Anis et Eloïse nous disent tout sur le Ski-Joëring

A1.jpgA2_0.jpg

 

Les amis j’ai découvert un duo Trop W’ouf qui nous vient tout droit de Savoie dans les Alpes ! Il s’agit de Anis et Eloïse. Ces deux meilleures amies ne se lâchent pas d’une semelle et pratiquent un sport des neiges vraiment trop génial à partager avec son chien, Il s’agit du ski-joëring !

Qu’est ce que c’est que ça? C’est avant tout une magnifique balade dans la montagne avec votre chien conciliée avec du ski de fond! De la vitesse, beaucoup de fun et un moment inoubliable en compagnie de votre meilleur ami à 4 pattes! Je les ai interviewées pour tout savoir de ce sport canin trop W’ouf.

Anis est une femelle husky sibérienne de 9 ans. C’est un husky donc difficile de faire plus têtue. Haha :)) Au-delà de ça, elle est toujours partante pour nous suivre dans toutes nos aventures et de ce côté-là, c’est une crème. Elle s’adapte à toutes les situations (toujours en laisse par contre à mon grand désarroi mais l’instinct de chasse est bien trop fort). Avec les chiens, c’est une forte tête alors qu’avec les humains, elle aurait plutôt tendance à être peureuse (oubliez les huskies en chiens de garde !) En revanche avec nous, c’est un vrai pot de colle mais une fois son énergie dépensée elle est hyper tranquille.

J’ai récupéré Anis quand elle avait deux mois chez une particulière. Je vivais à l’époque encore chez ma mère en Alsace où elle a été jusqu’à ses 1 ans en contact avec notre vieille bouvier bernois. À ses 5 ans nous avons déménagé en Corrèze et il y a deux ans en Savoie ce qui nous permet de découvrir pleins de beaux endroits.

J’avais en tête d’avoir un husky à la robe chocolat… Bon c’est presque ça lol

Je voulais un husky essentiellement pour leur look je l’avoue… Avant de l’accueillir à la maison, j’avais quand même pas mal potassé les livres sur la race. Depuis qu’elle est entrée dans ma vie, j’ai découvert beaucoup de sports (et oui les huskies ont vraiment besoin de bouger !).

J’aime ce côté robuste qui peut nous suivre partout mais je regrette vraiment de l’avoir toujours en laisse… Si c’était à refaire je travaillerais beaucoup plus le rappel!

Oui !!! J’ai testé beaucoup d’activités avec elle en 9 ans. J’ai commencé par le canicross à partir de ses 1 ans puis le cani-vtt, l’agility, la cani-rando (évidemment), la cani-raquettes, le cani-trail et le ski joëring avec un chien.

À partir du moment où nous ne prenons pas l’avion, elle nous accompagne en vacances. Elle n’a peur de presque rien donc elle nous accompagne partout en rando, bivouac, canoë, bateau, pédalo...

Des anecdotes de vacances je n’en ai pas particulièrement si ce n’est tous les souvenirs partagés sur les différents lieux de vacances où nous l’avons emmené (cantal, arcachon, pyrénées, gorges du verdon, marseille, toulouse, lyon, alsace, bayonne, ardèche, corrèze)

Quand on voyage avec un chien, on se rend compte qu’il y a de nombreuses contraintes et qu’il faut faire quelques recherches pour trouver des lieux acceptant avec les chiens. Heureusement, pour le moment nous avons toujours trouver des compromis et nous avons toujours pu la prendre avec nous.

Des supers souvenirs il y en a beaucoup mais mes préférés restent nos randonnées itinérantes avec nuitées en bivouac. Elle adore ça et moi aussi!

Je ne pourrais pas citer de « pire » souvenir mais il y a quelque chose dont j’ai très peur en randonnée: c’est de croiser des patous (chiens qui gardent les troupeaux de moutons en alpages) car ils ne sont pas franchement toujours commodes…

J’ai découvert le ski-joering avec mon chien lorsque j’habitais en Alsace grâce à une copine qui en avait déjà fait. Ça me semblait être une bonne sensation de glisse en mono chien.

J’avais la chance d’avoir à disposition à côté de chez moi une piste damée, gratuite et accessible aux chiens (Je ne me doutais pas de la chance que j’avais parce que trouver des pistes accessibles aux chiens c’est compliqué !)

Je n’avais alors jamais mis les pieds sur des skis de fond et pour mon premier essai j’avais loué des skis classiques dit alternatifs (avec les écailles en dessous), ERREUR ! Ce premier essai a donc été assez chaotique mais j’avais envie de recommencer. J’ai donc refais quelques essais avant de louer une paire de ski-skating (sans écailles) beaucoup plus adaptée à la pratique de ce sport.

Je n’ai pas suivi de préparation spécifique au début car je pratiquais le canicross et le canivtt à l’époque. J’avais donc une bonne condition physique (ne l’oubliez pas le skating fait beaucoup bosser le cardio, surtout quand votre chien est une feignasse... hihi!) et Anis également. Si je devais le refaire, je commencerai par pratiquer le skating sans chien pour avoir les bons gestes de base et la bonne technique. Actuellement, je m'entraîne beaucoup sans chien aussi. J’ai énormément progressé en technique. C’est donc d’autant plus agréable quand je le pratique avec Anis ensuite.

Il faut un équipement de skating (ski de skating, bâtons, chaussures), un baudrier type canicross, une longe, et une baudrier de traction pour le chien. Suivant la race de chien avec laquelle vous souhaitez pratiquer le ski joëring pensez à l’équiper de bottines (pour éviter les boulettes de glace entre les coussinets) et pour les plus frileux une veste.

Le plus dur c’est de trouver une piste damée et accessible aux chiens. Le jura est assez réputé pour ça, il me semble également que Bessans (en Maurienne) a également une piste dédiée. Il faut s’armer de patience et ne pas hésiter à demander des autorisations (ça ne coûte rien !). Pour ma part je pratique sur le domaine nordique d’Arêches-Beaufort (lieu dit Marcot) en Savoie et j’ai pratiqué également sur le domaine nordique de Courchevel (gratuit). En Alsace, je pratiquais au col de Platzerwasen (à côté de la station de ski du Shnepfenried).

Je pense que c’est l’un des sports où elle se donne le plus à fond, le fait de courir dans la neige la rend vraiment super heureuse et moi de même c’est vraiment top!

Comme je l’ai dit plus tôt pour mon premier essai, j’avais loué des skis classiques et je n’avais jamais fait de ski de fond j’ai donc passé une bonne partie du trajet sur les fesses.. Haha

Les chiens nordiques en particulier ont une aptitude certaine à courir sur la neige mais le ski joëring peut être pratiqué avec n’importe quelle race de chien ayant une bonne condition physique. Les chiens les plus rapides sont d’ailleurs les mêmes qu’en canicross, des chiens de chasse essentiellement.

Quelques compétitions de ski-joering existent en France: n’hésitez pas à aller voir sur les sites de la fslc et la ffst.

Evidemment tant qu’Anis montera avec toujours autant d’entrain, je continuerais et pour ma part je pratique maintenant très fréquemment le skating.

Je conseille vraiment de tester ce sport pour tous les amoureux des sports de glisse et des sports canins. Je pense important de rappeler de respecter la propreté des lieux que ce soit en ramassant ses déchets mais également les déjections canines et de respecter les réglementations en vigueur afin que ce sport puisse durer et espérons voir de nouvelles pistes accepter les chiens.

Prenez beaucoup de plaisir en partageant des activités avec vos chiens et sachez être à leur écoute pour que cela reste toujours un plaisir!

J’espère que cet article vous aura donné envie de faire du ski-Joëring avec votre chien. Je vous invite à regarder la vidéo Trop W’ouf d’Anis et Eloïse durant cette activité, elles ont vraiment l’air de s’éclater comme deux petites folles !! Si vous voulez suivre leur expérience, foncez sur leur instagram @eloisegerig

Pour ma part, après un essai peu concluant de ski fond toute seule (mon fessier se souvient toujours de mes royales chutes 5 ans après!), j’avoue être hésitante pour retenter l’expérience avec Musher… L’interview d’Anis et Elïse m’a donné envie de me lancer car ça doit être un sport génial qui procure des sensations Trop W’ouf! Affaire à suivre…

 

Emmene Ton Chien Facebook .jpg

wink NEWSLETTER: Vous avez aimé cet article? Recevez toutes les nouveautés prochainement en vous inscrivant à notre newsletter.