Le ski de randonnée avec un chien

A1.jpgA2_0.jpg

 

Vous connaissez le ski de rando ? C’est bien différent d’une randonnée classique avec votre chien. C’est une randonnée à ski. C’est le moyen de plus adapté pour parcourir la montagne l’hiver; en ski de rando vous passerez partout. Le ski de rando se pratique en dehors des stations, en pleine montagne, en hors piste, là où les chemins ne sont donc pas damés.

Pour la montée, on colle des “peaux de phoque” sous les skis pour que ces derniers accrochent dans la pente et ne glissent pas en arrière et pour la descente, on les retire et on ski “normalement”. La pratique du ski de rando nécessite une bonne condition physique notamment pour les montées (il faut une bonne endurance, un bon coeur et des bonnes cuisses) et de très bien maîtriser le ski car le hors-piste est un terrain de jeu exigeant. Attention, ne vous lancez pas dans l’aventure sans savoir ce qui vous attend et ce qui attend votre chien. Lisez d’abord les conseils de nos mordus de ski de randonnée avec un chien ;)


Je vous présente Django et Fréderic, passionnés de sport d’endurance et Cayak et Charlotte. Ils nous disent tout de leur passion qu’ils partagent bien évidemment AVEC leur chien. Cakay et Charlotte nous expliquent ce qu’est le ski de rando et comment ils le pratiquent ensemble.

Découvrons le ski de rando avec un chien avec Cayak et Charlotte

Cayak, croisé berger de 6 ans, fidèle, courageux et très sportif partage tout avec Charlotte qui a toujours rêvé d’avoir un chien pour l'accompagner dans ses aventure (canoë, canyoning, stand-up paddle, bateau, nage, randonné, ski, luge).

Charlotte: “Il s’est tellement rapidement intégré à ma vie quotidienne qu’il ne me quitte quasiment jamais, j’ai même la chance de l’avoir avec moi au bureau tous les jours ! La seule chose que je n’ai jamais pu pratiquer avec lui c’est l’escalade...”

Charlotte, sportive dans l’âme, pratiquait déjà cette activité avant d’avoir Cayak, mais c’est tellement mieux lorsqu’on est accompagné de nos fidèles poilus !

- “Je pratiquais déjà beaucoup de sport avec lui, notamment le cani-cross et la randonnée. Je connaissais donc sa résistance à l’effort et il était en bonne condition physique. Nous avions aussi déjà passé pas mal de temps dans la neige, je savais donc qu’il supportait parfaitement bien le froid. Puisque nous pratiquions déjà des sports tractés, il connaissait bien les ordres de base tel que “attend”, “devant”, “droite” et “gauche”. Il est très fin dans son exécution et très réceptif, ça aide dans les passages techniques ! Il était en forme, et moi aussi, tout était réunis pour essayer le ski de rando ensemble !”

Comme vous le voyez faire du ski rando avec son chien ça ne s’improvise pas... Bonne éducation, condition physique et équipement adéquate sont les mots d’ordres d’une randonnée hors piste avec son chien réussie. Justement Charlotte, de quel équipement avons nous besoin pour pratiquer le ski de rando avec son chien ?  

Charlotte: - ”Cayak possédait déjà son harnais de traction pour chien et moi mon harnais avec une longe de canicross. Pour mes premières sorties, j’ai ajouté une sangle supplémentaire pour qu’il soit un peu plus loin de moi, à l’abri des quarts tranchant de mes skis ! Maintenant je suis équipée correctement avec une longe longue de ski-joering, plus pratique et plus sécurisante. Il faut aussi prévoir des chaussons pour les pattes des chiens. Cela limite la formation des boulettes de glace sous leurs pattes qui peuvent les blesser ou tout au moins les gêner.”

Musher et moi vous avons listé tout le matériel que vous devez avoir pour partir à la neige avec votre chien sans risque et tout ce que vous devez savoir pour éviter les incidents/accidents. Vous retrouverez nos conseils dans cet article :  Vacances aux sports d’hiver avec un chien: précautions à prendre

Charlotte: - ”Oui je confirme il y a beaucoup de précaution à prendre notamment les informations sur l’état de la neige et la météo. Lors de ma première sortie en ski de rando avec mon chien, j’étais inquiète de savoir comment il allait gérer la montée. Je me suis donc assurée qu’il n’avait pas peur des skis par exemple. Au moment de descendre, je voulais qu’il reste loin de moi et surtout des skis, principal danger pour lui. Je lui ai donc demandé de rester derrière moi, ainsi, pas de risque de le percuter s’il s’arrêtait brusquement. J’ai donc commencé à descendre doucement en faisant des grandes courbes. Il a tout de suite bien compris qu’il fallait rester loin. Quel plaisir il prenait à foncer dans la poudreuse ! J’ai donc commencé à accélérer mais suivre mes traces en courbes lui faisait perdre du temps il a donc adopté l'attitude « tout droit à fond dans la pente ! ». Sa tête de chien radieux m’a convaincu du plaisir qu’il prenait à l’exercice ! ”

Le ski de rando est un sport exigeant pour chien sportif voir hyper sportif.

Charlotte : - “ Je ne pense pas que ça soit un sport adapté à tous les chiens. Il faut un chien qui soit capable de courir sans s’épuiser tout de suite dans la neige profonde, donc un chien assez grand mais pas trop lourd. Il faut aussi un chien dont les poils s'agglomèrent pas trop la neige et qui, surtout, supporte le froid.

 Pour cela nous pouvons aussi bien sûr les aider un peu avec un manteau pour un chien à poil court et surtout aucun lavage pour un chien à poil long car le gras naturel de leur pelage empêche la neige de trop coller! “

 

Vous l’aurez compris, le ski de rando est un sport absolument pas à la portée de tout le monde ni de tous les chiens. Il faut bien connaître la montagne et ses dangers et connaître ses limites et celles de son chien pour ne jamais se mettre en danger. C’est un sport que je ne pratiquerai pas avec Musher. D’une je ne skie pas suffisamment bien, de deux je ne sais pas “lire” la neige pour ne pas emprunter de circuits dangereux et de trois Musher n’aimerait pas courir derrière moi sur des kilomètres. Elle, ce qu’elle aime, c’est sniffer les odeurs, suivre les traces, jouer dans la neige…

Ne vous lancez pas sur un grand circuit. Pensez à votre chien. S’il n’a pas l’habitude, il va très très vite de fatiguer à courir dans la neige. Ne le dégoutez pas dès sa première sortie. Dans les montées, il peut vous aider en tractant un peu et dans les descentes, il va courir comme un fou pour vous rattraper. Allez-y molo en fonction de ses capacités. Respectez votre compagnon et ses capacités

Si cette activité Trop W’ouf vous donne envie, sachez que Cayak et Charlotte la pratique ensemble entre Chambéry et Grenoble dans le massif sauvage de la Chartreuse ou au Col du Lautaret situé dans le département des Hautes-Alpes. Ça tombe bien, notre deuxième mordu de ski de rando avec un chien, Frédéric, glisse justement de ce côté-là aussi. Ils nous livrent plein de bons plans sur le secteur.

Les bons plans de Django et Frédéric

Fréderic, est scénariste BD mais avant tout un grand passionné de la montagne, il s’est donc installé à Oisans en bordure du parc des Écrins en Isère. Un endroit de rêve. Django est né le 21 juin 2015, jour du solstice d’été et a été trouvé en février 2016, une chaîne brisée autour du cou, errant à Olonne sur Mer. À 8 mois, il avait déjà été abandonné 3 fois! À deux pattes d’être confié à un refuge, Frédéric l’a adopté et ça a été un véritable coup de foudre.

Fréderic: - “Au premier regard nous avons tous deux compris que nous serions inséparables et qu'il avait bien fait de fuguer... Depuis, Django me suis partout en VTT, ski de randonnée, raquettes de neige et bien sûr lors de mes déplacements professionnels.”

Frédéric: -“ Pour les endroits de sortie sans trop de danger (même si l'on reste en domaine de montagne) l'Alpe d'Huez, en Isère, c’est génial car il y a des chemins balisés et sécurisés dans la station. C’est un bon moyen pour tester ce sport avec son chien. Vous pourrez en faire à la demi-journée sans trop de dénivelé et surtout sécurisé

Si vous voulez faire du ski de rando avec votre chien sans trop forcer sur les papattes, dans une ambiance plutôt tranquille voici les autres recommandations de Frédéric :

  • “ Avec  +/- 250 mètres de dénivelé vous pouvez parcourir en raquettes avec votre chien ou en ski, 8 kilomètres en faisant le tour des lacs à Huez, c’est une boucle sécurisée balisée au départ de DMC. Vous aurez une superbe belle vue sur Belledonne et les Rousses... Départ 1850 d’altitude, le maximum étant de 2100."

  • "Toujours à Huez avec  +/- 300 mètres de dénivelé vous pouvez parcourir avec votre chien 10 à 12 kilomètres aller/retour sur la route (fermée non déneigée) du col de Sarenne... Le départ se fait derrière l'altiport, cette fois-ci vous aurez une très belle vue sur le Ferrand, le massif de la Meije, les aiguilles d'Arves et la Savoie, pour les plus téméraires qui vont au bout, jusqu'au col de Sarenne."  

  • "Toujours tranquille mais quand même plus compliqué avec +/-500 dénivelé, une randonnée de 3 à 5 heures dans la partie Vallée Blanche, il y a plusieurs itinéraires qui évoluent autour de pied Moutet, le Fioc, (1650/2100m). Entre domaine skiable balisé, sécurisé et sauvage ”

2018 - encart partage_0.jpg

Faire du ski de rando ça ne s’improvise pas. Vous devez être organisé et bien préparé pour éviter de vous mettre en danger, vous et votre compagnon. Faire du ski de rando à la montagne avec un chien c’est aussi se heurter aux imprévus de la nature et dans ce cas précis, je vous parle d’avalanche. Frédéric nous conseille donc de prendre une balise ARVA avec vous.

Qu’est ce que c’est? il s’agit d’un petit boîtier autonome qui vous géolocalise en cas de problème (d’avalanche par exemple) lorsque votre téléphone portable ne permet pas d’entrer en contact avec les secours. Il est ainsi plus rapide/facile pour les secouristes de vous retrouvez en cas de pépin.

Pensez aussi que le ski de randonnée est une activité très exigeante pour un chien, n’emmenez pas un chien ayant des problèmes cardiaques, articulaires ou de surpoids. Django est un husky sibérien, c’est une race qui est donc naturellement plus adaptée pour ce genre de sport car ce sont des chiens nordiques.

Frédéric nous livre ses coins préférés:

  • ”Je vais pas mal sur le col du Lautaret avec mon chien, enneigement certain, mais très venté, la tourmente est omniprésente, il faut toujours bien se couvrir...il y a un peu de chemin balisé, sans trop de dénivelé mais aussi de la randonnée sauvage. En haute montagne ce n’est ni balisé ni sécurisé, vous êtes seul au monde. Haha  :)) mais restez bien du côté des Grandes Rousses, en face c'est le Parc des écrins, interdit au chiens..."

  • "Au sommet des Trois-Evêchés, des Alpes-de-Haute-Provence, versant sud vous avez plusieurs itinéraires aux alentours. Pour un 950/1200m de dénivelé, comptez 4h pour l’aller avec un départ à 2000 mètres et une arrivée à 3050 ! Encore une fois c’est en Haute montagne donc non sécurisé…"

  • "Vous pouvez aussi monter le col du Galibier par la route fermée (en hiver), versant exposé sud 2000M/2650m attention à la descente pente de 30 à 35% suivant les endroits, donc on a intérêt à plutôt assurer au ski sinon, faut oublier ! Attention à votre chien aussi”

Merci pour tous vos conseils Frédéric, si vous voulez en savoir plus sur ce duo de sportif Trop W’ouf et suivre leurs aventures Wouafement Bien direction leur page facebook : Django Husky Sibérien. Découvrez Django en direct d’une randonnée à la neige dans la vidéo juste en bas de cet article!

 

wink NEWSLETTER: Vous avez aimé cet article? Recevez toutes les nouveautés prochainement en vous inscrivant à notre newsletter.