Road-trip à vélo à l'étranger avec son chien

Aujourd’hui les Wouafer’s, nous allons découvrir les aventures d’un quatuor peu banal ! Lucie, Alexandre, Mallo et Rossel sont des aventuriers à vélos. Toujours accompagnés de leur chien et de leur chat, ils explorent le monde à vélo ! Et avec eux, chien rime avec vélo, c’est sûr ! Leur chien les suit dans toutes leurs aventures. Ils nous prouvent que faire du vélo avec son chien, et même un gros chien, c’est possible et même Wouafement Bien !

Je fais moi-même du vélo avec ma chienne et ma petite fille. L’une sur le porte bagage et l’autre dans la remorque vélo. Nous ne faisons que des petits trajets car mes mollets fatiguent viiiiiite. Dans cet article, je donne donc la parole à de vrais cyclistes qui font de grands trajets et qui font même leur vie à vélo avec leur chien.

Avec + de 2800 kms dans les mollets c’est avec courage et détermination qu’ils vont nous partager leur voyage et surtout leur expérience ! Organisation, itinéraire, étapes, bons plans … Vous saurez tout sur les itinérances à vélo avec un chien; et un chat ! 

Je laisse la parole à ce quatuor et je vous laisse la présentation de Lucie by Alex !

 

enlightenedPetit point météo important : la neige, le froid, le verglas, la glace... que vous alliez aux sports d'hiver ou pas avec votre chien, pensez à le protéger des rudeurs de l'hiver. Un chien bien équipé est un chien bien dans ses pattes ! Retrouvez tous nos conseils matériel hiver pour chien ici.

Voyager à vélo avec son chien

Lucie a 26 ans et elle vit sa vie avec beaucoup d’émotions ! Étant présidente d’une asso de sport tracté canin (dog.trotters), elle a toujours adoré être au contact des animaux et s'investit dans la communication animale. Une passion pour les animaux qui lui a même valu le titre de championne de France d’équitation en 2012 ! Lucie est une rêveuse ! Tout ce qui lui permet de s’évader ça lui plait, notamment grâce à la nature mais elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de vivre ses rêves à fond. 

Après un chamboulement dans sa vie personnelle et professionnelle, elle a eu envie de changement et de plus s’écouter et c’est ainsi qu’elle a décidé de sauter le pas et de vivre en adéquation avec ses envies, ses rêves et ses valeurs. Et c’est comme ça qu’a commencé notre aventure ! 

Je vous en dis pas plus sur notre team mais si vous êtes curieux/se vous pourrez nous découvrir en détail dans l’article Organiser un road-trip avec un gros chien ! 

 

Itinéraire pour un road-trip en vélo avec son chien

Nous sommes partis il y a maintenant un peu plus de trois mois pour un road-trip en vélo avec notre chien et notre chat ! Nous sommes partis le 28 février 2022 à 10h du Thoronet, une ville située dans le Var avec comme objectif de remonter la France en découvrant la partie Est du pays. 

Nous avons suivi les canaux, fleuves et rivières en empruntant les différentes véloroutes. Nous avons commencé par l’EV8 (Eurovélo) pour récupérer la ViaRhôna à Avignon (environ 200 kms). La ViaRhôna est un itinéraire facilement praticable avec une remorque car tout est aménagé pour les vélos et la signalisation est irréprochable. 

Arrivés à Lyon (plus ou moins 260 kms), nous avons pris la voie bleue jusqu’à Chalon-sur-Saône (plus ou moins 150 kms). Cette voie était un peu moins confortable pour un vélo avec remorque mais longer la Saône était vraiment très sympathique ! 

Ensuite nous avons pris l’EV6 en direction de Mulhouse où nous avons traversé et visité Besançon, très jolie ville. 

Après Mulhouse (plus ou moins 300 kms), nous avons pris l’EV5 avec laquelle nous avons traversé de magnifiques villages alsaciens ainsi que la ville de Strasbourg avant d’arriver sur notre première ville allemande : Saarbrücken (plus ou moins 250 kms). 

À partir de la frontière allemande, nous avons quitté les voies aménagées pour nous diriger vers la ville de Luxembourg (plus ou moins 100 kms). Nous sommes alors arrivés en Wallonie où nous avons adoré rencontrer nos amis belges qui ont été très intéressés et accueillants envers nous. 

Nous sommes passés dans la ville de Liège pour poursuivre le long de la Meuse pour rejoindre la ville de Maastricht au Pays-Bas (plus ou moins 200 kms). Nous n’avons pas suivi d’itinéraire particulier mais nous nous étions fixés des villes comme point relais : Maastricht, Nimègue, Amsterdam, Volendam puis Groningen (plus ou moins 450 kms). 

De retour en Allemagne, nous n’avions pas l’envie de suivre l’EV12 car elle faisait longer la côte et nous trouvions ça assez ennuyeux car nous étions derrière une digue, la tête dans le guidon et souvent avec le vent de face ! Sous les conseils de notre Warmshowers de Groningen, nous avons rattrapé la “vikings route” au nord de l’Allemagne. Cet itinéraire cyclable suit la route commerciale empruntée depuis des centaines d'années dans le secteur. 

Arrivés au Danemark (plus ou moins 400 kms), nous sommes remontés sur le centre afin de visiter la ville de Ribe (ville viking) avant de récupérer la côte de la mer du nord. Nous empruntons quelques portions de l’EV12 et continuons sur un itinéraire local, le Limfjord 12 qui nous permet de profiter de la côte puis revenir au centre sur la ville d' Aalborg (plus ou moins 450 kms). 

Aalborg est la capitale du Jutland (péninsule formant le Danemark, cela concerne une petite partie de l’Allemagne et la majorité du pays danois). Nous ne prévoyons pas nos tracés à l’avance, nous les réalisons au fil des jours, des rencontres et de nos envies ! 

Nous avons envisagé de prendre le ferry à Frederikshavn pour nous rendre sur la capitale de la Norvège (Oslo). Nous traverserons ensuite la Suède pour nous rendre sur la côte Est à Sundsvall pour longer le golfe de Botnie et rattraper le cap nord. 

Après le passage au cap nord, nous pensons redescendre sur Tromsø et se rendre aux Lofoten. Nous aimerions passer l’hiver en Laponie pour ensuite redescendre par la Finlande et les pays baltiques (Estonie, Lettonie, Lituanie). Pour le moment, c’est notre plan mais nous n’avons pas de limites autres que notre plaisir et nos envies ! 

Vous vous demandez peut-être pourquoi nous avons choisi cet itinéraire ? En France, nous avons choisi la “facilité” afin d’apprendre à voyager tous les quatre. Pédaler le long de l’eau nous permet d’avoir Mallo, notre chien, en majorité en liberté sans trop se soucier de son envie ou besoin de s’hydrater et où se baigner car c’est à volonté ! 

Le fait de suivre les voies cyclables en France nous permettaient de découvrir les itinéraires créés pour les vélos sans avoir à se poser de question. Cela nous retire donc du stress lié à une organisation des itinéraires. 

Nous avons rapidement compris comment voyager ensemble. Et nous n’avons pas vraiment d’itinéraire, rien n'est fixe afin de nous laisser libre de nos envies. En dehors des villes, nous avons aussi "détourné" l’itinéraire entre Strasbourg et Saarbrücken pour pédaler dans la fameuse “Alsace bossue” et en Belgique nous avons pleinement profité des Ardennes.

Dormir avec son chien en road-trip à vélo

Nous dormons à 90% en bivouac. Nous apprécions vraiment choisir notre spot et poser notre tente. Nous avons dormi une fois dans un hôtel vers la frontière allemande/ luxembourgeoise car nous avions pédalé toute la journée sous la tempête. 

Nous avons fait 3 campings, 7 Warmshowers et 1 Airbnb.

Musher et Sophie : “Dormir en bivouac avec son chien, c’est le top mais il faut quand même préparer cette expérience ! Alors, pour vous aider à organiser cette nouvelle aventure, jetez un œil à cet article : Faire du bivouac avec son chien ! Et pour les Wouafer’s qui ne sont pas encore très à l’aise pour faire du bivouac, voici la sélection de tous les hébergements qui acceptent les chiens en France !”

 

 

 

Activités à faire avec son chien lors d’un road-trip à vélo

Nous avons visité chaque ville avec nos animaux et cela c’est vraiment bien passé ! Nous avions l’habitude de demander si les animaux sont admis, au restaurant ou à l’intérieur des magasins. Les commerçants nous regardent souvent avec incompréhension car pour eux, il était logique que notre chien soit accepté. Au Pays-Bas, en Allemagne et au Danemark, il vaut mieux ne pas poser la tente pour un bivouac sauvage. Au Pays-Bas et en Allemagne, notre chien était très peu en liberté car il y a beaucoup de panneaux demandant à ce que le chien soit en laisse. 

Il est difficile d’énumérer toutes les bonnes adresses que nous avons rencontrées. Mais en cherchant un petit peu dans ma mémoire en voici quelques-unes : 

 

Musher et Sophie : “Pour découvrir davantage d’activités à faire avec votre chien c’est par ici ! Profitez de nombreuses activités acceptant les chiens pour organiser des vacances Trop W’ouf avec votre chien !”

 

 

 

Vous ne savez pas quel sac à dos choisir pour votre chien ? Découvrez notre comparatif des meilleurs sacs à dos pour chien

 

Conseils et astuces pour partir en road-trip en vélo avec son chien

Je pense qu’il est nécessaire d’avoir le feu vert des spécialistes de santé qui suivent votre chien. Nous avons vu notre super vétérinaire (clinique Vetaunis) qui a fait un check-up complet et qui s’est informé pour nous des règles sanitaires pour voyager dans les pays souhaités avec notre chien. J’ai aussi pris une séance avec notre ostéopathe, Alexiane BOSSAVIT (85), pour qu’elle remette notre chien neuf avant notre grand départ. 

Pour la nourriture, en France, je demandais aux bouchers des “déchets de viande” (il ne faut pas donner d’os seul car c’est hyper dangereux) et grâce à la générosité des bouchers français, Mallo a pu manger à 80% gratuitement et à sa faim (il était au cru avant notre départ). 

Passés la première frontière française, nous n’avons plus bénéficié des déchets de viande car ils ne comprenaient pas du tout notre demande. Les bouchers nous disaient que cela ne se faisait pas du tout ici. Depuis l’étranger, nous achetons essentiellement des croquettes, de la pâtée et de la viande dès qu’il y a des réductions. Les taux de nourriture crue versus industrielle sont donc inversés pour l’alimentation des loulous depuis notre sortie de France.

C’est relativement difficile avec un croisé husky de voyager à vélo en lui offrant autant de sessions de liberté que souhaité mais je suis consciente que j’ai vraiment beaucoup de chance d’avoir Mallo et de partager cette aventure avec lui.

 

C’est une aventure incroyable que tu viens de nous partager Lucie ! Et je te dis un grand merci pour cette expérience ! Je ne sais pas si je serais capable de faire ça avec Musher mais c’est un joli projet qui donne envie ! Je suis certaine que tu as aidé de nombreux Wouafer’s dans leurs futures vacances à vélo ! D’ailleurs, à vous qui lisez cet article, je vous invite à suivre les aventures de Lucie et toute sa famille, voici leur compte Insta @Syklopattes et leur page Facebook @Syklopattes !