Mon chien aussi a son sac de randonnée !

Depuis quelques temps déjà, je vois passer des photos de maîtres et leurs chiens en trekking ou trek dans des endroits magiques. Alpes, Pyrénées, Massif central et ailleurs, ils postent des photos magnifiques avec des paysages à couper le souffle. La nature sauvage à perte de vue, un bel effort physique, un grand moment de complicité avec son chien: forcément j’avais envie de tenter l’aventure avec ma belle Musher.

Laissez-moi vous donner quelques explications avant de vous donner plus d’informations sur cette aventure. Le trekking c’est une grande randonnée sur 2 ou plusieurs jours en général en autonomie avec bivouac. Un bivouac c’est un campement temporaire en plein air d’une nuit avec ou sans tente.

Qui dit randonner en autonomie sur plusieurs jours dit gros sac de rando pour transporter tout le matériel nécessaire à ce genre d’expédition: des vivres, un sac de couchage, un kway, une lampe frontale…. et la tente! Pas question pour Musher et moi de dormir à la belle étoile. J’ai bien trop peur des petites bébêtes pour risquer d’en avaler une dans mon sommeil… brrr ça me fait trembler rien que d’y penser!

Comme je partage cette aventure avec Musher, je dois aussi porter sur mon dos ses affaires. Du coup, mon sac pèse vite très lourd. Musher a un bon rappel, elle est donc très souvent en liberté. Nous pratiquons le canicross ou canitrail ensemble mais en randonnée, elle évolue librement. J’ai donc pensé la faire participer un peu plus à l’effort commun. Soit le chien vous aide en tractant (avec du matériel de cani-rando adapté spécialement à lui) soit il porte ses affaires. Il ne pourra pas faire le deux. Ça n’est pas un âne juste votre toutou!! J’ai testé deux sacs de bats pour chien afin qu’elle porte son propre matériel: eau, croquette,  trousse de secours...

NDLR: Dans l’article “Randonner avec son chien ça ne s’improvise pas”, j’ai listé en détail tout ce qu’il faut prévoir pour votre chien en randonnée. Je vous laisse lire ou re-lire cet article.

Quel sac pour quel chien?

Avant d’acheter cet accessoire pour votre chien, il faut vérifier quelques petites choses…

Est-ce que votre chien est en pleine santé? Si ça n’est pas le cas, ne l’obligez pas à porter quelque chose sur son dos; il aura assez de sa carcasse à déplacer!

Est-ce un chiot? S’il est en pleine croissance, bannissez vite cette idée de votre esprit. Laissez-le grandir et terminer sa croissance avant de lui faire porter quoi que ce soit sur le dos. Si vous avez le moindre doute, pensez à demander l’avis de votre vétérinaire. Il connaît bien votre chien, il sera de bons conseils.

Une phase d’adaptation absolument obligatoire

Bien entendu pour partir en trekking avec Musher, je n’ai pas commandé le sac 3 jours avant le départ. Voilà plusieurs semaines déjà qu’on est en phase d’adaptation. D’abord, il est primordial de lui faire tester le sac sur des petites balades totalement vide. Même vide, il pèse déjà un peu et votre chien devra s’habituer à sa présence avant de remplir les pochettes latérales.

Si on vous met un sac de 15 kilos sur le dos alors qu'habituellement en randonnée vous ne portez rien, ça va vous faire bizarre… pour votre loulou c’est pareil. On a commencé par des petites balades puis plus grandes puis j’ai commencé à remplir le sac progressivement. J’ai vérifié que Musher soit toujours à l’aise.

 

La composition du sac: poids, accessoires, nourriture?

Généralement on dit que le chien peut porter jusqu'à un tiers de son poids. Perso, je trouve ça énorme. Ça veut donc dire que Musher pourrait porter jusqu’à 10 kilos! Pour le moment, je limite à la moitié de ce poids. Je la laisse s’habituer et muscler son dos pour ce poids et on verra bien si on a besoin qu’elle nous aide davantage lors de prochains périples. Avant de charger le sac, pensez à prendre en compte son propre poids à vide.

 

Musher porte sa laisse en général, sa gamelle, sa lampe frontale pour la nuit, sa serviette-tapis… J’ai choisi de lui faire porter des choses qu’elle ne consomme pas au cours de la journée ou du trek. Vous allez vite comprendre pourquoi elle ne porte pas son eau par exemple… Un sac de bâts est équipé de 2 poches latérales. Si vous remplissez la poche de gauche plus que la droite, le sac va glisser sur le dos de votre chien… Il faut donc veiller à bien équilibrer le poids des poches.

Contenu du sac d'Helky @del'océanàlamer

Si Musher porte son eau, à chaque fois que je lui sers une ration, l’équilibre du sac n’est plus bon. C’est un peu le casse-tête. C'est pour ça qu’une fois que j’ai trouvé le bon équilibre, chaque poche contient toujours la même chose!

En plus de ça, vous l’apprendrez bien assez vite si votre chien est aussi fan de la moindre flaque que ma labrador, les sacs de bâts ne sont pas waterproof. Si vous y avez mis ses croquettes, attention que ça se transforme pas en bouillie !

Dernier conseil sur la composition du sac: faites attention à ce que tout soit bien plié à l’intérieur. Musher aime se rouler par terre. Sac ou pas sac, elle s’en donne à coeur joie. Si je mets des objets durs dans le sac, elle risque de se faire mal en roulant dessus. Comme pour nous, quand on a une bouteille d’eau qui s’enfonce dans notre dos parce qu’elle est mal calée dans le sac à dos ou l’appareil photo… Faites attention à ça aussi pour votre loulou.

Le sac de bât Dog Scout de chez Ferplast

Côté sac à dos pour chien y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Avant de me lancer dans un grand investissement, j’ai testé un sac d’entrée de gamme pour voir si Musher acceptait d’avoir ça sur le dos en balade. J’ai choisi le sac à dos “Dog Scout” de chez Ferplast.

  • couleur: orange et taupe

  • une pochette de chaque côté du chien avec une fermeture zippe

  • dans chaque pochette, il y a un filet pour séparer l’espace en deux et un un petit crochet pour attacher quelque chose dans l’une des pochettes

  • bandes réfléchissantes présentes sur les pochettes latérales et sur le dessus du sac

  • sur le dessus du chien, au niveau du dos, il y a un filet également: je cherche toujours à quoi ça sert…

  • fixation du harnais avec 2 attaches sous le ventre et une attache sur le poitrail, entièrement réglables et protégées par des renforts anti-frottements

J’ai aimé:

  • il s’enfile facilement

  • il n’est pas trop gros du coup on ne peut pas le surcharger

Je n’ai pas aimé:

  • que les prochette latérales sautent sur les flancs de Musher lorsqu’elle court et viennent donc lui taper les flancs quand elles sont pleines

  • qu’il glisse très facilement malgré son équilibrage

  • que les fixations se dérèglent facilement en cours de balade…

  • que les fixations soient directement en contact avec le corps du chien sans plus de protection

Mon avis final: je vous conseille ce sac pour les balades. Votre chien pourra porter sa balle préférée et sa gamelle. Je ne le trouve pas adaptée pour les grandes randonnées et trekking comme j’ai testé récemment avec Musher. C'est un peu comme si vous partiez avec un simple sac à dos: votre dos va vite devenir bien douloureux.

Sac de bâts Commuter de chez Ruffwear

Suite au test du premier sac, pas adapté à ce que nous voulions faire,  j’ai cherché un autre sac. Je voulais du matériel solide, facilement réglable, bien renforcé pour ne pas blesser le chien et pratique.

Je suis assez fan de la marque Ruffwear donc naturellement j’ai regardé leurs sacs à dos de randonnée pour chien. J’ai comparé les produits (et les prix!) et mon choix s’est arrêté sur le sac Commuter. Il est tout nouveau!

  • couleur: gris (il existe aussi en violet)

  • une pochette de chaque côté du chien avec une fermeture zippe

  • dans chaque pochette, il y a une petite poche pratique pour glisser des petits objets. Sur chaque pochette, il y un autre compartiment à zippe pratique aussi pour glisser des objets à récupérer rapidement.

  • coutures réfléchissantes présentes sur les pochettes latérales et sur le poitrail du chien

  • 3 attaches pour la laisse: 2 sur dos du chien et une sur le poitrail (perso, j’utilise la boucle du poitrail pour attacher la médaille de Musher et sa clochette)

  • 1 poignée sur le dos du chien, bien rembourrée, elle permet de hisser le chien au besoin.

  • fixation du harnais avec 2 attaches sous le ventre toutes les deux renforcée pour éviter les frottements de la sangle avec la peau du chien. Il s’enfile par la tête du chien.

J’ai aimé:

  • il s’enfile facilement et chaque sangle est rembourrée pour ne pas blesser le chien.

  • le poitrail est bien protégée avec un renfort spécial

  • la fixation du sac est bien pensée pour ne pas qu’il glisse sur le dos du chien: l’équilibrage est beaucoup plus facile à faire!

  • il ne glisse pas non plus sur le dos vers la quaue, il reste bien en place

  • il a une grande capacité (attention cependant à ne pas le surcharger)

  • le tissu et la finition du sac sont très chouettes! la qualité est au rendez-vous

Je n’ai pas aimé:

  • son poids à vide…

  • qu’il ne soit pas waterproof (comme tous les sacs d’ailleurs..)

Mon avis final: je vous conseille ce sac pour les balades, les randonnées et les treks. Votre chien devrait se sentir à l’aise avec le sac Commuter Ruffwear sur le dos.

Pour ma part, j’ai hâte de repartir à l’aventure avec Musher et de pouvoir vous partager de nouvelles photos! Le trekking n’est pas accessible à tous ni à tous les toutous. Ça nécessite une bonne condition physique et surtout pas mal de matériel. Mais c’est une sacrément belle expérience à partager avec son chien !

À LIRE AUSSILe GR20: Une aventure corse pleine de surprises, Randonner avec son chien, ça ne s'improvise pas

  • Vous avez envie d'ajouter quelque chose à cet article : laissez un commentaire sous l'article. 
  • Vous avez aimé l'article ? Likez-le en cliquant sur le bouton ci-dessous et partagez-le sur Facebook avec vos amis grâce au bouton de partage ci-dessous laugh
 

bandeau article dog story et boutique (1).png

Ruffwear.png          SacdeDogScout.png          TroussedeSecours (1).png