Partir en roadtrip avec son chien

1_5.png2_8.png

 

Vous voulez partir en roadtrip avec votre chien et vous vous posez quelques questions sur l'organisation... J'ai interrogé deux baroudeurs qui se sont fait un plaisir de nous partager leurs conseils et surtout un tas d'anecdotes trop w'ouf. Laissez-moi vous présenter Cosmos et Caro. Caroline a longtemps voyagé seule à travers le monde, son sac à dos sur le dos, au fil de ses envies. Et puis, un jour, elle a eu envie d'embarquer un compagnon dans ses aventures. Depuis Cosmos l'accompagne partout et ils voyagent en mode roadtrip tous les deux. Je leur ai donc posé plein de questions pour pouvoir vous en dire plus sur ce mode de vacances avec un chien. 100% liberté, 100% fun, 100% Wouafement Bien!

Caroline, pourquoi avez-vous choisi de voyager avec votre chien?

Parce que c'est logique pour moi. Cosmos n'est pas "juste un chien", il fait partie de ma vie, c'est mon binôme. Je ne me vois pas partir seule de mon côté et le laisser à Genève. Il a déjà la patience de m'attendre à la maison lorsque je travaille, il a aussi droit à ses vacances. Pour moi, prendre un chien, c'est l'intégrer dans ma vie, sur tous les plans. J'aime Cosmos et je serais malheureuse s'il ne venait pas avec moi. Comment profiter de la plage si je sais qu'il est triste loin de moi et qu'en plus, il ne comprend pas pourquoi je l'ai laissé? Je n'ai définitivement pas pris un chien dans cette optique !

En plus, comme je voyage seule, c'est super sympa d'avoir quelqu'un avec qui partager mes aventures. Que ce soit dans les bons moments ou en pleine galère, Cosmos assure un max. On partage des moments vraiment intenses.

Et puis, maintenant qu'il y a gouté, dès qu'il me voit sortir le sac de couchage du placard, il court derrière la porte et il n'en bouge que pour monter en voiture. C'est bien qu'il y prend du plaisir.

Vous voyagez en mode roadtrip avec votre chien... c'est quoi exactement?

Je voyage en mode roadtrip, parce que j' aime la liberté que cela procure. Pouvoir s'arrêter où on veut, quand on veut, faire autant de détours que ça nous chante… La seule contrainte, c'est de trouver une station-service tous les 900 kms.

J'ai aménagé ma voiture pour que l'on puisse y dormir tous les deux. Comme j'ai fait pas mal de voyages en van, en camping et en chambre chez l'habitant par le passé, j'aime ce mode de vie. Avec Cosmos, j'ai pensé à son bien-être et sa sécurité. Dormir en camping sous tente, avec lui, c'est un peu compliqué, car il a un instinct de chasse très développé et comme il est malin, il sait ouvrir les fermetures éclairs. Du coup, à moins de l'attacher toute la nuit à une corde reliée à mon poignet, j'aurais dû le faire dormir dans une caisse. Pas top top.

Chez l'habitant c'est possible et on le fait parfois (genre quand il faut vraiment que je prenne une douche) mais le roadtrip, c'est vraiment un gros kiff que l'on partage, alors on en fait un maximum.

Et surtout les avantages inégalables de la voiture aménagée, c'est qu'elle coûte beaucoup moins cher qu'un van (à l'achat, en essence et en péage), que l'on y dort quand même plus en sécurité que sous tente suivant les endroits, qu'on est à l'abris en cas d'intempérie (on a déjà essuyé quelques gros orages avec de la grêle) et qu'on est mobile. En réservant des chambres chez l'habitant, on est un peu bloqué par le temps. Soit c'est génial et on serait bien resté plus, soit ce n'est pas ce qu'on imaginait et on aimerait partir avant. Mais comme c'est déjà payé… Avec la voiture aménagée, on peut changer de plan 5 fois dans la même journée si on veut. Enfin, petit bonus, on peut s'offrir des vues de folie au réveil, qu'on n'aurait pas à l'hôtel même en payant une somme folle.

Cosmos connait parfaitement la procédure. On arrive quelque part, je sors les affaires, il se couche à côté, je gonfle le matelas, étale de duvet et on part faire le tour du champ, de la plage, du camping… bref de l'endroit où l'on se trouve. Dès que le soleil se couche, il saute dans le coffre et attend que je le rejoigne. Une fois que les portières sont fermées, pour Cosmos c'est une petite léchouille sur ma joue, puis les 4 pattes en l'air et il dort comme un bébé jusqu'au matin. Il adore ce type de vacances.

Quel matériel pour votre chien?

Oula ! Niveau confort, Cosmos est vraiment une princesse. J'emporte son panier car c'est important qu'il ait son odeur pour la nuit. Il a aussi un gros coussin que je finis toujours par utiliser moi puisque Monsieur préfère mon fauteuil super confortable. Et quand on veut un moment câlin tous les deux, on saute dans le hamac.

La nuit, Cosmos utilise environ les 4/5ème du matelas de la voiture. J'exagère à peine. Il navigue, il fait sa vie. En général, il s'endort dans le creux de mes genoux, et le matin au réveil, il est à coté de mon visage, blotti sous le duvet. Je ne dis rien et je lui laisse ce plaisir car c'est aussi ça, les vacances.

Où êtes-vous allée avec Cosmos?

Cosmos à deux ans. Depuis qu'on est ensemble, on a déjà visité la Suisse sous toutes les coutures, une bonne partie de la France, l'Italie, la Slovénie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine.

Toutes ces destinations sont dog-friendly (et je pense que si l'on est poli avec un chien bien éduqué, on peut aller n'importe où).

En Italie, certains supermarchés acceptent les chiens dans les charriots pour éviter qu'ils soient attachés dehors et se fassent voler ou souffrent de la chaleur. À Venise, à chaque fois que j'achetais quelque chose à boire ou à manger, Cosmos recevait un morceau de fromage ou de jambon. Comme il a une bonne bouille et qu'il est très sociable, il fait craquer tout le monde. Et partout en Italie, il a droit à ses 2 minutes de gloire avant que les gens ne réalisent qu'il y a, aussi, un être humain au bout de la laisse.

En France, on aime beaucoup les plages de sable réservées et aménagées pour les chiens. A Cannes, on s'est fait un petit délire en prenant une chambre sur la promenade au Mariott (un palace 5*). Je l'ai réservée en vente privée pour avoir un prix correct. C'était la première fois que Cosmos dormait à l'hôtel, c'était jute génial. Par contre, si comme moi tu n'as pas l'habitude du grand luxe, sache qu'ils font ton lit le matin ET le soir. Pour la petite histoire, Cosmos a profité du passage de la femme de chambre vers 17h00 pour aller faire le clown dans les couloirs. Sortant à peine de la douche, je lui ai couru après durant 10 bonnes minutes en débardeur et petite culotte, devant des clients médusés et des agents de sécurité morts de rire.

En Slovénie, on est tombé sur une boulangerie spéciale pour chien. Là aussi, on a toujours été très bien accueillis. Dans les bars, les serveurs apportaient spontanément une gamelle d'eau pour lui sans que je n'aie à le demander et avant même que je ne passe ma commande. Très, très, appréciable.

En Croatie, j'ai fini par renommer Cosmos "Mr Cute", parce que tout le monde lui sautait dessus en s'exclamant "So Cute" ! La Croatie, ça reste LE pays pour partir avec son chien. Quasiment dans chaque village, il y a une plage "humain" et une plage "humain avec son chien" juste à côté. A Crikvenica, dans le Nord, il existe même un bar de plage pour chien, où l'on peut acheter de la bière pour chien (sans alcool), des chips pour chien et même une pizza pour chien !! Forcément, on y est allés aussi (la facilité du roadtrip, encore une fois). On s'est même offert le luxe de participer au premier festival de bière de Dubrovnik.

En Bosnie, Cosmos était une attraction locale. Tous les gens que l'on croisait étaient émerveillés de voir ce petit bonhomme, du haut de ses 30 cm, se tenir droit et fier, perdu au milieu de nulle part, en vacances avec sa maitresse. Je crois que de tous les pays que nous avons visités, c'est en Bosnie que Cosmos a été le mieux accueilli. Que ce soit au camping, dans les restaurants, ou en boîte de nuit ! C'était tellement improbable pour eux que nous soyons là, juste tous les deux, dans ce pays qui était encore en guerre il y a 25 ans que les gens étaient d'une gentillesse incomparable.

Quel est votre endroit préféré?

Notre endroit préféré, je crois que d'un commun accord avec Cosmos, on peut dire que c'est Zadar, en Croatie. On avait trouvé un super camping d'une bonne dizaine d'hectare, ce qui permettait à Cosmos de courir à sa guise le matin avant les grosses chaleurs. On avait stationné la voiture tout au bord de la plage, donc vue magique et bruit des vagues pour s'endormir. On y est retourné sur le chemin du retour après la Bosnie. Quand j'ai ouvert la porte et qu'il a reconnu l'endroit, Cosmos s'est tapé un sprint de 10 minutes tout autour du camping avant de me sauter dans les bras, tellement il était heureux.

Quel votre meilleur et votre pire souvenir en voyage avec lui?

Le meilleur souvenir… N'en choisir qu'un serait vraiment difficile.

Mais c'est clair que la soirée en boîte de nuit à ciel ouvert au beau milieu de la Bosnie-Herzégovine, avec Cosmos qui s'endort sur le canapé en tissu blanc en 2 minutes, ça reste mémorable.

Description : V:\Mes_Documents\PRIVE\Photos\IMG_0875.JPG

Ou bien au Mariott quand, le matin, nous sommes descendu tous les deux, très fier de nous, dans la salle du petit déjeuné et qu'il a gouté absolument tout ce que j'ai choisis au buffet (et j'ai pris tout ce qui était disponible). Mon chien a donc mangé des pancakes, du saumon fumé et des croissants fait maison, tout droit sortis des cuisines d'un palace. Le regard des gens, c'était le point bonus !

Ou encore, en Croatie, quand on a acheté un bodyboard. Cosmos n'aime pas nager. Il aime avoir les pattes dans l'eau mais pas le ventre. Du coup, pour la plage, il pleurait sur le bord lorsque j'allais me baigner. Alors on est parti acheter une planche, et il a fallu gagner sa confiance pour qu'il accepte de monter dessus. Mais dès qu'il y a trouvé son intérêt, c'était lui qui tirait la planche au bord de l'eau et aboyait pour que je le suive. On a passé des moments de fou dans les vagues grâce à ça. Ce chien est vraiment génial !

De manière plus générale, les meilleurs moments, ce sont ceux où l'on s'assoit, que ce soit quelques minutes au milieu d'une visite ou bien après une grosse journée. Quand Cosmos, fatigué et heureux, vient se blottir en boule sur mes genoux, qu'il enfouit son petit museau entre mon ventre et ses pattes et qu'il se met à ronfler. Je sais que dans ces moments-là, il est heureux. Que rien au monde ne pourrait lui faire plus plaisir que d'être avec moi.

Le pire souvenir (et le seul) c'était dans les Pyrénées en 2017. Cosmos avait tout juste une année. Il faisait très chaud cette semaine-là, alors j'avais pris une chambre Airbnb pour qu'on ait un peu de fraicheur. Arrivés sur place, la maison n'était pas à l'endroit indiqué mais au fond de la vallée, sans réseau. Il s'agissait d'un cabanon au fond du jardin, doté de trois portes auxquelles toutes les serrures avaient été retirées. Durant les 30 minutes que j'ai passé à décharger la voiture et préparer le repas du soir, le propriétaire est venu me voir 4 fois, à torse nu, pour voir si j'avais besoin d'aide.

On était arrivé tard dans la soirée et je n'avais pas le courage de reprendre la route. Alors j'ai tiré tous les meubles de la pièce devant les portes pour les bloquer, glissé mon couteau sous l'oreiller et pris Cosmos avec moi sur le canapé-lit. Il s'est réveillé 4 ou 5 fois cette nuit-là, en aboyant de toutes ses forces, les babines retroussées en direction de la porte.

Ce n'est pas un mauvais souvenir lié à Cosmos (qui a été brave ou courageux) mais à l'endroit en lui-même. C'est ce qui m'a convaincue d'aménager la voiture. Des mauvais souvenirs liés à Cosmos en voyage, je n'en ai aucun, sincèrement.

Et pour terminer, un message à faire passer?

Si j'ai un message à faire passer, c'est qu'il faut se lancer. Voyager avec son chien, que l'on soit seul, en couple ou en famille, créée des liens avec son animal comme aucune autre expérience ne le permet. C'est le seul moment de l'année où l'on peut lui consacrer du temps sur plusieurs jours, des jours où l'on est détendu et heureux, ce qui se répercute forcément sur le moral du chien. Ce sont des moments uniques, magiques, émotionnellement forts. Cela permet aussi d'économiser sur la pension (25€ par jour multipliés par 10 jours, il y a de quoi se payer quelques bons restos).

En résumé, ne vous posez pas milles questions. Ou bien si. Posez-les vous, trouvez des réponses pour les 10% qui concernent les formalités douanières, les vaccins et la santé de votre chien, et lancez-vous. Le reste viendra tout seul ! Vous ne le regretterez pas !

 

-------

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'adoooore le mot de la fin de Caro et Cosmos! Ils m'ont donné envie de voyager... Si vous voulez les suivre dans leurs prochaines aventures, rednez-vous sur CaroandCosmos, leur blog ou directement sur leur page Facebook. Caroline m'a glissé, en off, qu'ils réfléchissent à plusieurs destinations en ce moment comme 

Quant à moi, je fais du bivouac en montagne avec mon chien: le mode roadtrip sera peut-être la prochaine étape... 

Voyager avec son chien c'est Wouafement Bien. Cette interview vous prouve encore une fois que partir à l'aventure avec son chien c'est possible de mille et une façons tant que vous respectez votre animal, ses envies, ses capacités... il vous suivra jusqu'au bout du monde. Nos poilus sont des compagnons de vacances hors pair! Emmènez-les avec vous.

Pour recevoir des bons plans pour TON chien, inscris-toi!