Le rêve fou de Diablo et Thomas - #Episode 2: l'Alaska, le Canada et le retour

Dans un précédent épisode, je vous racontais les premières étapes du grand voyage de Diablo, Loukia, Laura et Thomas à travers l'Amérique du Nord. Après avoir visité Sacramento, Portland, Seattle, Vancouver, les voilà arrivés en Alaska, leur terre promise! C'était l'objectif ultime de leur périple: atteindre la terre des ancêtres de Diablo, le husky de Thomas. Laissez-moi vous raconter la suite de leurs aventures à travers l'Alaska et le Canada. 

L'Alaska avec un chien

C’est en Alaska qu’ils ont vécu le meilleur souvenir de leur voyage…. Ils étaient en balade au lac Catlin avec leurs deux chiens. Ces derniers faisaient les fous sur une rive du lac quand soudain Thomas a remarqué qu’ils étaient observé par un grizzly positionné à moins de 50m d’eux. Thomas a averti Laura qui a sagement reculé et ils ont rappelé leurs deux chiens pour s’éloigner rapidement de la zone. Ils se sont aperçus plus tard, en regardant les photos qu’ils avaient faite juste avant, que Loukia avait remarqué la présence de l’animal bien avant eux. Elle avait dû jugé que c’était sans danger pour eux et n’avait pas donné l’alerte…. Une rencontre qui restera à jamais gravé dans leur tête. Pendant leurs diverses randonnées, ils ont croisés des ours noirs mais le grizzly est beaucoup beaucoup plus impressionnant.

Ils ont aussi fait une super sortie à Valdez où ils ont obervé une mamn ours chasser des saumons pour ses petits restés sur la berge. Ils ont vu des lions de mer et des saumons par centaine. “C’était comme à la télé, dans les reportages animaliers. Une scène super émouvante!” m’a dit Thomas.

C'est aussi en Alska qu'ils ont eu le plus froid... Alors qu'ils ont dû renoncer à finir le GR20 en Corse parce qu'ils souffraient de la chaleur, cette fois-ci c'était tout à fait le contraire! devil

Traverser le Canada avec un chien

Après quelques semaines de voyage, les services de l’immigration américains ne leur ont pas accordé de visa supplémentaire pour continuer leur périple à travers l’Amérique du Nord. Ils étaient donc priés de quitter le territoire pour le 8 octobre dernier. Ils ont décidé de traverser le Canada pour rejoindre la côte ouest des États-Unis. En route, ils en ont profité pour randonner dans les rocheuses canadiennes. Un endroit magique où ils en ont pris encore une fois plein les yeux. Et puis, ils sont allés voir les chutes du Niagara à Toronto et au Québec à Montréal.

J’ai suivi toute leur aventure avec bonheur grâce à leur page Facebook Traveled with his dog around the world, DiabloLoukia, Laura&Tom. sur laquelle ils ont partagé des contenus photos et vidéos quasi quotidiennement. C’est ainsi que j’ai pu voir leur appel à l’aide posté à Montréal. Ils cherchaient de toute urgence un revendeur de saucisson et de fromage français… lol!!! Je les ai mis en contact avec une amie à moi qui a vécu là-bas quelques mois ;)

Pour traverser la frontière Canada-USA, les papiers des chiens ont été contrôlés à la frontière. Une fois de retour sur le territoire américain, ils ont enchaîné New-York, Philadelphie, Washington… et sont allés jusqu’aux studios de la série The Walking Dead. Ils ont visité les studios tous les quatre. Thomas est un grand grand fan de la série. Il était comme un gamin au milieu des décors de sa série préférée.

Voyager avec son chien à l'autre bout du monde c'est magique

Après 3 mois passés ensemble 24/24h tous les 4, ils sont rentrés plus unis et soudés que jamais. Ils ont vécu là bas une expérience extraordinaire. Partis avec quelques sous en poche (pas une fortune), ils ont loué une voiture et tracé leur chemin au fil de leurs rencontres et de leurs envies. Ils ont découvert des paysages magiques et pu observer des animaux sauvages emblématiques de là-bas. Thomas avait fait une promesse à son chien; il a embarqué sa compagne et son chien à elle pour vivre cette aventure à quatre. Ensemble, ils ont affrontés des situations stressantes et des moments magiques. Ils ont développé une complicité incroyable.

J’ai demandé à Thomas SON mot de la fin pour conclure notre interview et voilà ce qu’il m’a répondu: “Si j’avais une phrase de fin; ça serait Jamais sans mon chien!!! Les gens ont peur de voyager au long cours avec leur chien parce qu’ils sont mal renseignés. Ils sont persuadés que leur chien va finir en quarantaine et qu’il va voyager au milieu des valises dans la soute de l’avion… alors qu’il suffit simplement d’un passeport en bon et dû forme et d’une cage homologuée pour voyager avec son chien (sauf législation spéciale pour certaine destination). Evidemment c’est toujours stressant de faire voyager son chien en avion mais il ne faut pas se couper de cette expérience à cause de ça. C’est tellement fou de voyager avec son chien! Ils nous apportent tellement… s’ils n’avaient pas été là, notre voyage aurait été bien différent. Ils nous ont apporté une sécurité incroyable. Avec eux, on était jamais en danger. Ils nous ont fait rire et nous ont réchauffé les pieds quand on dormait par des températures négatives dans nos petits duvets dans la voiture!”

D’ailleurs le retour en France est un peu compliqué à gérer pour ces quatre aventuriers… Les deux chiens ont du mal à rester seuls dans l’appartement. Après 3 mois collés-serrés avec leurs maîtres, ça se comprend. Il leur faudra quelques semaines encore pour reprendre leurs habitudes. Et puis pour Thomas et Laura, la réalité a repris le dessus: ils cherchent tous les deux du travail dans l’Essonne. À bon entendeur…. Ce sont deux jeunes motivés à qui rien ne fait peur!

Une dernière information à prendre en compte quand on voyage si loin… Si nous les humains ont subi le contrecoup du décalage horaire, nos amis à quatre pattes le subissent aussi. Ainsi Diablo et Loukia se réveillaient au milieu de la nuit pour réclamer à manger ou pour qu’on les sorte pour leurs besoins les premiers jours de leur retour.

Moi, je continue de les suivre de près car j’ai cru comprendre qu’un de ces jours ils repartiront pour un voyage au long cours… Je les remercie tous les quatre de m’avoir fait réver en me partageant leur aventure en détails. Ils nous prouvent à tous que voyager avec son chien c’est possible si on se donne la peine de préparer son voyage. Et dire qu’il y a encore eu 60 000 chiens abandonnés cet été au bord des routes….

Pour terminer ce récit d'aventure, je vous laisse visionner la vidéo de leur voyage: 20min à couper le souffle où ils nous partagent leur quotidien jour après jour au fil des étapes de leur voyage.