Vacances et troubles intestinaux chez le chien

article chien conseils vacances experience interview.pngarticle chien conseil vacances le mag emmenetonchien.com.png

 

On attend chaque période de vacances avec enthousiasme. Qu’on soit hyper actif en vacances ou plutôt glande royale, qu’on soit mer ou plutôt montagne, qu’on soit baroudeur à l’international ou plutôt adepte des club all inclusive, on a tous un point commun : les vacances sont souvent synonymes de petits troubles digestifs. On change de décor, de rythme, on goûte à de nouvelles choses et on fait des excès, on a moins d’intimité qu’à la maison…. tout ça influe sur notre digestion et nos intestins qui peuvent être rapidement en “dérangement”. Sans surprise, nos chiens peuvent être sujets aux mêmes troubles digestifs pendant les vacances. Il y a quelques indices à surveiller pour être sûr que votre chien est en bonne santé.

Vomissement, diarrhée, constipation… des indices sur l’état de santé de votre chien

On dit souvent qu’il ne leur manque que la parole à nos animaux de compagnie. Mon chien ne parle pas mais quand c’est l’heure de la gamelle ou qu’elle s’apprête à faire une bétise, je peux vous affirmer que je la comprends très bien. C’est lorsqu’ils sont malades que la parole leur manque clairement. Il n’est jamais facile de savoir si son animal est en pleine forme ou non et s’il souffre. Il faut être un fin observateur pour détecter un soucis. Regarder du côté de son caca est souvent très révélateur. C’est un très bon indicateur de l’état de santé de son chien. Une déjection d’une couleur inhabituelle, des selles liquides, répétées ou au contraire une absence de selles sont des indices qui doivent allumer des alertes pour vous.

Le chien est un animal qui adore ses habitudes. En vacances, je vous conseille vraiment d’essayer de garder quelques un de ses repères familiers : l’heure des repas, l’heure des pauses pipi, le petit câlin du matin… Ces changements d’habitude peuvent en effet influer sur son stress et provoquer quelques troubles intestinaux. Vomissement, diarrhée et constipation chez votre chien doivent vous alerter. 

Quand vous êtes malade, vous n’allez pas chez le médecin au premier symptôme. Vous attendez une journée ou deux pour voir comment ça évolue en adaptant un peu votre quotidien : vous restez au chaud, vous vous couchez plus tôt, vous mangez une soupe, avalez quelques doses de paracétamol... en espérant que ça passe. Côté chien, je vous déconseille l’automédication. Ils ne supportent pas nos médicaments et surtout nos dosages. En cas de doute, prévenez votre vétérinaire, qui jugera, selon les symptômes, s’il faut attendre un peu pour voir comment ça évolue ou s’il faut venir consulter rapidement. Aller chez le vétérinaire est souvent douloureux pour le porte-monnaie… Vos vacances peuvent vite changer de rythme : terminer les petits restos, envoler le budget paréo et tongs, adieu les sorties et les activités… Mais pas pour tout le monde. Et oui, y a des petits malins ! Pour être certains de toujours pouvoir faire face aux dépenses de santé de leurs animaux de compagnie, certains ont opté pour l’assurance santé pour chien. Vous ne savez pas ce que c’est ? Vous n’avez jamais osé franchir le pas ? Agria propose une assurance adaptée à la race de votre chien ainsi qu'à votre budget. Agria Sur-Mesure vous permet par exemple de sélectionner vous-même vos critères d’assurance pour adapter votre couverture aux besoins de votre animal et adapter votre prix à votre budget. Renseignez-vous sur leur site.

En vacances, surveille ce que mange ton chien

Le temps des vacances est souvent un moment de relâchement et de liberté. On goûte aux spécialités du coin, on fait quelques excès et on mange à des heures un peu décalées. Attention à votre chien ! Surveillez de près ce qu’il mange et en quelle quantité pour lui éviter les soucis gastriques ou pire un rendez-vous en urgence chez le vétérinaire. Certains aliments sont dangereux et même très dangereux pour lui. Faisons le point au travers de plusieurs expériences de vacances. 

Bénédicte avait organisé un barbecue avec ses voisins de bungalow. L’ambiance était très sympa. Tout le monde avait apporté de quoi manger. Lucky, son beagle, a fait les yeux doux toute la soirée à chaque invité pour avoir un petit morceau de ci ou de ça. Il a fini par voler un paquet de saucisses crues laissé dans un sac par un convive qui n’a pas pensé que son chien pouvait être un petit voleur… Lucky ne s’est pas contenté de ça, il a aussi lapé les verres de cocktail abandonnés sur le rebord de la terrasse. Résultat il a été malade pendant quelques jours. Bénédicte a du l’emmener chez un vétérinaire à côté du camping pour un lavage d’estomac et quelques jours d’observation. Elle a eu très peur pour son chien qui s’en est finalement bien tiré et qui reste, malgré ça, un toutou super gourmand.

Lucie, elle aussi, a dû emmener son chien chez le vétérinaire pendant ses vacances. L’été dernier, ils sont partis en famille au bord de la mer. Tout allait très bien mais en rentrant de la plage, Bitsi a commencé à avoir la diarrhée. À force de jouer dans les vagues, il avait ingéré trop d’eau salée ce qui l’a rendu malade. Mon chien, en bonne gourmande qu’elle est, mange tout et n’importe quoi sur la plage : algues, moules, crabes vivants comme morts, restes de sandwichs, pomme… je ne la quitte pas des yeux car elle pourrait vite se rendre malade. Une fois à la montagne, elle avait mangé trop de neige… Le soir au coin du feu, j’entendais son ventre faire de drôle de bruits… La pauvre a été malade toute la nuit. Je l’ai mise à la diet une journée et demi et tout est rentré dans l’ordre. 

Le chien de Laure aussi est tombé malade pendant leurs vacances. Elle est partie en vacances dans le Jura avec son chien. C’est une super destination dog-friendly avec de nombreuses cascades à découvrir. Son chien, fan d’eau, en a bien profité jusqu’à ce qu’il tombe malade. Il faisait déjà frais pendant les vacances de la Toussaint et il a tout simplement attrapé froid pour une nième baignade. Résultat : diarrhés et vomissements. Pauvre loulou...

 

Si ces symptômes sont souvent bénins et disparaissent après plusieurs jours, ils sont tout de même à surveiller de près. En cas de doute, demandez toujours l’avis de votre vétérinaire. Pour que les vacances avec votre chien restent des moments inoubliables, gardez un oeil sur votre petit compagnon surtout si c’est un gros gourmand. Il sera vite tenté de grignoter tout ce qui traîne : un morceau de sandwich infesté de fourmi, des épluchures d’oeuf, un restant de yaourt avarié, un morceau de pomme plein de sable…. Méfiez-vous aussi des aliments toxiques comme la pomme de terre (ne partagez pas vos frites avec votre chien !!!), le chocolat ou bien encore le raisin (attention aux balades dans les vignes).