Le doga - faire du yoga avec son chien

@runwithurdog - Loulou et Andreea font du doga ensemble

bandeau article dog story et boutique (6).png

J’ai fait du yoga il y a quelques années mais si la philosophie de cette discipline m’a plu, je n’ai pas réussi à me l’approprier au quotidien… Petit à petit, j’ai laissé tomber. Voilà que depuis quelques temps, j’entends parler du “doga”: faire du yoga avec son chien. J’ai lu quelques trucs par-ci par-là sur cette nouvelle activité à partager avec son chien. Comme c'est la pleine période des vacances, je trouve que c'est le moment idéal pour se lancer dans une nouvelle activité avec son chien. Tout le monde est détendu, c'est le moment d'expérimenter de nouvelles choses pour ajouter une nouvelle activité au planing de la rentrée qui vous permettra de profiter de votre chien et de renforcer votre complicité. Wouafement Bien! J’avais envie d’en savoir plus alors j’ai décidé d’interviewer une pratiquante de doga: Andreea ! 

Laissez-moi vous présenter Andreea qui a accepté de m’en dire plus sur le doga qu’elle pratique avec ses deux chiens, Whiskey et Loulou. Andreea est une amoureuse des chiens et du sport. Elle a deux chiens : Whiskey, un border collie hyperactif de 5 ans bientôt et Loulou une bouledogue français, amoureuse de son canapé de 3 ans. Elle leur a donné des petits surnoms qui m’ont bien fait rire: Whiskey c’est le lieutenant de l’Armée de terre des Cent moutons et Loulou c’est le coussin péteur!

Elle et son mari ont adopté Whiskey parce qu’ils voulaient un chien qui puisse les suivre dans leurs activités: un chien plein d’énergie, endurant et surtout intelligent. Un chien sportif! Son mari connaissait bien cette race car il en a eu un étant enfant et Andreea adorait le caractère des chiens de berger. Donc le border collie était un peu un choix évident. Pour le bouledogue, ça a été un craquage de sa part :D Ils avaient un chat,récupéré dans la rue, mais elle était très âgée et quand elle les a quittés, Whiskey était seul et triste d’avoir perdu son compagnon de jeu. Ils se sont alors dit que ce serait chouette d’avoir un ami en permanence pour Whiskey et qu’ils grandissent ensemble. Ils voulaient un autre chat. Un deuxième chien était hors de question à ce moment-là.... Loulou, la bouledogue, est arrivée dans leurs vies un peu par hasard. Ils étaient en weekend à la campagne et une amie les a amenés voir l’élevage de bergers allemands de son oncle. Il avait plusieurs races, dont des bouledogues et l’histoire d’un chiot l’a profondément touchée. C’était une fille unique (comme Andreea), la dernière portée d’une chienne qui allait prendre sa retraite. Malheureusement, elle avait un problème cardiaque. L’éleveur n’avait trouvé personne qui voulait adopter ce petit bout avec ses soucis de cœur. Elle allait devoir être euthanasiée. Andreea a donc appelé son mari depuis la route, en lui disant qu’elle ne rentrait pas les mains vides :D Impossible pour elle de ne pas donner une petite chance de vivre à cette louloute... Andreea n’est pas une grande fan des petits chiens à la base, mais le bouledogue l’a fait fondre rapidement avec son caractère joyeux de petit clown, sa capacité de faire des câlins à longueur de journée et sa petite bouille rigolote.

Maintenant que vous savez tout sur Andreea et sa famille de quatre pattes, rentrons dans le vif du sujet: le doga. À travers cette interview, vous allez apprendre plein de choses sur cette nouvelle activité à faire avec votre chien. J'espère que ça va vous donner envie de vous y mettre....

Le doga c’est simplement du yoga avec un chien (dog en anglais). C’est une activité sportive et spirituelle qui offre beaucoup de bonheur à ses pratiquants et qui renforce le lien entre l’homme et l’animal.

Pas encore très connue en France, cette activité qui nous vient des Etats Unis est très populaire de l’autre côté de l’Atlantique, plusieurs salles de sport proposent déjà ce type de cours là bas!

@runwithurdog - En pleine séance de doga

Disons que j’ai toujours fait du sport avec mes chiens. Ils se sont toujours sentis concernés par ce que je fais :D Dans mon jardin, dès qu’ils me voient sortir un tapis de sport, ils sont à mes côtés. Pour me lécher le visage pendant que je fais des pompes, pour passer entre mes jambes quand je fais des squats, pour sauter avec moi quand je fais de la corde à sauter. Des fois, je m’amuse à les prendre dans les bras ou sur les épaules, comme des poids et ça les amuse beaucoup.

Un jour, une amie m’a dit que cela ressemblait à une discipline qui s’appelle le doga. Je me suis donc renseignée sur cette activité et cela m’a bien plu.

Oui, j’avais déjà testé cette discipline sans grand succès... Je ne tiens pas en place et les activités douces me frustrent plus qu’autre chose. Mais partager un moment de tranquillité avec mes chiens, ça j’adore alors je m'y suis remise grâce à eux.

Le meilleur endroit pour pratiquer le yoga reste, de mon point de vue, là où l’on se sent le mieux et pour moi cet endroit c’est mon jardin avec mes chiens. Cela me permet de me sentir à l’aise et me relaxer suffisamment pour pouvoir contrôler ma respiration, ce qui est plus facile à dire qu’à faire.

Les chiens sont des vraies éponges d’émotions, ils sentent quand leur maître est agité et quand il est calme et, la plupart du temps, ils adoptent la même attitude.

Les miens sont des vraies piles électriques par défaut. Les moments de calme sont rares et j’ai constaté que lorsque mon rythme cardiaque baisse parce que je suis concentrée et relaxée lors d’une séance de yoga ou de stretching, ils sont plus calmes aussi. Et ça fait du bien. Donc je me suis dit que si je les intègre petit à petit à ma routine, cela pourrait les apaiser aussi. Et ça marche plutôt bien !

Non, car je n’en ai pas trouvé pour l’instant, mais je regarde souvent des vidéos de doga sur Youtube et j’essaie de mettre en pratique les postures chez moi. Les livres sont aussi une bonne source d’inspiration et d’information sur ce sujet encore mal exploité, en particulier ceux de Mahny Djahanguiri (livre en anglais).

C’est la beauté du doga, on n’a besoin de rien d’autre que de sa bonne humeur et l’envie de passer du temps ensemble, autrement. Et pour les humains, un tapis de yoga est le bienvenu. Sinon les pieds dans l’herbe, ça va aussi.

Comme toute activité qu’on partage, le doga aide à construire une relation plus profonde et basée sur la confiance réciproque. Je me sens plus proche de mes chiens depuis qu’on s’amuse ensemble à prendre des poses complètement improbables et à se marrer.

@runwithurdog - Différentes postures pendant une séance de doga

Je pense que la partie que je préfère est la complicité qu’on développe avec son chien. On apprend à se faire confiance et cela consolide les liens.

Il n’y a pas de règle dans le doga et j’adore ça. Le chien est libre de participer, de se laisser faire ou de s’en aller, de dormir ou de se laisser manipuler.

On oublie souvent dans la pratique du yoga de s’amuser avant tout. Le doga ne se prend pas au sérieux, le but est de passer un bon moment.

Je pense que toute activité commencée tôt est plus facile à maintenir et approfondir par la suite. Mais rien n’empêche qu’on commence plus tard. C’est le cas de mes chiens, par exemple et cela ne les empêche pas d’adorer.

Certainement. Les petits chiens (enfin les chiens légers) sont plus facilement manipulables dans certaines postures, mais rien n’est impossible. Le doga est avant tout du fun et de la détente. C’est fait pour tout le monde, chiens et maîtres confondus.

Personnellement, je n’intègre pas les récompenses dans la pratique du doga, car pour moi c’est complètement différent du dressage. On passe un moment de complicité et d’échange avec le chien, il doit le faire parce qu’il en a envie, pas parce qu’il est dans une approche d’apprentissage.

Le doga est même recommandé aux chiens qui sont blessés ou âgés. Cette pratique est douce, elle implique beaucoup de massage, des étirements légers et des fois des gros dodos. Il ne faut surtout pas déranger le chien s’il décide qu’il a envie de dormir lors d’une séance.

---------

Je ne sais pas pour vous mais moi ça m’a donné envie de sortir mon vieux tapis de yoga, de lancer une playlist de musique zen et de tenter une petite séance avec Musher. J’ai regardé quelques vidéos sur le net pour repérer quelques postures, y a plus qu’à! Je vais même corser un peu les choses en testant une séance sur mon stand up paddle. Je vous raconte tout ça bientôt…

Je tiens à remercier Andreea qui nous a partagé sa belle expérience de doga avec ses loulous et ses belles photos. J'ai eu plaisir à l'interviewer et à découvrir sa petite famille de 4 pattes! Si vous voulez en savoir plus sur eux, je vous conseille de jeter un oeil sur leur blog (runwithurdog.com) où Whiskey et Loulou partagent leurs états d’âmes et/ou de suivre leur compte Instagram @runwithurdog où vous découvrirez de très jolies photos de ces 3 sportifs! Et vous pourrez aussi suivre leur actualité sur leur compte Facebook.

 

À LIRE AUSSI Plouf! Le chien dans la piscine: bonne au mauvaise idée?5 bonnes raisons d’emmener votre chien avec vous en vacancesFaire du cani-paddle avec son chien

  • Vous avez envie d'ajouter quelque chose à cet article : laissez un commentaire sous l'article. 
  • Vous avez aimé l'article ? Likez-le en cliquant sur le bouton ci-dessous et partagez-le sur Facebook avec vos amis grâce au bouton de partage ci-dessous laugh