Faire du bivouac avec son chien

1_5.png2_8.png

bandeau article prochainement + inscription newlstter (11).png

 

Avec Musher, j’ai testé le bivouac! Nous sommes parties 3 jours et 2 nuits marcher en montagne. C’était une grande première pour toutes les deux. D’habitude, nous faisons des randonnées à la journée mais pas d’itinérance en autonomie.

Je voulais vous partager mon expérience parce que c’était magique pour mon chien comme pour moi. Je n’avais jamais osé dormir en pleine nature mais accompagnée de Musher, j’ai sauté le pas. J’ai ressenti une immense liberté; nous étions seules avec les marmottes, les isards et les étoiles filantes. Attention avant de partir à l’aventure, prenez soin de vérifier que votre “terrain de jeu” est autorisé aux chiens. Certains espaces en montagne les acceptent que s’ils sont en laisse ou même pas du tout.. Vive la randonnée avec son chien!

Le bivouac c’est quoi? C’est le fait de planter sa tente là où on est à la fin de sa journée, en pleine nature. Pour ma part, j’ai campé au bord d’un ruisseau et au bord d’un lac de montagne le lendemain.

Après quelques heures de rando, des kilomètres et du dénivelé dans les pattes, il était temps pour nous de planter la tente. Quel bonheur de poser mon sac à terre ! Comme c’était la première fois que je partais comme ça, j’ai emmené des tas de trucs inutiles dans mon sac. J’ai payé le prix fort: mon sac pesait une tonne et j’avais le dos en bouillie. Quand on est novice, on s’encombre souvent de petits bidules dont on a pas vraiment besoin…

Musher aussi a porté sac à dos: un sac de bâts. Bien entendu, avant de lui enfiler sur le dos pour 3 jours de randonnée, nous sommes passées par une phase d’adaptation. D’abord, elle a porté le sac vide sur une petite balade. Puis toujours vide, sur une plus grande. Puis au fur et à mesure, on a commencé à remplir le sac. Sachez que selon la santé de votre chien, sa condition physique et son mental, vous pourrez charger le sac avec maximum 10% de son poids. Pour tout savoir des sacs de bâts pour chien, je vous conseille de lire ou relire cet article: Mon chien aussi a son sac de randonnée ! Dans son sac, j’avais glissé son matériel: trousse de secours pour chien, serviette, gamelle..

Les règles d’un bivouac réussi

  • le bon matériel: une tente qui peut vous abriter vous et votre chien

J’ai préféré que Musher puisse dormir dans ma tente. Ainsi je suis sûre qu’elle ne sera pas tentée d’aller suivre une odeur ou de courir derrière une bestiole qui pourrait passer à proximité dans la nuit. Et puis, en montagne, les nuits peuvent être terriblement fraîches et humides. Musher dort dans notre maison d’ordinaire, donc dormir par 2 degrés dehors a été éprouvant pour elle aussi. J’avais choisi une zone près d’un lac. Dès la tombée de la nuit, j’ai compris mon erreur: c’était infesté de moustique. Heureusement que Musher pouvait dormir protégée à l’abri avec moi.

Côté matériel, il faut aussi prévoir un duvet chaud pour les nuits froides et de quoi protéger aussi votre chien. Musher a fini dans mon duvet… On se tenait chaud. Les bivouacs suivants, j’ai apporté un manteau spécial chien pour être sûre que ne se découvre pas en bougeant la nuit et je l’ai isolée du froid en installant une couverture de survie sous elle.

Pensez aussi à une frontale pour vous et un collier lumineux pour toutou. Il n’y a pas de lampadaires en pleine nature! Dès que le soleil se couche (plus tôt derrière les montagnes!!), pas facile d’y voir quelque chose...

  • le bon emplacement

Il faut choisir un endroit plat, pas trop au vent, pas trop près du chemin, pas trop prêt d’un point d’eau (s’il y a un orage et que l’eau monte vite, je vous laisse imaginer les conséquences..), pas près d’un troupeau pour éviter de le déranger et éviter les patous… Et puis, il faut savoir que vous n’avez pas le droit de bivouaquer n’importe où. Il y a des règles à respecter: des horaires, des zones.. Vérifier le législation en vigueur sur la zone de votre randonnée.

  • ne laissez pas de traces: vous êtes en pleine nature. Respectez-la! et repartez avec tous vos déchets… Pensez à ne pas faire trop de bruit pour ne pas déranger les animaux qui habitent ici. Profitez bien de vos randonnées avec votre chien.

 

J’ai adoré cette expérience. Nous étions seules au monde. Randonner avec son chien est une expérience géniale. 3 jours de quiétude, à repousser nos limites, à regarder les fleurs, les nuages. À respirer du bon air. À scruter les marmottes à la jumelle. 3 jours de paix, de silence entre “filles”. Pas besoin d’aller très loin pour tester le bivouac, vous pouvez le faire près de chez vous. C’est une belle expérience à partager avec votre toutou. Pour les fous de rando, lisez l'article sur le Tour du Mont Blanc de Hyna et Marion ou bien encore les aventures de Diablo et Thomas partis faire le GR20 ensemble.

Musher qui est d’ordinaire peu protectrice s’est révélée bien plus attentive à moi. Elle m’a même fait peur en pleine nuit. Elle s’est mise à grogner comme jamais. Je n’ai pas eu le courage de sortir voir ce qui se passait mais ses grognements ont dissuader les curieux… Merci ma belle Musher!

 

J'espère vous avoir convaincu(e) de partir à l'aventure avec votre chien. Si vous vous lancez, partagez nous vos photos sur Instagram avec le #emmenetonchien !! Bonnes vacances à vous!

Inscrivez-vous pour recevoir toute notre actu et nos bons plans