À la rencontre des chiens-sauveteurs de nos plages de vacances

Chien sauveteur - @Les Pattounes du Sud

Je suis partie à la rencontre d’un club de sauvetage à l’eau pour comprendre le travail de ces chiens, la motivation des maîtres et en savoir un peu plus sur ces chiens-sauveteurs qui risquent leur vie pour sauver la nôtre. J’ai rencontré Noémie Rasigade, présidente du Club des Pattounes du Sud, qui m’a donné plein d’informations pour mieux comprendre le métier de ces chiens-sauveteurs et surtout comment un chien devient un sauveteur !

TOUS LES CHIENS PEUVENT DEVENIR SAUVETEURS ?

Noémie Rasigade, présidente de l'association de travail à l'eau pour chien Les pattounes du sud

Noémie, présidente du club : "La pratique de cette activité est réservée à certaines races plus à l’aise dans l’eau telles que : les Terre-Neuves, les Landseers, les Retrievers, les Léonbergs et quelques autres races moins connues. Ils ont tous les pattes palmées ce qui leur donne de la puissance dans l’eau et un sous-poil très dense qui leur sert quasiment de « combinaison » ; ce qui explique qu’ils sont capables de travailler dans presque n’importe quelles conditions."

COMMENT LE CHIEN DEVIENT SAUVETEUR ?

Noémie : "Avant tout, je tiens à préciser une chose essentielle : il n’y a pas de chien sauveteur sans maître sauveteur. Le chien ne travaille pas tout seul, il fait parti d’un couple indissociable. Le chien vient en renfort de son maître pour l’aider dans son rôle de sauveteur. Il ne sauve pas les gens tout seul. Il obéit à son maître. C’est du travail, de la passion, de la persévérance et de la patience."

TOUS LES CHIENS AIMENT CETTE ACTIVITÉ ?

Noémie : "Tous les chiens ne sont pas bons dans cette discipline… Certains chiens n’ont pas envie de travailler à l’eau et on ne le voit très vite à l’entraînement. Dès les premiers cours, le chien se désintéresse de ce qu’il se passe dans l’eau malgré les encouragements de son maître. Quelque soit ce qu’on veut obtenir d’un chien, il faut toujours que ça se fasse dans le jeu. Le chien doit avant tout s’amuser. Il n’a pas conscience de sauver une vie humaine, il fait seulement plaisir à son maître en obéissant ! Certains chiens n’ont aucun instinct à l’eau… Dans ce cas, mieux vaut trouver une autre discipline à faire avec son chien pour prendre du plaisir avec lui."

À QUOI RECONNAIT-ON UN CHIEN MOTIVÉ ?

Noémie : "Tous les chiens du club adorent ces moments privilégiés avec leurs maîtres. Tout commence généralement à la maison quand le maître prépare le matériel de la séance : combi, harnais, laisse, clicker et sac de friandises bien sur! Sur la plage où se déroule l’entrainement, les chiens sont bien souvent sur-excités quand arrive leur tour et c’est à grand renfort d’aboiement qu’ils manifestent leur joie pour débuter les exercices. Le mot magique « le chien, le chien, le chien »! C’est le signal d’appel pour aller récupérer un objet dans l’eau. Dans ce cas, mieux vaut être attentif car le chien peut décoller au quart de tour et vous embarquez avec lui! Faut le voir pour le croire. Les chiens adorent ça et ça s’entend!"

Musher, labrador du club - @Les Pattounes du sud
Joe, le golden retriever - @Les Pattounes du sud

QUELLES SONT LES MÉTHODES DE TRAVAIL DU CLUB ?

Noémie : "Au club, nous ne travaillons que sur la motivation du chien. On propose au chien des petits exercices. S’il y arrive, on le récompense. C’est ce qu’on appelle le renforcement positif. On lui demande de refaire l’exercice 2 ou 3 fois maximum pour qu’il le comprenne bien et puis on passe à un autre exercice pour ne pas qu’il se lasse et échoue par manque de motivation. C’est essentiel que le chien termine chaque exercice sur une bonne note ! On essaye l’exercice sans jamais forcer le chien. Autre point important, au club tout le monde va à l’eau. Le travail se fait entre le maître et son chien. Les animateurs des groupes sont là pour faire évoluer les duos avec des exercices, en corrigeant les erreurs, en proposant des solutions…mais le travail se fait de maître à chien."

Les chiens du club - @Les pattounes du sud

QUELS EXERCICES TRAVAILLEZ-VOUS ?

Noémie : "Ça dépend du niveau du chien ! Au club, il y a plusieurs groupes de niveau qui ont chacun leur plan d’entrainement avec des objectifs précis. Avant d’obtenir son diplôme de sauveteur, le chien doit passer trois degrés et des sélectifs. Ce sont des examens au cours desquels il doit réussir des exercices de travail dans l’eau et à terre comme marcher en laisse correctement, rapporter un mannequin, nager 10 minutes et plus… Tous les dimanches, on s’entraîne : maîtres comme chien. Bien souvent, on commence déjà à apprendre les bons gestes, les bonnes postures, les bons mots, … au maître avant de faire travailler le chien…"

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE TYPE ?

Noémie : "La séance commence bien souvent par un temps de jeu pour les chiens sociables. Généralement tout le groupe du matin arrive ensemble pour un petit déjeuner convivial. Puis chaque duo a sa séance individuelle ce qui permet un suivi et un travail personnalisé en fonction de leurs envies, de leurs objectifs et de leur motivation. 

Inna et Musher en attente des prochaines consignes à bord du bateau

Le chien enfile son harnais de sauvetage composé de deux anneaux qui permettent à la victime de s’accrocher pour se laisser trainer jusque la rive. Quelques exercices au sol sont prévus pour apprendre ou ré-apprendre les ordres de base (assis, couché, marche en laisse, stop, demi-tour, ..) et ensuite on passe à l’eau avec un échauffement de quelques minutes de nage pour les deux ! Selon le niveau du duo des exercices lui sont proposés tels que le rapport de manchon, rapport de mannequin ou de bouée, saut du bateau, aller chercher une personne en difficulté, une embarcation à la dérive, apporter une corde ou un gilet à un bateau en difficulté…"

POURQUOI AVEZ-VOUS CRÉÉ LE CLUB ?

Noémie : "J’ai toujours voulu un terre-neuve, depuis toute petite et un jour en balade j’ai croisé un landseer. Ça a été la révélation. Je suis tombée amoureuse de ces chiens. J’ai adopté Faun, ma première landseer en 2010! Il n’y avait pas de club dans la région alors j’ai créé le club pour pouvoir faire du travail à l’eau avec elle et on a très vite été rejoint par d’autres passionnés. Je veux garder l’esprit « petit club » : on est un groupe de copains et tous nos chiens s’entendent bien ! C’est essentiel : on travaille dans des conditions optimales. Les entraînements se font au Salagou, le cadre est merveilleux ! Les chiens sauveteurs sont aussi utiles à la mer qu’au bord des lacs ou des rivières. Les duos maîtres-chiens peuvent intervenir partout où vous vous baigniez pour assurer vOtre sécurité pendant les vacances !"

AVEZ-VOUS DES CHIENS QUI TRAVAILLENT CET ÉTÉ SUR LES PLAGES ?

Noémie : "Non, notre club est encore jeune. Nos chiens sont en formation. Plusieurs ont déjà leur second degré. Peut-être une prochaine saison… Ça serait un bel aboutissement pour le club."

Vous avez envie d'en savoir plus sur le club et de voir encore plus de photos de ces chiens-sauveteurs: http://lespattounesdusud.jimdo.com/

Vous avez envie d'ajouter quelque chose à cet article : laissez un commentaire sous l'article wink 

Vous avez aimé l'article ? Likez-le en cliquant sur le bouton ci-dessous et partagez-le sur Facebook avec vos amis grâce au bouton de partage ci-dessous laugh

Donnez votre avis !

Soph
lun, 08/29/2016 - 17:35

Bel article très complet. Et jolies photos de Musher :)