landeron, Valangin et Grandson pour de superbes balades avec son chien

Habitant à proximité, nous avons passé la nuit chez nous. Bow nous a rejoint la veille, de retour de Porrentruy. Prochaine étape : Le Landeron, village situé à l’Entre-deux-Lacs, bande de terre entre les lacs de Bienne et de Neuchâtel. Son petit centre coloré mérite de s’y arrêter pour y prendre un café en terrasse, à l’ombre des arbres. Nous profitons d’une petite promenade matinale au bord de la Thielle, canal aux abords naturels et lieu très appréciés des promeneurs. Plat et goudronné, la promenade est adaptée pour tous. Attention à respecter le travail des agriculteurs, qui cultivent leurs champs le long de la rivière. 

En fin de matinée, la canicule qui s’annonçait a modifié nos plans. Le sol bientôt devenu brûlant nous a encore tout juste permis de visiter le centre de Valangin et son architecture typique et de faire un pique-nique à l’ombre de la forêt. Nous ne sommes pas montés au château de Valangin, mais en faire le tour promet une belle vue sur les environs


Pour l’après-midi, nous projetions de visiter le château de Grandson, un des plus beaux et plus grands de Suisse, à l’ombre et au frais. Manque de chance, il est interdit aux chiens. Après une rapide visite du village de Grandson, sans les chiens laissés à l’ombre et au frais dans le bus, nous nous sommes dirigés vers Romainmôtier pour y dîner et y passer la nuit. Le Restaurant de la Gare Croy-Romainmôtier, à la cuisine simple et familiale, nous a spontanément proposé des gamelles d’eau pour les chiens. Il est accessible par une promenade de vingt minutes dans une petite réserve naturelle (chiens en laisse), le long de la rivière du Nozon. Quant à la chambre d’hôte de la Maison Junod qui nous a accueillis pour la nuit, en plus d’être reconnue cinq étoiles par Suisse Tourisme, nos chiens y ont été acceptés gratuitement et reçu le meilleur accueil du séjour. Un piano à l’étage, un petit déjeuner de produits locaux et frais déposés à notre porte et un check-in 24h en autonomie sont les points forts de cet hébergement idéalement positionné au centre du village.

 

Romainmôtier et Dardagny, où il fait bon vivre avec son chien

Florine, Mo et Bow à Romainmôtiers

Notre troisième jour de voyage commence par la promenade des chiens. Nous remontons le cours du Nozon dans une forêt préservée et croisons d’autres canidés habitués du lieu et leurs maîtres. De retour au village, nous découvrons l’abbatiale de Romainmôtier. Aussi bien l’intérieur que l’extérieur valent le détour, et si aucun panneau ne nous interdit de prendre nos chiens avec nous, nous les tenons en laisse à l’intérieur par respect pour les lieux. Village idéal pour se détendre et se ressourcer ou partir en randonnée, Romainmôtier figure parmi nos coups de cœur et on recommande d’y passer plusieurs jours pour profiter au mieux de tous ses attraits. Les locaux sont d’ailleurs très accueillants et le village se situe au cœur du Parc Jura Vaudois.

 

yes Petit point matériel | Qu’est-ce que Musher met dans son sac ?
Pour partir randonner ou faire de grandes balades, mieux vaut bien préparer son matériel ! Laisse, longe, collier, harnais, lumineux ou non, voici une petite sélection bien utile pour compléter votre équipement !

 

À cause de la canicule, qui ne tarde pas à nous rappeler sa présence dès la sortie de la forêt, nous reprenons la route vers Bursins. Petit village perché dans les vignes au-dessus du lac Léman. Nous n’y recommandons qu’un bref passage pour visiter la chapelle, très jolie, et s’octroyer une pause pour interrompre la longue route qui mène jusqu’à Dardagny. Le reste des points d’intérêts concerne en fait des domaines privés. Ce dernier aspect, pas forcément bien signalé, nous a valu de nous faire chasser d’une manière peu aimable et plutôt immédiate. C’est sans nous faire prier davantage que nous nous sommes ensuite dirigés vers Dardagny, village vigneron bien réputé dans la région genevoise pour ses vins de qualité. En attendant que la température redescende, nous nous réfugions au bord de l’Allondon. Rivière non encore asséchée où coulait une eau fraîche, mais pas froide, il a fait bon nous y baigner avec nos chiens. Ici encore située dans une réserve naturelle, des plages dédiées sont ouvertes au public. À défaut de voir la température baisser assez pour visiter le village, nous décidons d’attendre le crépuscule et d’aller dîner à l’Auberge communale de Satigny pour patienter. On nous a d’office proposé de l’eau pour nos chiens, un geste bienvenu alors que la température avait atteint 38°C au plus chaud de la journée. C’est sous un ciel rosé par le coucher du soleil que nous avons visité Dardagny, et en particulier les alentours du château et le parc bien aménagé qui l’entoure. Dans les rues typiques, nous avons découvert une fontaine aux poissons rouges, où les chiens ont lapé quelques gorgées d’eau fraîche.

Pour l’anecdote, c’est sans doute à Dardagny que nous avons passé la nuit la plus mouvementée. La température étant encore trop élevée pour dormir dans le bus fermé et deux chiens de trente et quarante kilos respectivement prenant une certaine place, nous avons ouvert toutes les portes et les chiens ont dormi pour la première fois dehors, juste à côté de nous…ce qui nous a régulièrement valu des « wof » étouffés – ils ont fait un effort pour se retenir – dès qu’une feuille bougeait dans le camping. Les humaines ont dormi autant que faire se peut, mais on ne vous cache pas que les chiens avaient des petits yeux le matin venu et tiraient la même tête que s’ils avaient fait la noce toute la nuit. Ils ont dû se sentir obligés de monter la garde. À six heures tapantes, l’orage se mit à gronder et le son de grosses gouttes qui tombent sur le toit ont mis définitivement un terme à notre courte nuit, nous obligeant à tout remballer et attendre que l’averse se calme pour aller promener au bord de la rivière.

 

 

Découvrez les meilleurs sacs de bâts pour chien dans notre Top 5 et comparatif des meilleurs sacs de randos pour chien.

 

Fin de ce premier épisode des aventures helvétiques de Florine et sa troupe !

Je suis certaine que cette première partie du roadtrip vous a donné quelques idées pour vos prochaines vacances dans les montagnes suisses. Et tous cas, Musher est déjà en train de préparer sa valise grâce à notre super checklist pour partir en vacances avec son chien !

À bientôt pour la suite du périple, et n’hésitez pas à partager cet article autour de vous !

 

Et si la Suisse ne sera pas votre prochaine destination pour des vacances à la montagne avec votre chien, pas de panique ! Voyager en Ariègetraverser le Puy-De-Dôme, ou encore découvrir le Cantal avec votre chien... Vous pourrez trouver plein d’autres chouettes idées de visites, de balades ainsi que d'activités et d'hébergements sur le reste de notre site !