#Les Aventures d'Helky dans les Pyrénées - Episode 2

Helky chien baroudeur sur le GR10 à travers les Pyrénées

La semaine dernière, je vous racontais le première épisode des aventures d’Helky, ce border-collie partit avec ses maîtres tout l’été pour traverser la France de Bordeaux à Palavas les Flots. 

Dans l’épisode précédent, Helky faisait du vélo et avait descendu toute la côte Aquitaine pour rejoindre les Pyrénées. Voici le récit des aventures pyrénéennes de cette famille d’aventuriers.

Les Pyrénées avec un chien

Chloé, Arnaud, Eliott et Helky ont affronté la montagne en traversant les Pyrénées via le GR10. Ils se sont régalés et ont enchaînés 170km avec des dénivelés très importants. “Ça pique les mollets et les cuisses mais c’est bon” m’a confié Chloé. Les paysages étaient à couper le souffle. Entre lacs, cascades et rivières, ils n’ont pas eu de problème d’eau et Helky a pu se baigner et se rafraîchir autant qu’il le voulait.

Attention, les Pyrénées ça se mérite et si Helky a affronté toutes les étapes avec entrain, Chloé m’a confié que c’était plutôt adapté à un chien sportif et robuste! Certains passages sont relativement difficiles mais sans difficulté pour un chien agile et affûté comme lui. Pour des chiens plus patauds, elle pense que ça serait compliqué…  

Helky n’a pas pu les accompagner tout du long car les chiens sont interdits dans le Parc national des Pyrénées (même tenus en laisse) et dans la réserve de Néouvieille. Ils avaient anticipé ces étapes là en amont de leur périple et des amis à eux ont pris Helky en charge.a

Activités et hébergements le long de la route

La famille a choisi le bivouac comme principal mode d’hébergement. Les humains dorment dans la tente et Helky dort dans le auvent attaché à un sac de randonnée. Il fait trop chaud dans la tente pour lui mais chaque matin il est au rendez-vous pour la session câlin! Il dort attaché pour éviter que pendant la nuit il n’aille se balader tout seul et suivre une piste fort alléchante et se perdre ou pire chuter d’une falaise… En haute montagne, le terrain est vite accidenté.

La dernière nuit ils ont eu de violents orages: ils se sont donc retrouvés tous les 4 serrés sous la tente. Dès que la météo tourne ou qu’il y a un danger quelconque, Helky dort avec eux.

Malgré la tente, pour plus de confort, ils ont aussi dormi dans deux hôtels et deux campings (camping Les cascades à Luz Saint Sauveur et camping du Moudang à Aragounet) et un refuge (Auberge d’Astau). L’occasion de prendre une bonne douche, de recharger les batteries de téléphone et de faire un bon repas.

Côté activité: marche et baignade au programme! Helky adore se baigner, il s’est régalé et son petit frère Eliott disait même “tous les bassins des rivières, c’est les piscines d’Helky”. C’est pas trop mignon ça?? Pendant les randonnées, ils ont croisé beaucoup de troupeaux (moutons, vaches, chevaux) et Helky était très en alerte. Il grogne et aboit pour les avertir de ne pas approcher de sa famille. Lorsqu’ils approchent des troupeaux, ils remettent Helky en laisse sinon il vadrouille en liberté toute la journée. Ils ont aussi croisé un patou, très menaçant. Ils se sont vite éloignés du troupeau et après quelques centaines de mètres le patou, estimant que le danger était passé, est reparti à ses occupations.

Les étapes de cette seconde semaine

  • Arrens Marsous - Lac d Estaing: 12 kms avec un beau dénivelé en guise d’échauffement
  • Lac d Estaing - Cauterets: 17kms passage du col d’Ilhéou à 2242m d’altitude
  • Cauterets Pont d’Espagne - Refuges de Bayssellance : 15kms avec une nuit dans le refuge le plus haut des Pyrénées
  • Refuge de Bayssellance retour Cauterets: 17 kms, à cause de passage en corniche trop dangereux, ils ont du faire demi-tour et choisir une autre voie pour continuer leur périple
  • Gavarnie - Col de Suberpeyre: 14 kms à manger des myrtilles et des framboises sauvages!
  • Col de Suberpeyre - St Sauveur: 18 kms entre forêt et cascades
  • Luz St Sauveur - Tournaboup: rencontre avec les marmottes pour Eliott
  • Tournaboup - Lac d’Aubert: superbe étape à travers les lacs de montagne
  • Barrage du Lac d’Aubert - Aragnouet: bivouac mouvementé avec gros orage toute la nuit

Le mot de la fin

Helky a été la mascotte du GR: un chien avec un sac à dos ça ne passe pas inaperçu. Tous les randonneurs ont eu un mot gentil pour lui.

“Helky est un chien parfait, obéissant, protecteur, très agile et endurant pour supporter ce qu'on a fait. On est très fier de lui. C’est le nouveau doudou d’Eliott. Ils ont développé une belle complicité tous les deux.”, dixit Chloé, admirative de son loulou! et y à de quoi! 

La famille poursuit son aventure pour la 3ème semaine. Cette fois-ci elle reprend les vélos en suivant la Garonne pour rejoindre un bateau et glisser sur canal du midi. Retour prévu le 20 août prochain. Bien entendu, la semaine prochaine, je vous raconterai cette partie de leur itinéraire.

En attendant, si vous voulez suivre les aventures d’Helky au jour le jour, rejoignez leur page Facebook De l’océan à la mer!

À la semaine prochaine pour l'épisode 3 !

 

À LIRE AUSSI: Mon chien aussi a son sac de randonnée (comparatif de sacs de bâts pour chien), Randonnée avec son chien ça ne s'improvise pas

  • Vous avez envie d'ajouter quelque chose à cet article : laissez un commentaire sous l'article. 
  • Vous avez aimé l'article ? Likez-le en cliquant sur le bouton ci-dessous et partagez-le sur Facebook avec vos amis grâce au bouton de partage ci-dessous laugh

 

bandeau article prochainement + inscription newlstter (8).png