Débuter le canicross avec son chien

@Canicross-expérience - Ice, Django et David

Comme vous le savez peut-être déjà, Musher et moi nous pratiquons le canicross et même le canitrail. C’est les vacances, pourquoi ne pas vous y mettre vous aussi?? Faire du sport avec son chien, c'est encore mieux! Lorsque j’ai démarré ce sport avec ma chienne, j’ai commis pas mal d’erreurs. Du coup, lorsque nous courrons ensemble, je ne la sens pas super motivée. Elle le fait pour moi et je n’aime pas ça. J’aimerai qu’elle s’éclate et qu’elle en redemande… alors après avoir eu la chance de rencontrer David du blog Canicross-expérience, nous reprenons tout depuis le début pour réapprendre petit à petit les plaisirs de la course. C’est l’occasion pour moi de vous partager ses précieux conseils si vous avez envie de vous lancer dans cette activité avec votre chien.

David de Canicross-Expérience

Avant toute autre chose, laissez-moi vous présenter David. C’est un ancien sportif professionnel qui a fait du foot pendant 16 ans. Lorsqu’il a adopté Ice, son épagneul breton de 4 ans, il a cherché une activité qui permette à son chien de dépenser toute son énergie intelligemment. Assez naturellement, ils ont commencé le canicross ensemble. À cette époque, c’était un sport vraiment confidentiel et on trouvait très peu de conseils en ligne pour débuter correctement. David a interrogé des mushers professionnels, des vétérinaires et des athlètes de haut niveau pour comprendre leur préparation physique et celle de leurs chiens. Quand vous faites du canicross, vous aussi vous courez! Même si votre chien vous aide un peu, il faut réussir à suivre derrière…. donc tous les deux, vous avez besoin d'une bonne préparation physique même si vous ne pratiquez pas ce sport en haut niveau.

Canicross = complicité entre maître et chien

L’équipement canicross, la clé du succès

Revenons-en au coeur du sujet qui nous intéresse aujourd'hui: débuter le canicross avec son chien. La première erreur à ne pas commettre c’est celle de partir sans le matériel adapté. Avant tout, pour prendre du plaisir à courir, il faut être bien équipé et c’est valable pour vous comme pour votre chien. Il est hors de question de courir en sandalettes: on est d’accord? C'est pareil pour son chien; on ne le fait pas courir ou tracter avec son harnais de balade ou pire son collier. Il faudra l’équiper d’un harnais spécifique relié à vous par une longe élastique attachée à votre propre baudrier ou ceinture. Si vous voulez en savoir plus sur le matériel à utiliser, je vous conseille de lire ou re-lire mon article “canicross - courir avec le bon matériel”.

Tracter ça s’apprend

La seconde erreur à éviter c’est de partir bille en tête avec votre chien et d’imaginer qu’il va se mettre à courir naturellement devant vous et vous tracter sur 10kms! Le maître mot de l’apprentissage c’est la progressivité! Si votre chien n’a jamais couru avant, il va falloir lui donner goût au sport et non pas le dégoûter dès son premier entraînement.

Je suis bien placée pour le savoir car j’ai commis cette grosse erreur! Je courais avant d’adopter Musher, quand elle a eu l’âge de commencer les entraînements, je lui ai enfilé le harnais et zou… Sauf que ba, ça s’est pas passé comme dans mes rêves. Musher n’a pas compris le principe du canicross et de la traction. Pendant l'entraînement, elle se met devant moi mais dès qu’elle sent une traction, elle ralentit pour se caler exactement sur mon rythme. Et je dois la motiver énormément tout au long du parcours. Pour elle, quand je sors le harnais c’est la punition… Quel échec!

Alors, je me suis inscrite à des canicross pour qu’elle voit les autres chiens faire et j’ai même fait courir mon mari devant avec des bonbons plein la main mais rien n’y a fait. C’est pourquoi je reprends tout depuis le début depuis quelques jours avec un programme de plusieurs semaines tout en progressivité (n’est ce pas David?!).

J’aimerai que Musher prenne plaisir à courir avec moi. Avec patience et amour, je vais tenter de lui faire re-découvrir cette chouette discipline sportive.

Enfin, pour être plus juste, Musher aime courir lorsque nous sommes en groupe. Je fais partie d’un club de trail et elle vient avec moi en entraînement. Elle est la seule chienne. Nous sommes une dizaine et l’ambiance groupe lui plaît énormément car pendant ces sessions elle tracte un peu et s’éclate vraiment… j’aimerai qu’elle ait aussi cette envie quand on court que toutes les deux!

(Je jalouse secrètement les maîtres avec des chiens qui font des bonds 3m devant la ligne de départ tellement ils sont excités qu’on leur donne le go de départ… et qu’il court comme des dingues avec enthousiasme).

@Canicross-expérience

Échauffez-vous !

La troisième erreur à éviter c’est de partir tout de suite et pas échauffés ni l’un ni l’autre. Avant de commencer votre séance, échauffez-vous. Laissez votre chien se balader quelques minutes, le temps qu’il sniffe quelques bonnes odeurs pour repérer son terrain de jeu et qu’il fasse ses besoins. Une fois attelé il sera détendu et prêt pour la course, plus concentré sur ce qu'on attend de lui. À ce sujet, tout comme pour les balades classiques, il est super important de varier les parcours; faute de quoi votre chien va très vite s’ennuyer (comme vous d’ailleurs) et se lasser.

Les premières semaines d'entraînement

Côté erreur, il y en a bien d’autres que David a listé en détail sur un article de son blog mais passons aux conseils pour les premières séances. Rappelez-vous le maître mot “la progressivité”!

Commencez avec votre chien en liberté en marche. Après quelque temps, enfilez votre matériel et remettez-vous en marche. Assez naturellement, votre chien va se mettre devant vous. Accélérez la cadence sans vous mettre à courir; il devrait lui aussi accélérer pour garder sa place de leader. Félicitez-le lorsqu’il y a une légère traction pour qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. Certains chiens tractent instinctivement pour d’autre c’est un métier qu’il faut apprendre (c’est le cas de Musher). Après 5 minutes, stoppez l'entraînement, félicitez-le chaleureusement et défaites lui l’équipement. Ne le lui laissez surtout pas, ainsi il associera le harnais avec ce sport.

Pendant quelques jours, répétez l’exercice une balade sur deux en augmentant un petit peu la durée pour atteindre 10 minutes de marche rapide. Essayez de faire ces sessions sur des descentes, ça facilitera encore plus la séance car votre chien se mettra en traction encore plus naturellement.

Comme vous, si votre chien n’a jamais couru ou tracté, il doit apprendre et se muscler un peu. Ces sessions découvertes vont vous aider à améliorer vos performances petit à petit. Ne forcez pas, faites les choses avec progression. C’est la clé pour que votre chien comme vous aimiez courir ensemble.

Au bout d’une semaine, vous pourrez commencer à légèrement augmenter la cadence et la distance. Légèrement hein! Si votre chien n’est pas à l’aise pendant l’effort, vous allez le dégouter et il se peut qu’il s’arrête carrément d’avancer ou qu’il refuse la traction (c’est ce qu’il s’est passé pour Musher)! Vous devez apprendre à courir ensemble et découvrir vos limites à tous les deux. Vous formez une équipe avec votre chien, il faut donc respecter les besoins de chacun. Il est essentiel de ne jamais dépasser la limite de votre chien pendant cette phase d’apprentissage et de toujours stopper l’entraînement rapidement. Ça va frustrer votre chien qui en redemandera encore et plus la prochaine fois!

Ce n’est qu’au bout de 2 semaines, après ces petites sessions que David conseille d’enclencher le mode course. Encore une fois, il faut commencer sur des petites distances comme 1km puis augmenter progressivement. Il faut que votre chien s’éclate sur des petites distances pour pousser le plaisir plus loin. C’est essentiel à comprendre! Surtout quand on a un chien qui ne comprend pas tout de suite ce qu’on attend de lui. Le canicross c’est une activité au service du bien-être pour prendre plaisir à faire du sport! C'est une belle activité à faire avec son chien.

On voit bien la différence de traction et de puissance! :p

Droite, gauche, stop… des ordres à maîtriser

Pour s’amuser avec son chien et en toute sécurité, il va devoir maîtriser quelques ordres de base comme le droite, gauche, stop, ralentir ou derrière. Musher court derrière moi en cani-trail lorsque la pente est trop raide pour que je la suive... ça évite les chutes. En montée: zéro traction. Mais en descente, elle met plein gaz la coquine! Poure apprendre ces ordres facilement, faites-le en balade. Lorsque vous emprunter un chemin à droite, dites "droite". Lorsque vous vous arrêtez dites "stop". Il va associer les mots avec ce qu'il se passe. Félicitez-le quand il répond correctement à l'ordre. Il devrait vite comprendre! 

Vus les conseils de David, je suis maintenant certaine que mes plans d’entraînements étaient tout pourris. Si Musher ne tracte pas en montée c’est qu’elle n’en est pas capable car nous n’avons pas l’entraînement nécessaire. Faire du canitrail c’est encore plus exigeant car l’effort est parfois super intense sur un moment court. Alors qu’en canicross le rythme est assez régulier: il est plutôt rapide sur de petites distances (5-7km). Alors c'est parti, on efface et on recommence tout avec Musher!

Variez les entraînements

Selon vos objectifs, courses, loisirs, canitrail, perte de poids (votre chien ou vous), prendre un bol d’air, vos entraînements vont être différents et leur rythme aussi. Alors préparez vos séances à l'avance pour varier les plaisirs et augmenter vos performances. Sachez qu'il n'y a pas de petite performance! Parfois, en entraînement, je croise des traileurs qui me disent "pouah, trop facile eh! courir avec un chien, c'est de la triche!".... Mais LOL quoi !! Former une team avec son chien: c'est savoir lire son chien en observant ses oreilles et sa queue pendant l'effort (a-t-il flairé une piste, y a-t-il un danger devant nous?....), savoir le diriger pour éviter de finir dans le décor, anticiper les obstacles (s'il votre chien accélère pile au moment où vous passiez une flaque, y a de fortes chances pour que vous mettiez le pied dedans! hihi), suivre sa cadence... ça n'a rien de facile !! Et trouver le bon équilibre pour ne former qu'un avec son chien c'est aussi tout un art! Ça demande une forte complicité. 

Pensez à toujours suffisamment espacer les sessions pour que votre chien ait le temps de récupérer et vous aussi. Et selon vos objectifs, préparez vos séances. Pour ne pas vous ennuyer et votre chien n’ont plus, varier les plaisirs: 2km courus / 2km en marché libre ou 500m très rapide / 2km course normale ou enchaînements de plusieurs pentes avec descente en libre / …. bref la variation des séances se limite à votre imagination! 

Confidence pour confidence

J’ai une confidence à vous faire, si vous n’avez pas l’habitude de courir, les premiers entraînements vont être assez pénibles mais au bout de quelques temps, on est plus à l’aise et le plaisir est bien présent. Promis! Sur ce, je vais enfiler mes baskets et avec Musher on continue nos mini-sessions pour réapprendre le plaisir de courir ensemble. D’ici quelques semaines, je vous donnerai des nouvelles de l’évolution de Musher.

Je profite de ce mot de la fin pour vous glisser deux derniers conseils: on ne nourrit pas son chien 2h avant ou après un entraînement pour éviter les retournements d’estomac. Et pareil pour l’eau, mieux vaut la lui servir par petite dose après l’effort.

 

Je remercie vivement David du blog Canicross Expérience pour tous ses précieux conseils. Pour en savoir plus sur le canicross, je vous invite à découvrir les différents articles de son blog. Ils sont plein d’infos et de bons conseils pour s’amuser avec son chien dans cette discipline: comment bien échauffer son chien, le canicross ou comment rendre un chien heureux.... J’y ai appris plein de choses! Sa philosophie à lui “le canicross est un outil merveilleux au service du plaisir, du bien être et de la complicité avec son chien!”.

D’ailleurs pour les bretons, sachez qu’il accompagne les débutants et ceux qui veulent se perfectionner au sein du club Canicross Breizh. Il est titulaire du Brevet d’animateur fédéral passé auprès de la Fédération des Sports et Loisirs Canins qui lui permet de vous encadrer et de vous entraîner. En plus de ça, il organise stages autour du canicross et autres sports canins. Je vous en parlerai bientôt plus en détails :)

 

À LIRE AUSSI: Faire du caniVTT avec son chienRandonnée avec son chien ça ne s'improvise pas

  • Vous avez envie d'ajouter quelque chose à cet article : laissez un commentaire sous l'article. 
  • Vous avez aimé l'article ? Likez-le en cliquant sur le bouton ci-dessous et partagez-le sur Facebook avec vos amis grâce au bouton de partage ci-dessous laugh

 

laugh PARTAGEZ NOUS VOS PHOTOS D'ENTRAINEMENTS AVEC VOTRE CHIEN laugh

#emmenetonchien ou #wouafementbien sur Instagram

bandeau article dog story et boutique (1).png

équipement canicross Omnijore Ruffwear_1.png          Ceinture baudrier omnijore Ruffwear.png          harnais canicross pour chien omnijore ruffwear.png